Rendez-vous demain, Jeudi Chouard #3, 28 mars 2019 19 h, sur le thème QUI SERVENT LES ÉLUS ? ET SURTOUT QUI EST LÉGITIME POUR FIXER LES RÈGLES DE LA REPRÉSENTATION ?

27/03/2019 | 7 commentaires

Salut à tous.

. Ce soir, mer­cre­di à 19 h, je serai en direct sur BTLV avec Didier Maïsto 🙂

. Demain matin, de 9h à 10h30, en direct sur Cnews avec Pas­cal Praud, qui m’a dit hier vou­loir en savoir plus sur cette idée bizarre du tirage au sort, et aus­si sur le RIC 🙂

. Et demain soir, c’est Jeu­di Chouard : les citoyens consti­tuants ont la parole, cette semaine avec Régis de Castelneau.

Le thème de fond sur la démo­cra­tie en sera : 

#3 : QUI SERVENT LES ÉLUS ? ET SURTOUT QUI EST LÉGITIME POUR FIXER LES RÈGLES DE LA REPRÉSENTATION ?

Je vous donne, dans le fichier pdf ci-des­sous, mes idées de fil conduc­teur pour cette troi­sième émis­sion (atten­tion, il y a 2 pages) :

Jeu­di Chouard, les citoyens consti­tuants ont la parole #3 Qui servent les élus ?

Vous pou­vez télé­charge le pdf ici (2 pages).

Je vais essayer de répondre à vos ques­tion en deuxième heure. Soyez indul­gent, ce n’est pas facile de tout faire en même temps.
Pré­pa­rez-nous de belles et bonnes ques­tions, comme notre cer­veau col­lec­tif sait si bien le faire.

Hâte de vous retrouver.

Étienne.

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet : 

Pour m'aider et m'encourager à continuer, il est désormais possible de faire un don.
Un grand merci aux donatrices et donateurs : par ce geste, vous permettez à de beaux projets de voir le jour, pour notre cause commune.
Étienne

Catégorie(s) de l'article :

7 Commentaires

  1. Arturo

    Qui décide ? Évi­dem­ment c’est le peuple, mais pris indi­vi­duel­le­ment : cha­cun est libre de choi­sir la voie par laquelle il veut se don­ner des repré­sen­tants. En prin­cipe, il y a deux voies à la repré­sen­ta­tion : la voie démo­cra­tique, c’est le tirage au sort ; la voie aris­to­cra­tique, c’est l’é­lec­tion. Atten­tion, pour moi, le mot aris­to­cra­tique n’est nul­le­ment péjo­ra­tif, et c’est pour­quoi j’é­vite soi­gneu­se­ment des mots comme oli­gar­chie, plou­to­cra­tie ou encore partitocratie.

    Cha­cun, donc, doit pou­voir déci­der libre­ment s’il veut céder sa por­tion ali­quote de sou­ve­rai­ne­té (Rous­seau) au can­di­dat de son choix o si par contre il pré­fère se la réser­ver pour soi-même en tant que pro­ba­bi­li­té d’être dési­gné, lors du sub­sé­quent tirage au sort, repré­sen­tant non seule­ment de soi-même mais aus­si de tous les autres tirés au sort en ver­tu de la loi des grands nombres.

    Quelque part, un régime démo­cra­tique pur, de tirage au sort pour tout le monde (comme on dit : café pour tout le monde), serait à clas­ser entre les régimes oppres­sifs au même titre que notre actuel régime aris­to­cra­tique basé exclu­si­ve­ment sur l’é­lec­tion. Pour­quoi ? Parce que, de la même façon que je ne veux pas confier ma por­tion de sou­ve­rai­ne­té à aucun can­di­dat et que je me retrouve, de ce fait, effec­ti­ve­ment pri­vé du droit à la par­ti­ci­pa­tion poli­tique à tra­vers mes repré­sen­tants (tirés au sort), il y aura des gens que ne vou­dront pas être tirés au sort, qui renon­ce­raient au cas où ils seraient dési­gnés et qui se trou­ve­raient, de ce fait, effec­ti­ve­ment pri­vés du droit à la par­ti­ci­pa­tion poli­tique à tra­vers leurs repré­sen­tants (élus). Seul un régime mixte d’é­lec­tion et tirage au sort est vrai­ment inclusif.

    Réponse
    • joss

      Si je ne me trompe…
      A Athènes, les citoyens étaient tirés au sort pour savoir qui rédi­ge­ra les lois. Tous les citoyens étaient choi­sis par le sort au moins une fois dans sa vie. Mais tous les citoyens pou­vaient voter les lois (sans tirage au sort), avec déli­bé­ra­tion évidemment.
      Il y a oppres­sion (ou régime oppres­sif) si les volon­tés de cer­tains sont impo­sées à d’autres.

      Réponse
  2. Fabien

    Hâte de vous écou­tez ce soir, votre émis­sion est super inté­res­sante ( les deux par­ties). C’é­tait dif­fi­cile ce matin sur cnews d’ailleurs cer­tains invi­té n’ont presque pas par­lé. J’es­père que Franck Lepage vien­dra un jour.
    Corinne Morel dar­leux et isa­belle Attard pour­raient être des invi­tées avec qui échan­ger, bien qu’é­lue et ayant été élue elle ne croient plus au gou­ver­ne­ment repré­sen­ta­tif pour dif­fé­rentes raisons.
    rfab.

    Réponse
  3. Pierre

    Je viens de voir ceci :

    https://​www​.pro​gramme​-tele​vi​sion​.org/​n​e​w​s​-​t​v​/​V​I​D​E​O​-​P​a​s​c​a​l​-​P​r​a​u​d​-​r​e​p​r​e​n​d​-​E​t​i​e​n​n​e​-​C​h​o​u​a​r​d​-​s​u​r​-​l​a​-​t​h​e​o​r​i​e​-​d​u​-​c​o​m​p​l​o​t​-​V​o​u​s​-​e​t​e​s​-​s​e​r​i​e​u​x​-​4​6​3​3​531

    Je trouve ça vrai­ment incroyable. Qu’on puisse repro­cher à quel­qu’un de dire j’en sais rien.

    Ces gens la connaissent-t’il la maxime « Je sais que je ne sais rien », et le scep­ti­cisme. Qui sont-t’il pour croire savoir, sans dou­ter une seconde qu’il détiennent la véri­té. C’est vrai­ment incroyable.

    Réponse
    • rfab

      La mal­hon­nê­te­té de ce site c’est de cou­per le moment ou etienne dit que Maxime Nicole à dit une conne­rie… une cen­sure en somme pour chan­ger la parole.

      Réponse
    • Pierre

      En voyant l’in­té­gra­li­té de l’émission c’est un peu plus rassurant.

      Réponse
  4. ève

    Étienne n’a pas dit que « Maxime avait dit une connerie » !
    Mais plu­tôt ceci : « Je trouve qu’on fait reproche à Maxime (Nicolle, figure des gilets jaunes, NDLR) en cette occu­rence, de dou­ter de la ver­sion du gou­ver­ne­ment. Il me semble que la ver­tu car­di­nale d’un citoyen, c’est d’être vigi­lant » ! Ce n’est pas la même chose ! Bien faire atten­tion aux rumeurs que l’on propage .…

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Le message constituant – Montage vidéo par Alex Thoby

Le message constituant – Montage vidéo par Alex Thoby

https://www.youtube.com/watch?v=C-8QDUiIRBw » Ouvrir la vidéo Cette vidéo a pour but d’expliquer la logique de ce que j’appelle le « mouvement constituant » : le mouvement des citoyens et citoyennes qui veulent réécrire leurs constitutions pour tenter de créer des...