Passionnante Clara Egger : RIC ou Frexit ? l’Union européenne est-elle un obstacle à la démocratie ?

3/11/2021 | 3 commentaires

Extrait de la Gazette des Amis du RIC 7 :

« Pas de RIC sans Frexit… ou pas ? Si les Fran­çais avaient l’initiative et le der­nier mot sur les déci­sions poli­tiques en France, com­ment cela se pas­se­rait-il avec l’Union Euro­péenne ? Y‑au­rait-il des conflits de droit ? Qui déci­de­rait en der­nier res­sort ? La can­di­date et ensei­gnante cher­cheuse spé­cia­liste du RIC Consti­tuant apporte un éclai­rage sur ces questions. »


Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :


Tweet cor­res­pon­dant à ce billet :


Post Tele­gram cor­res­pon­dant à ce billet : 


Catégorie(s) de l'article :

3 Commentaires

  1. Dune

    @ Mme Egger :
    Je com­prends bien la dis­tinc­tion que vous faites entre pré­émi­nence du droit euro­péen sur le droit natio­nal sur le plan légis­la­tif et sou­ve­rai­ne­té constitutionnelle.

    Sans vou­loir vous faire un pro­cès d’in­ten­tion, il me semble que trans­pa­raît néan­moins au tra­vers de vos réponses l’ex­pres­sion de votre sou­hait, qui serait de sou­mettre chaque aspect de notre appar­te­nance à vota­tion popu­laire pour ne pas la reje­ter en bloc (un pro­ces­sus for­cé­ment long alors qu’il y a urgence à s’é­chap­per de cette pri­son), comme si ce rejet en bloc n’é­tait pas sou­hai­table selon vous.

    Or je pense au contraire que des citoyens bien infor­més (1er RIC à pro­po­ser pour ces­ser de nous faire mani­pu­ler, et donc de voter dans l’in­té­rêt des mil­liar­daires, la reforme du contexte légis­la­tif enca­drant les média) seraient conduit à reje­ter TOUT les aspects de l’UE dont stric­te­ment aucun n’est béné­fique aux nations qui la com­posent, sauf peut-être à l’Allemagne sur le plan macro-économique.

    Il me semble que vous essayez d’é­vi­ter cette sor­tie en bloc alors que pour ne pas être obli­ga­toire pour nous per­mettre de rede­ve­nir théo­ri­que­ment sou­ve­rains, elle ne doit pas non plus être exclue et cette option devrait prio­ri­tai­re­ment faire par­tie de débats contra­dic­toires et ouverts.

    C’est me semble t‑il ce que signi­fiait une des pre­mières ques­tions posées : est-ce qu’un RIC consti­tuant ne revient pas à sor­tir de l’UE ?

    Pas d’im­pli­ca­tion auto­ma­tique en droit certes, mais dans les faits il me semble logique d’in­fé­rer que ce serait bien dans ce sens qu’i­raient des citoyens éclairés.

    La sor­tie en Bloc de l’UE aurait aus­si l’a­van­tage pro­bable d’en­traî­ner la fin de l’UE, donc la fin d’une struc­ture vio­lem­ment para­si­taire et très vul­né­rable aux lob­bies, ce qui fra­gi­lise toutes les popu­la­tions euro­péennes, les rend de plus en plus per­méables aux dis­cours fas­ci­sants et par la suite à un pos­sible retour de guerres entre pays européens.

    Je vous serais gré, dans vos pro­chaines inter­ven­tion sur ce sujet, de bien vou­loir cla­ri­fier ce point : sor­tie en bloc de l’UE pas obli­ga­toire, mais tout à fait pos­sible si c’est ce que veulent les citoyens français.

    Réponse
  2. Didier Carpentras. 84

    Bien d’ac­cord avec Dune, Cla­ra, vous tour­nez trop en rond : une Pré­si­dente doit à un moment prendre une déci­sion claire. Repar­lez-en avec Asse­li­neau peut-être. Ses argu­ments m’ont convain­cu depuis plu­sieurs années concer­nant l’UE contrô­lée par les lob­bies et le fric que ça nous coûte…
    Il suf­fit de regar­der le luxe dans lequel ils tra­vaillent. Ils ne sont pas dans une pen­sée : « c’est pas mon pognon, fau­drait être plus humble, y’en a qui crèvent de fin ou galèrent au quo­ti­dien ou dorment dans leurs voi­tures ou… etc. »

    Réponse
  3. Poubiaud

    RIC en toutes matières et FREXIT… l’Eu­rope nous a été impo­sée, les Fran­çais ont par­ti­ci­pé à un réfé­ren­dum au sujet de l’UE, les Fran­çais ont répon­du NON et on nous l’a impo­sé alors tous les beaux dis­cours ne m’in­té­ressent pas il si nous res­tons dans l’UE on aura tou­jours la pres­sion des lob­bies sur nos repré­sen­tants et elle sera TOUJOURS pré­sente et on ne va pas pas­ser le temps à ren­voyer les dépu­tés qui ne res­pectent pas nos déci­sions et notre consti­tu­tion ! On va pas­ser le temps en négo­cia­tions France UE qui est juste une PERTE de temps pour recons­truire la France.

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Chers amis, Voilà 17 ans que j'instruis, dans ma tête et sur ce site, le procès de l'élection. Dix-sept ans que je creuse ce sujet central, et que je découvre et dénonce les mécanismes diaboliques (qui divisent) de ce piège politique — infantilisant et humiliant —...

[Contre la tyrannie qui vient] Grand Appel et Marche pour défendre la Liberté

Chers amis, Sentez-vous que le temps est venu de prendre nos responsabilités pour défendre notre liberté ? Si ne disons jamais non aux pouvoirs abusifs, ils ne s'arrêteront jamais d'abuser : "tout pout pouvoir va jusqu'à ce qu'il trouve une limite" (Montesquieu)....