J’AI PAS VOTÉ, un très bon film sur les élections, avec un important complément sur le tirage au sort en politique

9/04/2017 | 16 commentaires

J’AI PAS VOTÉ, un très bon film sur le faux « suf­frage uni­ver­sel » (élire des maîtres au lieu de voter les lois), qui n’in­cite pas à l’abs­ten­tion mais qui cri­tique l’é­lec­tion et étu­die… le tirage au sort.

Ce film est uti­le­ment com­plé­té par cet échange (impor­tant, de mon point de vue) entre les trois per­sonnes qui, en France, à ma connais­sance, tra­vaillent le plus sur le tirage au sort 🙂 :

À mon avis, il serait utile (et ça ne dépend que de nous) que ce film et son bonus dédié au tirage au sort soient beau­coup par­ta­gés, pour que le niveau monte par­mi les élec­teurs, et que nombre d’entre eux mutent en citoyens constituants 🙂

Étienne.

______________

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :
https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​5​1​3​0​8​5​2​6​3​7​317

Rap­pel de la publi­ca­tion pré­cé­dente sur ce film :
https://​www​.chouard​.org/​2​0​1​4​/​0​9​/​1​0​/​u​n​-​f​i​l​m​-​d​e​-​s​y​n​t​h​e​s​e​-​s​u​r​-​l​e​x​i​g​e​n​c​e​-​d​e​m​o​c​r​a​t​i​q​u​e​-​p​o​p​u​l​a​i​r​e​-​q​u​i​-​m​o​n​t​e​-​d​a​n​s​-​l​e​-​p​a​y​s​-​j​a​i​-​p​a​s​-​v​o​te/

Une bande de gen­tils virus dévoués et cou­ra­geux a réa­li­sé le plan détaillé de ce film. Quel bou­lot ! Mer­ci à eux, vraiment.

http://wiki.gentilsvirus.org/index.php/Plan_d%C3%A9taill%C3%A9_du_film_%22j%27ai_pas_vot%C3%A9%22

Som­maire

1 Pre­mière partie
1.1 Intro : témoi­gnages et réflexions diverses sur le vote – Voter ou pas ? – Le vote est-il faire un choix ? – Que signi­fie : ne pas voter ?
1.2 Le vote et les élites
1.2.1 Le vote est le sacre de l’élite (Loïc Blondiaux)
1.2.2 L’élection crée une défiance des citoyens, une démo­cra­tie qui va mal (Blon­diaux)
1.2.3 Ser­vi­tude et ali­gne­ment des gou­ver­ne­ments aux forces de pou­voir ( Kempf, Blon­diaux, Aurouet)
1.3 Causes de l’abstention
1.3.1 Débats de fond anéan­tis, thèmes de cam­pagne immuables, pro­messes non tenues ( Blondiaux)
1.3.2 Taux d’abstention niés
1.3.3 Poli­ti­sa­tion des abs­ten­tion­nistes, choix réduit entre les par­tis gou­ver­ne­men­taux et les par­tis pro­tes­ta­taires ou extrêmes (Joua­ry, Aurouet, Brunel)
1.4 Mon­tée des extrêmes
1.4.1 Stra­té­gie de séduc­tion de l’électorat (Lio­gier)
1.4.2 Thèmes de cam­pagne modernes, dé-dia­bo­li­sa­tion pour espé­rer prendre le pou­voir (Lio­gier)
1.5 Pou­voir du peuple, référendums
1.5.1 Le réfé­ren­dum en tant que leurre du pou­voir du peuple (Joua­ry)
1.5.2 illu­sion démo­cra­tique du réfé­ren­dum sur la consti­tu­tion européenne
1.5.3 Pas de loi légi­time sans l’appropriation impli­cite ou expli­cite du peuple (Joua­ry)
1.6 Ori­gine et buts de la démo­cra­tie des Athé­niens au 5ème siècle avant JC
1.7 Mais la démo­cra­tie actuelle ?
1.7.1 Le régime repré­sen­ta­tif ôtant le pou­voir du peuple n’est pas une démo­cra­tie (Joua­ry, Aurouet)
1.7.2 La démo­cra­tie repré­sen­ta­tive a consti­tué une alter­na­tive entre démo­cra­tie et monar­chie (Blon­diaux, Jouary)
1.7.3 La démo­cra­tie repré­sen­ta­tive, régime com­bi­nant des incom­pa­tibles : légi­ti­mi­té du pou­voir au peuple mais non déci­sion ou gou­ver­ne­ment par le peuple. (Blon­diaux)
2 Deuxième partie
2.1 Révo­lu­tion et mise en place d’une démo­cra­tie bour­geoise : 1789
2.1.1 Ori­gine de la révo­lu­tion française
2.1.2 Pro­ces­sus de sub­sti­tu­tion et d’identification entre sou­ve­rai­ne­té popu­laire et repré­sen­ta­tion (Blon­diaux, Jouary)
2.1.3 La révo­lu­tion fran­çaise – Sieyes contre Rousseau
2.1.4 Le vote en tant qu’élément démo­cra­tique du gou­ver­ne­ment, per­çu comme une perte de sou­ve­rai­ne­té (Blon­diaux, Jouary)
2.2 L’oligarchie – vote, conser­va­tisme, cor­rup­tion par l’argent contre l’égalité et la liberté –
2.2.1 Fon­de­ment de la légi­ti­mi­té du vote
2.2.2 Édu­ca­tion au vote et incitation
2.2.3 Droit de vote une conquête ? Et pour­tant… (Badiou)
2.2.4 Sys­tème oli­gar­chique et conservatisme
2.2.5 Argent cor­rup­teur des démocraties
2.3 Aris­to­cra­tie élec­tive et peuple incom­pé­tent (Manin)
2.4 Les repré­sen­tants poli­tiques – une classe iso­lée et un peuple oublié –
2.4.1 Non repré­sen­ta­ti­vi­té réelle du peuple au sein des repré­sen­tants poli­tiques (Manin)
2.4.2 Peuple oublié et mal infor­mé (Blon­diaux)
2.5 La poli­tique une profession ?
2.5.1 Une for­ma­tion sou­vent unique
2.5.2 Cumul des man­dats et pro­fes­sion­na­li­sa­tion (Joua­ry)
2.5.3 Oli­gar­chie financière
2.6 Le tirage au sort (Sin­to­mer)
3 Troi­sième partie
3.1 Confé­rence de Citoyens
3.2 Épi­logue (Sin­to­mer, Tes­tart) – uti­li­té et mise en pra­tique du tirage au sort

Source et détails : http://wiki.gentilsvirus.org/index.php/Plan_d%C3%A9taill%C3%A9_du_film_%22j%27ai_pas_vot%C3%A9%22

Étienne.]

Catégorie(s) de l'article :

16 Commentaires

  1. etienne

    Il faut abso­lu­ment SORTIR DE L’UE, c’est une prio­ri­té urgente absolue :

    Réponse
    • ève

      Par le pas­sé , je me suis inter­dit de voter , aujourd’­hui , pour ces enjeux , je retour­ne­rais à l’isoloir !

      Réponse
  2. Eric

    Melen­chon veut nego­cier a la tsi­pras LOL

    Seul Asse­li­neau est au top sur ce sujet

    Réponse
  3. etienne

    Guillaume Meu­rice évoque
    le « vote utile » 🙂 : 

    Réponse
  4. etienne
  5. zedav63

    Faites confiance à Mélanchon :

    Durant l’émission ONPC de très grande écoute, Mélan­chon affirme que les femmes repré­sentent 80% des smicards.
    Selon « inégalités.fr », un site déjà sujet à cau­tion car tenu par les fémi­nistes vic­ti­maires, c’est 62% soit une grosse moi­tié, et non pas l’im­mense majorité.

    Il y a aus­si des ques­tions à se poser lorsque l’on voit le trai­te­ment qui lui est main­te­nant réser­vé par les média au mains des milliardaires…

    Réponse
  6. zedav

    Bra­vo à la cen­sure qui arrive sur le blog !
    Peut-être ne faut-il pas cri­ti­quer Mélanchon ?
    A moins que ce ne soit la cri­tique de l’in­tou­chable faux-minisme…
    M’é­ton­ne­rait que ce soit Etienne…
    beurk adios

    Réponse
    • Jacques

      Si je devais comp­ter le nombre de com­men­taires que je n’ai pas écrit…

      Réponse
  7. BA

    Le mot « sou­ve­rai­nisme » est sur toutes les lèvres. Michel Onfray nous en explique le sens et veut en réha­bi­li­ter la por­tée et la valeur.

    Aujourd’­hui, Michel Onfray s’at­taque au concept de « sou­ve­rai­nisme », dont se reven­diquent (trop ?) sou­vent nos élus. 

    En poli­tique, le mot appa­raît au Cana­da, avec le désir d’in­dé­pen­dance qué­bé­cois. Le « sou­ve­rai­nisme » per­met d’ex­pli­quer le cou­rant de pen­sée de Jean-Pierre Che­vè­ne­ment « à un moment où on disait qu’il fal­lait détruire les nations ». Le terme de « sou­ve­rai­nisme » entre alors dans notre voca­bu­laire, mais il devient presque insul­tant, alors qu’il s’a­gis­sait à l’o­ri­gine d’une notion posi­tive. Mais, pour Michel Onfray, ce concept s’op­pose sur­tout à une cer­taine concep­tion de l’Eu­rope : « Les maas­trich­tiens qui nous ont dit que voter oui à l’Eu­rope de Maas­tricht, c’é­tait pour voter oui au bon­heur, à la joie, au plai­sir, à la fin du chô­mage, de la misère, de la pau­vre­té, à l’a­mi­tié entre les peuples, à la dis­pa­ri­tion des guerres, etc. Et, 25 ans plus tard, après avoir domi­né sans par­tage, ils ont obte­nu exac­te­ment le contraire. »

    Mais aujourd’­hui, pour­suit l’au­teur du Trai­té d’a­théo­lo­gie, « reviennent des gens qui ont envie d’être sou­ve­rains, c’est-à-dire de pou­voir déci­der chez eux, par eux et pour eux ». Et c’est l’es­sence même de la démo­cra­tie, comme le rap­pelle le phi­lo­sophe. « Il est donc temps de faire de nou­veau de « sou­ve­rain » et de « sou­ve­rai­niste » de beaux mots », conclut Michel Onfray.

    http://www.lepoint.fr/culture/l‑intellopol-1-souverainisme-par-michel-onfray-13–04-2017–2119384_3.php

    Fran­çois Asse­li­neau est un can­di­dat sou­ve­rai­niste à l’é­lec­tion présidentielle.

    Dans son pro­gramme, Fran­çois Asse­li­neau explique les trois pre­mières mesures qu’il fau­dra prendre en urgence :

    « Fidèle à toute notre his­toire, mon pro­gramme pré­si­den­tiel de libé­ra­tion natio­nale consiste donc d’abord dans : 

    La sor­tie de la France de l’Union euro­péenne par appli­ca­tion de l’article 50 du trai­té sur l’U­nion euro­péenne (TUE)

    La sor­tie de la France de l’euro qui impose juri­di­que­ment la sor­tie de l’UE par le même article 50 du TUE

    La sor­tie de la France de l’OTAN par appli­ca­tion de l’article 13 du trai­té de l’Atlantique nord (OTAN) »

    C’est la page 18 :

    https://​www​.upr​.fr/​w​p​-​c​o​n​t​e​n​t​/​u​p​l​o​a​d​s​/​2​0​1​1​/​0​1​/​P​r​o​g​r​a​m​m​e​-​F​r​a​n​c​o​i​s​-​A​s​s​e​l​i​n​e​a​u​-​l​e​g​i​s​l​a​t​i​f​-​2​0​1​7​.​pdf

    Réponse
  8. majax

    Salut,
    un excellent docu­men­taire en deux par­ties sur l’his­toire de l’a­nar­chisme, où l’on relate notam­ment diverses expé­riences d’une autre forme de vie en socié­té. Tout à fait éclai­rant éga­le­ment d’un point de vue his­to­rique sur les méthodes de répres­sion du sys­tème pour abo­lir de telles expériences.

    Bon­soir à tous.

    Réponse
  9. joss
    • joss

      Extrait :
      « La connais­sance du monde est un préa­lable à la volon­té de le transformer. »

      Réponse
  10. Pierre

    A voir Secrets de sondages

    Réponse
  11. BA

    A pro­pos de la soi-disant « Europe sociale » :

    De 1979 à 2014, un résu­mé ahu­ris­sant des pro­messes de la gauche européiste.

    Cela fait 35 ans qu’ils nous pro­mettent que l’Eu­rope va nous don­ner le pro­grès social …

    … et cela fait 35 ans que nous obte­nons exac­te­ment le contraire !

    La video dure 4 minutes 32 :

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles