Pétition : NON au passeport vaccinal !

22/03/2021 | 11 commentaires

Je signe des péti­tions, comme une vic­time qui crie dans le noir de la cave où elle a été enfer­mée, parce que je suis rava­lé au rang dégra­dant d’É­LEC­TEUR (c’est-à-dire INCAPABLE poli­tique majeur) par ceux qui osent pré­tendre être mes « repré­sen­tants » — et qui se sont arro­gé le droit d’é­crire eux-mêmes la Consti­tu­tion (qu’ils devraient craindre).

J’en suis réduit à signer de déri­soires péti­tions (sans force contrai­gnante) parce que mon pays n’a pas de Consti­tu­tion (digne de ce nom).

Dans un peuple deve­nu consti­tuant, donc vigi­lant, il n’y aurait plus AUCUNE place pour un tyran.

Je signe, mais la mort dans l’âme car je sais bien que le « régime » qui nous opprime devient tota­li­taire et qu’il fau­drait beau­coup plus qu’une péti­tion pour lui résister.

Les pou­voirs abusent parce qu’on les laisse faire.

Les juristes sont trop confor­mistes : ils devraient aider les élec­teurs à deve­nir citoyens, en les aidant à écrire eux-mêmes les règles de leur représentation.

Étienne Chouard, aspi­rant citoyen constituant.


La péti­tion contre le pas­se­port vac­ci­nal : https://​www​.les​li​gnes​bougent​.org/​p​e​t​i​t​i​o​n​s​/​n​o​n​-​a​u​-​p​a​s​s​e​p​o​r​t​-​v​a​c​c​i​nal

NON au passeport vaccinal

Vos libertés sont en jeu !

Adres­sé à : M. Oli­vier Véran, Ministre de la San­té et des Solidarités

Pétition : NON au passeport vaccinal !

Alors que les cam­pagnes de vac­ci­na­tion battent leur plein en France et par­tout en Europe, de plus en plus de pays envi­sagent l’instauration d’un pas­se­port vaccinal.

ATTENTION : le gou­ver­ne­ment, jouant sur les mots, parle désor­mais de “pas­se­port sanitaire”.

C’est stric­te­ment la même chose.

Un tel “pas­se­port” restreindrait :

  • Votre liber­té de vous déplacer.
  • Votre droit de fré­quen­ter cer­tains lieux.
  • Votre droit d’accéder à cer­tains services.

C’est de la vac­ci­na­tion obli­ga­toire dégui­sée. Et c’est du fichage.

POUR NOUS, LE PASSEPORT VACCINAL C’EST NON !

La Pré­si­dente de la Com­mis­sion euro­péenne Ursu­la von der Leyen a annon­cé qu’un pro­jet de légis­la­tion sur un tel pas­se­port serait pré­sen­té le 17 mars 2021, ce qui per­met­trait un “retour gra­dué” à la libre cir­cu­la­tion. (1)

Nous devons réagir D’URGENCE, avant que ce pro­jet aboutisse.

Mettre en place un pas­se­port vac­ci­nal n’a AUCUN SENS :

1. Ce n’est pas parce que vous êtes vac­ci­né que vous n’êtes pas conta­gieux, et même Pfi­zer et Moder­na l’ont recon­nu ! Leurs vac­cins portent sur la dimi­nu­tion des symp­tômes du Covid-19… pas sur l’absence de conta­gio­si­té de la per­sonne vac­ci­née. (2)

2. Que le vac­cin soit fiable ou non, le bien­fait atten­du d’un pas­se­port vac­ci­nal est limi­té et ne jus­ti­fie abso­lu­ment pas de nous pri­ver de notre liber­té de choix :

    • si le vac­cin pro­tège effi­ca­ce­ment, ceux qui l’ont reçu ne devront pas craindre de se retrou­ver près de per­sonnes non vaccinées.
    • si le vac­cin ne pro­tège que par­tiel­le­ment, un pas­se­port vac­ci­nal engen­dre­rait un faux sen­ti­ment de sécu­ri­té. (3)

3. Refu­ser de se faire vac­ci­ner est un droit. Début mars, seuls 59% de nos conci­toyens se disent prêts à subir une vac­ci­na­tion Covid. (4) Cette méfiance est d’autant plus com­pré­hen­sible que nous avons encore très peu de recul sur l’innocuité et l’efficacité des vac­cins sur le long terme.

4. Il est beau­coup trop tôt pour ce genre de mesures. La France accuse un retard impor­tant en termes de vac­ci­na­tion. Avec seule­ment 0,10% de sa popu­la­tion qui a reçu les 2 doses du vac­cin, notre pays est le “mau­vais élève de l’Union Euro­péenne”. (5) Com­ment pour­rait-on impo­ser un pas­se­port vac­ci­nal alors que la plu­part de la popu­la­tion n’a pas encore accès au vaccin ?

Disons “non”, main­te­nant à un tel projet !

Si, vous aus­si, vous refu­sez qu’un pas­se­port vac­ci­nal devienne un lais­ser-pas­ser pour cer­tains (les citoyens vac­ci­nés) et une res­tric­tion de liber­tés pour les autres (les non-vaccinés)…

…alors signez cette pétition !

Demain, une ségrégation par le vaccin ?

Pour encou­ra­ger le pas­se­port vac­ci­nal, l’argument du “retour à la nor­male” est employé.

Le gou­ver­ne­ment et les médias font croire qu’un pas­se­port vac­ci­nal vous per­met­tra de voya­ger plus libre­ment, de revoir vos proches fré­quem­ment. Ce serait donc “pour votre bien”.

C’est le contraire qui se produira.

Ce pas­se­port accroî­tra les res­tric­tions et por­te­ra une grave atteinte à nos liber­tés individuelles.

Ce ne sont pas seule­ment les res­tric­tions d’accès à un pays, un res­tau­rant, un ciné­ma, un musée, qui sont en cause.

C’est le jour où un petit-fils sera exclu de l’école car il ne sera pas vacciné.

C’est le jour où un frère per­dra son emploi car son pas­se­port vac­ci­nal ne por­te­ra pas la case “Covid”.

Mal­heu­reu­se­ment, cette ségré­ga­tion est déjà dans les têtes de tous !

Au Vati­can, les oppo­sants aux vac­cins Covid sont qua­li­fiés de “néga­tion­nistes sui­ci­daires” par le Pape Fran­çois et les employés qui refusent l’injection sont mena­cés de licen­cie­ment. (6)

En Suisse, l’Union patro­nale suisse (UPS) a esti­mé que : “Dans le sec­teur pri­vé, il doit être pos­sible pour les employeurs de faire la dif­fé­rence entre les sala­riés vac­ci­nés et non vac­ci­nés” (7)

Tout cela est inacceptable.

Disons non à cette manière détour­née d’imposer le vac­cin à toute la popu­la­tion. (8)

Un tel pas­se­port irait à l’encontre de la réso­lu­tion 23612021 prise par le Conseil de l’Europe le 27 jan­vier dernier.

Cette réso­lu­tion sti­pule que toute obli­ga­tion de vac­ci­na­tion est désor­mais illé­gale par défaut : per­sonne ne peut être vac­ci­né contre sa volon­té, sous la pres­sion. (9)

Que dit cette résolution ?

  • Que les 47 États membres sont obli­gés de signa­ler avant toute injec­tion que la vac­ci­na­tion n’est PAS obli­ga­toire (7.3.1) ;
  • Que les per­sonnes non vac­ci­nées ne doivent pas subir de dis­cri­mi­na­tion (7.3.2) ;
  • Que la dis­cri­mi­na­tion est éga­le­ment expres­sé­ment inter­dite en cas de risques sani­taires exis­tants ou si une per­sonne ne sou­haite pas être vac­ci­née (7.3.2)
  • Que les fabri­cants de vac­cins sont tenus de publier toutes les infor­ma­tions sur la sécu­ri­té des vac­cins (7.3.4).

L’obligation d’un tel vac­cin serait une atteinte aux droits de l’Homme, ni plus ni moins.

Renoncer aux vaccins Covid, c’est un droit

Nous ne por­tons aucun juge­ment sur ceux qui ont choi­si de se faire vacciner.

Qu’on ne porte pas de juge­ment sur ceux qui choi­sissent d’y renoncer !

Cer­tains ont peur des dan­gers pour leur san­té, manquent de confiance en l’efficacité ou la fia­bi­li­té des vac­cins Covid, ont besoin de plus de recul, etc…

Ils en ont le droit !

Chaque indi­vi­du est libre de l’usage qu’il fait de son corps, confor­mé­ment à ses choix. (10) Le droit de dis­po­ser de son corps a été recon­nu par la Cour Euro­péenne des Droits de l’Homme en 2002 ! (11)

Le pas­se­port vac­ci­nal nous pri­ve­ra de cette liber­té de déci­der de notre santé.

Le pas­se­port vac­ci­nal mena­ce­ra la pro­tec­tion de nos don­nées personnelles.

Après les confi­ne­ments, l’enfermement de nos aînés dans les Ehpads, le port du masque obli­ga­toire, l’application Tou­sAn­ti­Co­vid et le tra­çage numé­rique, le pas­se­port vac­ci­nal sera le coup de grâce à nos liber­tés indi­vi­duelles.

Ne nous lais­sons pas faire !

Mettre en place un pas­se­port vac­ci­nal serait enfin un véri­table cata­ly­seur d’inégalités : les vac­ci­nés du Covid auront des droits que les autres n’auront pas.

Nous devons refu­ser qu’un fos­sé se creuse entre per­sonnes vac­ci­nées et non-vac­ci­nées, qu’ils soient riches ou pauvres, en bonne san­té ou malades.

C’est pour­quoi nous exi­geons du gouvernement :

  • Qu’il déclare renon­cer offi­ciel­le­ment et défi­ni­ti­ve­ment à la mise en place de tout pas­se­port vac­ci­nal, cer­ti­fi­cat de vac­ci­na­tion ou pas­se­port sanitaire
  • Qu’il recon­naisse la liber­té de choix de cha­cun face à la vac­ci­na­tion contre le Covid-19
  • Qu’il défi­nisse un cadre strict pour empê­cher le sec­teur pri­vé d’imposer des obli­ga­tions vac­ci­nales à ses salariés
  • Qu’il pour­suive les recherches sur les vac­cins en s’assurant que la sécu­ri­té de tous est garantie.

Signez et par­ta­gez cette péti­tion pour faire valoir votre liberté !

Plus nous serons nom­breux, moins le pas­se­port vac­ci­nal aura de chances de s’imposer !

À l’attention de M. Oli­vier Véran, Ministre de la San­té et des Solidarités

Mon­sieur le Ministre de la Santé,

Votre devoir est de pro­té­ger la san­té des Français.

Jusqu’à pré­sent, votre stra­té­gie se concentre sur la vac­ci­na­tion géné­ra­li­sée de la popu­la­tion, et nous espé­rons que cela por­te­ra ces fruits.

Cer­tains Fran­çais refusent de se faire vac­ci­ner. C’est aus­si de votre devoir que de res­pec­ter leur liber­té et de les protéger.

Ayant eu vent du pro­jet immi­nent de pas­se­port vac­ci­nal de la Com­mis­sion euro­péenne, nous vous deman­dons solennellement :

  • Que la France annonce à l’Union Euro­péenne qu’elle renonce offi­ciel­le­ment et défi­ni­ti­ve­ment à la mise en place du pas­se­port vac­ci­nal, cer­ti­fi­cat de vac­ci­na­tion, pas­se­port sani­taire ou toutes les formes qu’il pour­rait prendre,
  • De recon­naître la liber­té de choix de cha­cun face à la vac­ci­na­tion contre le Covid-19,
  • De défi­nir un cadre strict pour empê­cher le sec­teur pri­vé d’imposer des obli­ga­tions vac­ci­nales à ses salariés,
  • De pour­suivre les recherches sur les vac­cins en vous assu­rant que la sécu­ri­té de tous est garantie.

Nous comp­tons, Mon­sieur le Ministre, sur votre com­pré­hen­sion des enjeux der­rière cette péti­tion et vous prions de croire en l’expression de notre haute considération.

Sources

 

  1. https://www.france24.com/fr/europe/20210301-union-europ%C3%A9enne-un-projet-de‑l%C3%A9gislation-sur-un-passeport-vaccinal-propos%C3%A9-en-mars
  2. Kern, J. (2021). Covid-19 : la vac­ci­na­tion signi­fie-t-elle l’arrêt du port du masque ? Futu­ra-sciences, San­té.https://​www​.futu​ra​-sciences​.com/​s​a​n​t​e​/​a​c​t​u​a​l​i​t​e​s​/​c​o​r​o​n​a​v​i​r​u​s​-​c​o​v​i​d​-​1​9​-​v​a​c​c​i​n​a​t​i​o​n​-​s​i​g​n​i​f​i​e​-​t​-​e​l​l​e​-​a​r​r​e​t​-​p​o​r​t​-​m​a​s​q​u​e​-​8​4​7​11/
  3. https://​www​.tdg​.ch/​l​e​-​p​a​s​s​e​p​o​r​t​-​v​a​c​c​i​n​a​l​-​n​o​n​-​m​e​r​c​i​-​9​0​9​5​9​6​0​2​4​175
  4. https://​www​.lejdd​.fr/​S​o​c​i​e​t​e​/​s​o​n​d​a​g​e​-​c​o​v​i​d​-​1​9​-​l​a​-​c​a​m​p​a​g​n​e​-​f​r​a​n​c​a​i​s​e​-​d​e​-​v​a​c​c​i​n​a​t​i​o​n​-​d​u​r​e​m​e​n​t​-​j​u​g​e​e​-​e​n​-​f​r​a​n​c​e​-​e​t​-​a​-​l​e​t​r​a​n​g​e​r​-​4​0​2​8​281
  5. https://​www​.capi​tal​.fr/​e​c​o​n​o​m​i​e​-​p​o​l​i​t​i​q​u​e​/​d​e​u​x​i​e​m​e​-​d​o​s​e​-​d​u​-​v​a​c​c​i​n​-​l​a​-​f​r​a​n​c​e​-​e​s​t​-​e​n​c​o​r​e​-​e​n​-​r​e​t​a​r​d​-​p​a​r​-​r​a​p​p​o​r​t​-​a​-​s​e​s​-​v​o​i​s​i​n​s​-​e​u​r​o​p​e​e​n​s​-​1​3​9​2​790
  6. https://​www​.euro​pe1​.fr/​i​n​t​e​r​n​a​t​i​o​n​a​l​/​c​o​v​i​d​-​1​9​-​a​u​-​v​a​t​i​c​a​n​-​c​e​u​x​-​q​u​i​-​r​e​f​u​s​e​n​t​-​l​e​-​v​a​c​c​i​n​-​r​i​s​q​u​e​n​t​-​l​e​-​l​i​c​e​n​c​i​e​m​e​n​t​-​4​0​2​6​269
  7. https://www.lepoint.fr/monde/suisse-licencier-les-employes-qui-refusent-la-vaccination-25–02-2021–2415500_24.php
  8. https://​www​.lese​chos​.fr/​i​d​e​e​s​-​d​e​b​a​t​s​/​e​d​i​t​o​s​-​a​n​a​l​y​s​e​s​/​l​e​s​-​n​o​n​-​d​i​t​s​-​d​u​-​p​a​s​s​e​p​o​r​t​-​v​a​c​c​i​n​a​l​-​1​2​9​0​601
  9. Assem­blée par­le­men­taire. (2021). Réso­lu­tion 2361 : Vac­cins contre la covid-19 : consi­dé­ra­tions éthiques, juri­diques et pra­tiques. https://​pace​.coe​.int/​f​r​/​f​i​l​e​s​/​2​9​0​0​4​/​h​tml
  10. https://cours-de-droit.net/le-droit-de-disposer-de-son-corps-et-le-droit-a-l-integrite-physique-a121609240/#:~:text=L’Expression%20contest%C3%A9e%20%C2%AB%20libre%20disposition,capacit%C3%A9%20et%20de%20sa%20personne
  11. Cour eur. D.H., arrêt Pret­ty c. Royaume-Uni du 29 avril 2002, §§ 61–62 et 66, http://​echr​.coe​.int (7 mai 2014)

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet : 

Tweet cor­res­pon­dant à ce billet : 

Catégorie(s) de l'article :

11 Commentaires

  1. joss

    Le vac­cin devrait per­mettre aux per­sonnes les plus faibles de revivre avec les per­sonnes saines. Un pas­se­port vac­ci­nal devient alors absurde, il inter­di­rait aux per­sonnes saines de cir­cu­ler. Ce qui devrait être déve­lop­pé est un cer­ti­fi­cat vac­ci­nal uti­li­sé uni­que­ment pour prou­ver en cas d’ef­fets indé­si­rables au vac­cin que la per­sonne a bien été vac­ci­née avec tel ou tel vac­cin. Ce cer­ti­fi­cat serait uni­que­ment consul­table par le méde­cin trai­tant (et le patient).
    Tout le reste est un outil totalitaire.

    Réponse
    • anne Berneau

      que de bon sens…Je n’en peux tel­le­ment plus de la pro­pa­gande quo­ti­dienne que j’en suis ren­due à lire les com­men­taires de ce genre pour me faire du bien. Se sen­tir seul dans la folie des autres , n’est ce pas ce qui rend fou. Moi meme je ne com­prends pas cet achar­ne­ment à vac­ci­ner encore et tou­jours : une fois que les popu­la­tions à risque ont reçu le vac­cin, il me semble que la pan­dé­mie avec son cor­tège de réa, confi­ne­ments etc, c’est fini ! Si, comme on nous le dit, le vac­cin pro­tège les gens à risque de faire des formes graves, et que pour le reste de la popu­la­tion, le covid est comme une grosse grippe, à quoi bon s’a­char­ner à cher­cher l’im­mu­ni­té col­lec­tive ? A t on jamais vu que l’on ait recher­ché l’im­mu­ni­té col­lec­tive de la grippe. Comme le covid, elle amène chaque année ses variants et les per­sonnes à risque ont le choix de se faire vac­ci­ner. Alors pour­quoi l’é­tat veut il à tout prix injec­ter un pro­duit phar­ma­ceu­tique qui n’a aucune garan­tie sanitaire,et dont il n’y a pas besoin ? C’est louche, c’est louche!!!

      Réponse
  2. joss
  3. joss

    Je viens d’ap­prendre que le « pas­sport vac­ci­nal » était déjà dans les tiroirs depuis 2018 !
    https://ec.europa.eu/health/sites/health/files/vaccination/docs/2019–2022_roadmap_en.pdf

    Extrait Actions page 1.
    « Exa­mi­ner la fai­sa­bi­li­té de l’é­la­bo­ra­tion d’une carte/passeport de vac­ci­na­tion com­mun pour les citoyens de l’UE (qui tienne compte des calen­driers de vac­ci­na­tion natio­naux poten­tiel­le­ment dif­fé­rents), qui soit com­pa­tible avec les sys­tèmes élec­tro­niques d’in­for­ma­tion sur la vac­ci­na­tion et recon­nu pour une uti­li­sa­tion trans­fron­ta­lière, sans dupli­ca­tion du tra­vail au niveau national. »

    RECOMMANDATION DU CONSEIL du 7 décembre 2018
    rela­tive au ren­for­ce­ment de la coopé­ra­tion contre les mala­dies à pré­ven­tion vaccinale
    https://​eur​-lex​.euro​pa​.eu/​l​e​g​a​l​-​c​o​n​t​e​n​t​/​F​R​/​T​X​T​/​P​D​F​/​?​u​r​i​=​C​E​L​E​X​:​3​2​0​1​8​H​1​2​2​8​(​0​1​)​&​f​r​o​m​=GA

    Réponse
    • anne Berneau

      c’est ce genre de choses sor­ties les unes apres les autres du tiroir qui font la « lou­chi­tude » de cette crise.…Beaucoup de choses sont pas­sées par les des­sous de table depuis 2017.….Au fur et à mesure qu’on lit ces faits trou­blants, on prend peur sur les véri­tables inten­tions des gouvernements.

      Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles