[Émancipation de nos maîtres « élus »] STADES CITOYENS : remplir des stades, le 22 avril prochain, pour animer nous-mêmes le débat public en tant que simples citoyens

27/02/2017 | 14 commentaires

Je vou­drais, en vous la signa­lant, aider une ini­tia­tive qui pour­rait deve­nir très inté­res­sante si nous y par­ti­ci­pions tous un peu.
Il s’a­git de l’o­pé­ra­tion STADES CITOYENS :

[Émancipation de nos maîtres « élus »] STADES CITOYENS : remplir des stades, le 22 avril prochain, pour animer nous-mêmes le débat public en tant que simples citoyens

Il s’a­git d’un évé­ne­ment ne s’appuyant que sur la volon­té des citoyens et le finan­ce­ment par les citoyens, avec pour ambi­tion de rendre visible les solu­tions citoyennes faci­le­ment appro­priables, ain­si que d’expérimenter les outils de l’intelligence col­lec­tive, les inno­va­tions démo­cra­tiques. Créer du lien ! Relier les col­lec­tifs et les citoyens ! 

Le site : https://​sta​des​ci​toyens​.fr/​q​u​e​s​t​i​o​ns/

La page Face­book : https://​www​.face​book​.com/​e​v​e​n​t​s​/​8​3​1​3​3​5​5​2​3​6​7​4​3​01/

On s’ins­crit là : https://​www​.hel​loas​so​.com/​a​s​s​o​c​i​a​t​i​o​n​s​/​s​t​a​d​e​s​-​c​i​t​o​y​e​n​s​/​e​v​e​n​e​m​e​n​t​s​/​s​t​a​d​e​s​-​c​i​t​o​y​ens

Dans les grands thèmes pré­vus à débattre, per­son­nel­le­ment, j’au­rais plu­tôt pen­sé à :

• « Pour­quoi et com­ment sor­tir de l’UE, de l’O­TAN et de l’OMC »

• « Pour­quoi et com­ment reti­rer aux banques la créa­tion moné­taire et la rendre à la puis­sance publique »

• « Pour­quoi et com­ment ins­ti­tuer le réfé­ren­dum d’i­ni­tia­tive citoyenne (RIC) en tous domaines dans un sys­tème représentatif »

• « Pour­quoi et com­ment réécrire une consti­tu­tion digne de ce nom sans aucun pro­fes­sion­nel de la politique »

• « Faut-il élire des maîtres ou voter nos lois pour vivre en démocratie »

• « Pour­quoi et com­ment inter­dire aux élus condam­nés en jus­tice de se repré­sen­ter aux élections »

• « La sou­ve­rai­ne­té popu­laire, est-ce élire des maîtres hors contrôle ou tirer au sort des égaux sous contrôle »

• « Pour­quoi et com­ment inter­dire le contrôle des médias par les plus riches »

• « Qui est légi­time pour écrire les règles concer­nant les élus (salaires, retraites, impôts, res­pon­sa­bi­li­té pénale, pres­crip­tion, règles élec­to­rales…) ? Les élus eux-mêmes ? ou des citoyens tirés au sort ? »

• « Orga­ni­sa­tion des 80 000 citoyens du Stade de France en groupes de 5 à 8 pour faire des ate­liers constituants »

🙂

Mais il est peut-être encore temps d’a­jou­ter des thèmes 🙂

Bon cou­rage à tous ! (pour vos ate­liers consti­tuants quotidiens) 🙂

Étienne.

PS : dans la vidéo ci-des­sus, on évoque encore cette cita­tion bidon, de Chur­chill, qui aurait dit « la démo­cra­tie, c’est le pire des sys­tèmes à l’ex­cep­tion de tous les autres »… ce qui sous-entend que les citoyens n’ont qu’à se satis­faire du gou­ver­ne­ment repré­sen­ta­tif plou­to­cra­tique qui leur est impo­sé depuis 200 ans, TINA quoi (there is no alter­na­tive)… En fait Chur­chill n’a pas du tout dit cela, il a même dit pré­ci­sé­ment LE CONTRAIRE Voi­ci la cita­tion complète :

« Beau­coup de formes de gou­ver­ne­ment ont été tes­tées, et seront tes­tées dans ce monde de péché et de mal­heur. Per­sonne ne pré­tend que la démo­cra­tie est par­faite ou omni­sciente. En effet, on a pu dire qu’elle était la pire forme de gou­ver­ne­ment à l’ex­cep­tion de toutes celles qui ont été essayées au fil du temps ; mais il existe le sen­ti­ment, lar­ge­ment par­ta­gé dans notre pays, que le peuple doit être sou­ve­rain, sou­ve­rain de façon conti­nue, et que l’o­pi­nion publique, expri­mée par tous les moyens consti­tu­tion­nels, devrait façon­ner, gui­der et contrô­ler les actions de ministres qui en sont les ser­vi­teurs et non les maîtres.
[…]
Un groupe d’hommes qui a le contrôle de la machine et une majo­ri­té par­le­men­taire a sans aucun doute le pou­voir de pro­po­ser ce qu’il veut sans le moindre égard pour le fait que le peuple l’ap­pré­cie ou non, ou la moindre réfé­rence à sa pré­sence dans son pro­gramme de campagne.
[…]
Le par­ti adverse doit-il vrai­ment être auto­ri­sé à faire adop­ter des lois affec­tant le carac­tère même de ce pays dans les der­nières années de ce Par­le­ment sans aucun appel au droit de vote du peuple, qui l’a pla­cé là où il est ? Non, Mon­sieur, la démo­cra­tie dit : « Non, mille fois non. Vous n’a­vez pas le droit de faire pas­ser, dans la der­nière phase d’une légis­la­ture, des lois qui ne sont pas accep­tées ni dési­rées par la majo­ri­té populaire. […] »

W Chur­chill, dis­cours du 11 novembre 1947.

C’est quand même pas pareil, non ?

—–

Page Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :
https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​5​0​0​3​5​6​2​2​7​7​317

Catégorie(s) de l'article :

14 Commentaires

  1. Lajeunesse

    Bon­jour et merci,

    Il y a t’il un ate­lier consti­tuant à Colombes ou dans les environs ?

    Bien cor­dia­le­ment

    Réponse
  2. etienne

    J’ai rajou­té cette idée de thème 🙂

    • « Qui est légi­time pour écrire les règles concer­nant les élus (salaires, retraites, impôts, res­pon­sa­bi­li­té pénale, pres­crip­tion, règles élec­to­rales…) ? Les élus eux-mêmes ? ou des citoyens tirés au sort ? »

    Réponse
    • Lebreton

      Salut, j’i­rai plus loin concer­nant la réflexion sur les retraites concer­nant les élus… C’est la retraite de tout le monde ! 

      Je pense à une retraite « uni­ver­selle » à savoir la même pour tout le monde, au pro­ra­ta des années d’ac­ti­vi­té pro­fes­sion­nelle, par exemple… Je trouve absurde que ceux qui ont pu capi­ta­li­ser ou « épar­gner » toute leur vie active grâce à leurs hauts salaires, puissent, encore, gagner plus que les autres une fois à la retraite…

      Je sou­hai­te­rais rejoindre ou créer un groupe consti­tuant mais n’ai pas encore trou­vé la pos­si­bi­li­té de le faire.

      Réponse
  3. dav

    j’au­rais plu­tôt (sans renier les autres) pro­po­sé d’al­ler vers des résul­tats concrets sur des ques­tions qui néces­sitent l’a­vis du public. 

    Pour ce faire il fau­drait pro­cé­der en 3 votes suc­ces­sifs, de façon à avoir un aller-retour entre les réponses et les déci­sions (un guidage) :

    - pro­po­ser et élire des sujets de votes (vote argu­men­taire – avec des stats sur les argu­ments posi­tifs et néga­tifs, mesure de l’en­goue­ment – sinon retour case départ)

    - pro­po­ser et élire des pro­po­si­tions pour ces sujets (vote ouvert – pos­si­bi­li­té d’a­jou­ter des pro­po­si­tions votables)

    - élire des pro­po­si­tions par­mi les dix plus popu­laires (vote majo­ri­taire – avec des étoiles pour chaque pro­po­si­tion – celles ayant + de 50% d’a­vis favo­rables gagnent)

    Et à la fin les déci­sions obtiennent une légi­ti­mi­té morale – à défaut d’être légale – qui figurent dans une décla­ra­tion publique citoyenne, fai­sant office de Recommandation.

    (mais ils répondent pas !)

    Réponse
  4. Johann

    Bon­jour,
    J’ai 2 petits com­men­taires à pro­pos de cette initiative :

    . Je suis quelque peu scep­tique sur le tra­vail à 80 000. Que cette mobi­li­sa­tion soit utile pour la visi­bi­li­té des thèmes qu’elle défend, c’est très bien. Au niveau, des résul­tats qu’elle peut engen­drer, je suis plus dubi­ta­tif. Je reste, pour ma part, convain­cu par la per­ti­nence d’un échan­tillo­nage par tirage au sort.

    . J’a­voue avoir aus­si un léger sou­ci avec les dif­fé­rents thèmes que vous pro­po­sez : pour­quoi si peu de place pour les ques­tions de métho­do­lo­gie ? Certes, quelques « com­ment » sont for­mu­lés mais sur des ques­tions très spécifiques.

    J’a­joute donc mes idées de thème :
    . Quels prin­cipes pour garan­tir la sub­si­dia­ri­té à l’é­chelle d’une nation ?
    . Com­pa­rai­son des métho­do­lo­gies « objec­ti­vo-car­té­siennes » et « agiles » dans un cadre politique.
    . La rétros­pec­tion nous sau­ve­ra-t-elle tous et toutes ?

    Enfin, ce genre de choses.
    Nou­veau com­men­ta­teur, je le répète : encore mer­ci pour tout ce que vous faites.
    Cordialement.

    Réponse
  5. beo

    Je trouve cette ini­tia­tive excellente.

    Réponse
  6. P

    Et au même moment, Chur­chill mas­sa­crait du Grec en pagaille.

    Réponse
  7. Ronald

    Inté­res­sante, l’i­ni­tia­tive de Hamon avec son Conseil Citoyen :
    https://​conseil​ci​toyen​ha​mon2017​.fr/
    J’en­tends déjà les pisse-vinaigre : … ne l’ap­pli­que­ra jamais … bla bla bla … fumis­te­rie … bla bla … récu­pé­ra­tion politicienne …

    Dans sa pré­sen­ta­tion, il dit qu’il inté­gre­ra les pro­po­si­tions « qui peuvent enri­chir son pro­jet » (ce qui veut dire qui auront l’a­val du bureau du PS).
    Mais c’est déjà une erreur stra­té­gique de l’o­li­gar­chie que de lais­ser se déve­lop­per ces méthodes. Cela les pro­page. Et en plus, les gens pour­raient croire qu’elles sont suf­fi­sam­ment réa­listes, si elles sont reprises par des hommes poli­tiques au pouvoir.

    Réponse
  8. Richard

    Est-il pos­sible de s’ins­pi­rer des idées et méca­nismes de démo­cra­tie pour consti­tuer un groupe, comme une com­pa­gnie qui offre des ser­vices ou un orga­nisme à but non lucra­tif ou autre goupe dont les membres ne sont pas for­cé­ment tous dans le même lieu physique(internet). Nous avons au 21e siècle des pos­si­bi­li­tés (entreprises/developement open source/internet) que les Anthé­niens n’a­vaient pas. 

    Ceci serait plus facile et rapide à mettre en place car elle ne requière pas pour exis­ter que des mil­liers ou des mil­lions de per­sonnes non mobi­li­sés en soit dac­cord ce qui est le cas pour une ville ou un pays. 

    Ceci per­met­te­rait de mettre en pra­tique et de s’exer­cer, par­ta­ger avec dautres groupes simi­laires des outils/tutoriels ain­si que les dif­fi­cul­tés et solutions/mécanismes. De plus ceci pour­rait aider à fami­lia­ri­ser le public avec cer­tains concepts et rendre plus facile d’i­ma­gi­ner une ville/federation de ville/pays fonc­tion­nant ain­si, en plus de mul­ti­plier les gens qui auront une expé­rience concrète pour éven­tuel­le­ment aider à mettre cer­tains aspects en place dans une ville.

    Réponse
    • Richard

      jou­bliais le crowdfunding/kickstarter par­mis les moyens dis­po­nibles. Selon moi une fédé­ra­tion de demo­cra­ties vir­tuelles et d’or­ga­nismes démo­cra­tiques se mul­ti­pliant vira­le­ment pour­rait se pro­pa­ger à une vitesse fulgurante.

      Réponse
  9. Berbère

    C dans l’air (avec) Fran­çois Asse­li­neau UPR

    Quel mépris pour les maires de France et pour la véri­té… qui appa­rem­ment est dif­fi­cile à ava­ler pour le sys­tème et ses sbires…
    Quand ils ne savent plus la cacher, ils déforment la réalité…
    ça sent la magouille arri­ver… « de gré ou de force »…

    https://​you​tu​.be/​L​W​u​V​N​K​Q​K​6RQ

    Réponse
  10. Betty

    En 1 j’au­rais rajou­té et de l’OCDE pour ces rai­sons là :
    ZONE EURO :
    ENJEUX ÉCONOMIQUES ET RECOMMANDATIONS
    POUR L’ACTION PUBLIQUE
    « Dépla­cer une par­tie de la charge fis­cale des impôts directs vers
    les impôts indirects »
    https://​www​.oecd​.org/​f​r​/​a​p​r​o​p​o​s​/​e​d​i​t​i​o​n​s​o​c​d​e​/​Z​o​n​e​_​e​u​r​o​_​B​r​o​c​h​u​r​e​_​F​R​.​pdf

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

Oui, la planète fut détruite. Mais pendant un bref et merveilleux moment, une énorme plus-value fut créée pour les actionnaires.

        Fil Facebook correspondant à ce billet : https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10159883602597317     Tweet correspondant à ce billet : https://twitter.com/Etienne_Chouard/status/1521818079159803904     Telegram...

Vidéo de mon intervention au 3ème Festival Citoyen (près de Toulon) du 1er mai 2022

  Sur l’élection et le tirage au sort, sur le RIC, sur le processus constituant populaire permanent, sur Alain (Émile Chartier), sur les élections sans candidats, sur les gilets jaunes et sur la priorité absolue que nous devrions tous donner à l'élaboration des...