Ceux qui crient à l’incompétence (ou même à la folie paranoïaque) des résistants aux lois scélérates qui se multiplient, voudriez-vous faire l’effort d’imaginer que vos contradicteurs ne sont peut-être pas complètement débiles et qu’ils ont peut-être raison de défendre les libertés ?

Cette crise n’est pas sanitaire mais politique. Après avoir renoncé au secret de la correspondance (en acceptant l’espionnage généralisé), au secret des sources (en acceptant la persécution des vrais journalistes), au droit de se réunir, au droit de se déplacer, et même au droit de manifester, on est en train de renoncer au secret médical, carrément.

Au nom de « la sécurité » (tu parles d’une sécurité), on est en train d’accepter de renoncer progressivement à toutes les libertés, à toute forme d’intimité, à l’intrusion arbitraire de l’État partout dans notre existence, et tous ces renoncements majeurs sont obtenus par la terreur, sous l’influence de l’action quotidienne délétère de médias terroristes. On confirme là que « le terrorisme » est une construction politique, un mot outil de domination ; les Allemands pendant l’Occupation appelaient « terroristes » les Français qui résistaient à la terreur bien réelle de l’occupant.

Je ne suis rien, et je serai sans doute écrasé par le totalitarisme en marche comme les autres résistants, mais ceux qui, soucieux de leur seule sécurité, auront collaboré à cet effondrement de l’humanité (en stigmatisant et en dénonçant ceux qu’ils appellent avec mépris des « conspirationnistes » ou des « complotistes »), auront sur la conscience une partie de la responsabilité de la fin du monde libre.

Fais ce que tu dois, et advienne que pourra.

Étienne.

« Je crois qu’il y a plus de cas d’atteinte à la liberté du peuple par des empiétements progressifs et silencieux du pouvoir que par des usurpations violentes et soudaines.

Les moyens de défense contre les dangers venus de l’étranger sont historiquement devenus les instruments de la tyrannie chez nous. »

James Madison (« père fondateur » des États-Unis).

Des nouvelles du totalitarisme en marche : le « passeport sanitaire », outil de l’apartheid à venir

S’abonner au blog par mail

S’abonner aussi via…

Le Telegram : Rejoindre le canal Telegram

Le moyen d’échanger et de s’organiser : Discord des Gentils Virus (logiciel d’audioconférence)

Derniers articles

Le #9 de la Gazette des Amis du RIC est paru 🙂

Le #9 de la Gazette des Amis du RIC est paru 🙂

Ouvrir le numéro 9 Le sommaire Invitations à l’action • Participer aux votations du MCP • Soutenir la Proposition de RIC à l’Assemblée Nationale • RAPPEL : partager l’appel 2022 pour le RIC constituant • Diffuser un livre pour instaurer le RIC constituant en 2022 •...

La théorie du complot de l’année dernière vient d’être adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale. En douce, de nuit et pendant les fêtes, comme toutes les lois scélérates.  Et les anticomplotistes veillent, en dénonçant les « complotistes » ce qui protège les comploteurs.

La théorie du complot de l’année dernière vient d’être adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale. En douce, de nuit et pendant les fêtes, comme toutes les lois scélérates. Et les anticomplotistes veillent, en dénonçant les « complotistes » ce qui protège les comploteurs.

https://twitter.com/Etienne_Chouard/status/1479342967399849987?s=20 Véran Le Fourbe (déc. 2021) : "Le pass vaccinal est une forme déguisée de l'obligation vaccinale, mais c'est plus efficace qu'une obligation vaccinale : empêcher des gens d'aller dans des bars, des...

19 Commentaires

  1. Étienne CHOUARD

    « Il y a dans la Constitution du 24 juin I793 un article que je trouve tout à fait délicieux: « La loi doit protéger la liberté publique et individuelle contre l’oppression de ceux qui gouvernent. » (Article 9.) »
    Catherine Baker, « Insoumission à l’école obligatoire » (1995), p22.

    Réponse
    • herve_02

      C’est pour cette raison que c’est celle de 89 qui est utilisée… que neni l’insurrection des peuples contre l’oppression des gouvernants.

      Réponse
  2. Étienne CHOUARD

    « Il y a plus de cas d’atteinte à la liberté du peuple par des empiétements progressifs et silencieux du pouvoir que par des usurpations violentes et soudaines. […]

    Les moyens de défense contre les dangers venus de l’étranger sont devenus les instruments de la tyrannie chez nous. »

    James Madison

    Réponse
  3. Étienne CHOUARD

    Si la tyrannie et l’oppression viennent sur cette terre, ce sera sous le couvert de la lutte contre un ennemi étranger. La perte de nos libertés intérieures est à imputer aux dispositions contre le danger, réel ou imaginaire, de l’étranger.

    James Madison.

    Réponse
  4. Canal

    Un point n’a pas été évoqué …..
    C’est de rappeler que la covid-19 est une maladie qui se « soigne »
    RAPPEL : « De nombreuses publications nationales et internationales laissent penser que le TRAITEMENT PRÉCOCE pourrait reposer sur une ou plusieurs de ces approches thérapeutiques :
    Le zinc à forte dose (60 mg en moyenne).
    La vitamine C qui, à forte dose (plusieurs grammes par jour), a une action antivirale, augmente nos défenses et aide à être moins fatigué.
    La vitamine D si elle n’a pas été déjà prescrite en prévention (on a montré que les personnes qui font des formes graves ont souvent des taux sanguins de vitamine D très bas).

    L’azithromycine, une molécule antibiotique qui, par sa configuration, a également une action antivirale en même temps qu’elle réduit le risque de surinfections bactériennes. Dans de nombreux cas, elle peut, à elle seule enrayer les symptômes en quelques jours.

    L’hydroxychloroquine (vendue en France sous le nom de Plaquenil®) dont l’efficacité sur le virus est bien démontrée. Mais pour qu’elle soit utile, elle doit être absolument utilisée dans la première phase de la maladie.
    Il existe même d’autres pistes complémentaires pour soulager et soigner les malades : d’autres antibiotiques de la classe des macrolides, la doxycycline (un autre antibiotique),

    l’ivermectine (un antiparasitaire comme l’hydroxychloroquine), l’armoise, une plante antiparasitaire très utilisée en Afrique ou en Asie avec des résultats très encourageants (il n’y a pas de recrudescence de l’épidémie en Asie et en Afrique),

    mais aussi l’aromathérapie, la phytothérapie ou l’homéopathie qui peuvent lutter contre les infections ou soulager les symptômes. Tous ces traitements doivent être prescrits par un médecin en fonction des spécificités de son patient, de ses symptômes et d’éventuelles précautions d’emploi. »
    Cf la quatrième voie
    https://manifestes-libertes.org/

    Réponse
  5. ève

    Ceux qui ne sont rien sont ceux qui profitent sur les autres !
    Ce n’est pas ce que je lis , ce que j’entends vous concernant !

    Les gens devraient accepter le collier à une seule condition , qu’il soit fabriqué dans un métal précieux nommé OR 18 carats et d’une épaisseur de 1cm2 , à garder à vie avec possibilité de pouvoir le léguer ou le vendre et d’en gérer le rapport ! Les affaires sont les affaires et leurs secrets !

    Réponse
  6. Adrien Bonnet

    Maintenant, expliquez-nous comment une Constitution aurait pu éviter la mise en place du totalitarisme sanitaire.

    «la liberté d’aller et venir est un principe de valeur constitutionnelle»
    — décision n° 79-107 DC du 12 juillet 1979 —

    Alors ? C’est pourtant écrit…

    Sérieusement, le pouvoir appartient à celui qui dispose de la force. De fait, le pouvoir appartient aux multinationales de la santé, ou plutôt à l’industrie de la maladie.

    Faut-il encore le rappeler ? Entre le peuple et ses dirigeants, le pouvoir ne se donne pas, il se prend.

    Réponse
    • joss

      En effet, les études n’étant pas terminées, ils vont vacciner des cobayes, avec un vaccin qui n’est pas tout-à-fait un vaccin (Pfizer, Moderna), des données primaires non disponibles, et donc des chiffres annoncés qui ne seront probablement pas atteints, des performances faussement attribuées qui ne sont pas prévues dans l’étude,…,des effets à long terme méconnus, des risques de variants générés par la vaccination,…

      Réponse
    • Jérôme

      « Cette vidéo a été supprimée, car elle ne respectait pas les conditions d’utilisation de YouTube. »

      Une alternative ?

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires
récents du blog