Liberté d’expression, un bon sujet pour vos prochains ateliers constituants, présenté par Normand Baillargeon

14/02/2017 | 10 commentaires

Très inté­res­sante vidéo, signa­lée par Jean Bric­mont, enquête de Marie-Eve Trem­blay publiée par ICI Grand Mont­réal, avec des inter­ven­tions par­faites d’un humain que j’ap­pré­cie au plus haut point, Nor­mand Baillar­geon :

On a le même pro­blème en France. (Je ne déve­loppe pas 🙂 )

Une consti­tu­tion digne de ce nom — c’est-à-dire écrite, et sur­tout défen­due, par des citoyens consti­tuants — ins­ti­tue­rait sans doute une vraie liber­té d’ex­pres­sion, accom­pa­gnée peut-être d’un organe de contrôle (tiré au sort ?) pour empê­cher à la fois les cen­sures illé­gi­times évo­quées dans la vidéo et les expres­sions hys­té­riques effec­ti­ve­ment dangereuses. 

Tout ça est un thème par­fait pour votre ate­lier consti­tuant de ce soir ou de demain 🙂

PS : on doit à Nor­mand la publi­ca­tion récente d’un petit livre magni­fique, « Idéaux poli­tiques » de Ber­trand Rus­sell :


http://​eco​so​ciete​.org/​l​i​v​r​e​s​/​i​d​e​a​u​x​-​p​o​l​i​t​i​q​ues

Fil FB cor­res­pon­dant à ce billet :
https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​4​9​6​6​2​9​7​2​4​7​317

Catégorie(s) de l'article :

10 Commentaires

  1. etienne

    Les néocons et l’« État profond » ont châtré la présidence de Trump, c’est cuit, les gars !

    Par le Saker

    Il y a moins d’un mois, j’ai aver­ti qu’une révo­lu­tion de cou­leur était en cours aux États-Unis. Mon pre­mier élé­ment de preuve était la pré­ten­due « enquête » que la CIA, le FBI, la NSA et d’autres menaient contre le can­di­dat du pré­sident Trump au poste de conseiller à la sécu­ri­té, le géné­ral Flynn. Ce soir, le com­plot pour se débar­ras­ser de Flynn a fina­le­ment réus­si et le géné­ral Flynn a dû offrir sa démis­sion. Trump l’a acceptée.


    Le Géné­ral Flynn

    Main­te­nant, met­tons immé­dia­te­ment une chose de côté : Flynn était loin d’être un saint ou un homme par­fai­te­ment sage qui aurait sau­vé tout seul le monde. Il ne l’était pas. Cepen­dant, Flynn était tout sim­ple­ment la pierre angu­laire de la poli­tique de sécu­ri­té natio­nale. Pour une rai­son : Flynn a osé l’impensable, il a osé décla­rer que la com­mu­nau­té bour­sou­flée du ren­sei­gne­ment amé­ri­cain devait être réfor­mée. Flynn a aus­si essayé de subor­don­ner la CIA et l’état-major au pré­sident via le Conseil natio­nal de sécu­ri­té. Autre­ment dit, Flynn a ten­té de lut­ter contre le pou­voir et l’autorité abso­lus de la CIA et du Penta­gone et de les subor­don­ner à la Mai­son Blanche. Flynn vou­lait aus­si tra­vailler avec la Rus­sie. Non pas parce qu’il aimait la Rus­sie, l’idée d’un direc­teur de la DIA (Defense Intel­li­gence Agen­cy) fan de Pou­tine est ridi­cule, mais Flynn était ration­nel, il com­pre­nait que la Rus­sie n’était pas une menace pour les États-Unis ou l’Europe et que la Rus­sie et l’Ouest avaient des inté­rêts com­muns. Et c’est un autre crime-pen­sée abso­lu­ment impar­don­nable à Washing­ton DC.

    L’« État pro­fond », diri­gé par les néo­cons, a for­cé Flynn à démis­sion­ner sous le pré­texte idiot qu’il avait eu une conver­sa­tion télé­pho­nique avec l’ambassadeur de Rus­sie sur une ligne ouverte, non sécu­ri­sée et clai­re­ment surveillée.

    Et Trump a accep­té cette démission.

    Depuis que Trump est arri­vé à la Mai­son Blanche, il a pris coup sur coup de la part des médias néo­con-sio­nistes, du Congrès, de toutes les « stars » de Hol­ly­wood, culs dou­ble­ment bénits, bien-pen­sants et propres sur eux, et même des poli­ti­ciens euro­péens. Et Trump a encais­sé chaque coup sans jamais ripos­ter. Nulle part on n’a vu son fameux « Vous êtes viré ! ». Mais j’avais encore de l’espoir. Je vou­lais espé­rer. Je sen­tais que c’était mon devoir d’espérer.

    Mais main­te­nant, Trump nous a tous trahis.

    Vous sou­ve­nez-vous com­ment Oba­ma a mon­tré son vrai visage lorsqu’il a hypo­cri­te­ment dénon­cé son ami et pas­teur le révé­rend Jere­miah Wright Jr. ? Aujourd’hui, Trump a mon­tré son vrai visage. Au lieu de refu­ser la démis­sion de Flynn et de licen­cier ceux qui ont osé concoc­ter ces accu­sa­tions ridi­cules contre lui, Trump a accep­té sa démis­sion. Ce n’est pas seule­ment un acte d’une lâche­té abjecte, c’est aus­si une tra­hi­son extra­or­di­nai­re­ment stu­pide et auto-des­truc­trice, parce que main­te­nant Trump sera seul, com­plè­te­ment seul, confron­té à des per­son­nages comme Mat­tis et Pence – des types enra­gés de la Guerre froide, des idéo­logues infec­tés jusqu’à la moelle, des gens qui veulent la guerre et ne se pré­oc­cupent tout sim­ple­ment pas de la réalité.

    Je le répète, Flynn n’était pas mon héros. Mais il était, tous comptes faits, le héros de Trump. Et Trump l’a trahi.

    Les consé­quences de tout cela seront immenses. Pour une rai­son : Trump est main­te­nant clai­re­ment bri­sé. Il n’a fal­lu que quelques semaines à l’« État pro­fond » pour cas­trer Trump et le faire s’incliner devant les puis­sances éta­blies. Ceux qui auraient vou­lu le sou­te­nir com­pren­dront main­te­nant qu’il ne les sou­tien­dra pas eux-mêmes et ils s’éloigneront tous de lui. Les néo­cons se sen­ti­ront des ailes d’avoir éli­mi­né leur pire enne­mi et, enhar­dis par cette vic­toire, ils pous­se­ront leur avan­tage, dou­blant la mise encore et encore.

    C’est fini, les gars, l’État pro­fond a gagné. […]

    Lire la suite :
    http://​lesa​ker​fran​co​phone​.fr/​l​e​s​-​n​e​o​c​o​n​s​-​e​t​-​l​-​e​t​a​t​-​p​r​o​f​o​n​d​-​o​n​t​-​c​h​a​t​r​e​-​l​a​-​p​r​e​s​i​d​e​n​c​e​-​d​e​-​t​r​u​m​p​-​c​e​s​t​-​c​u​i​t​-​l​e​s​-​g​ars

    Source : Le Saker francophone

    Réponse
  2. joss

    De Ber­trand Rus­sell, il y a aussi :
    ‑Eloge de l’oisiveté
    https://​you​tu​.be/​7​K​p​x​s​q​w​N​F0o
    ou l’ab­sur­di­té de vou­loir (nous faire) tra­vailler tou­jours plus.

    -Science, puis­sance, violence
    ou en anglais : The Impact of Science on Society
    Il y a moyen de le trou­ver sur le net, ce bou­quin n’est pas à mettre dans les mains des tyrans ! C’est la théo­rie de « 1984 » et du « Meilleur des Mondes ».

    …Et puis, il y a sa Bible des mathé­ma­tiques : « Prin­ci­pia Mathe­ma­ti­ca ». Et j’en oublie certainement.

    Réponse
  3. joss

    La liber­té d’ex­pres­sion, cela devrait être la pos­si­bi­li­té pour chaque citoyen de com­mu­ni­quer ses préoccupations.
    Sinon com­ment une socié­té pour­rait en tenir compte sans que ses membres ne puissent les exprimer.
    Donc, la liber­té d’ex­pres­sion, c’est la base d’une démocratie.
    Mais cela n’est pas suf­fi­sant pour abou­tir à une démo­cra­tie, car c’est bien d’a­voir la pos­si­bi­li­té d’ex­pri­mer ses pré­oc­cu­pa­tions, encore fau­drait-il que la socié­té en tienne compte dans ses déci­sions ! D’où la néces­si­té de la par­ti­ci­pa­tion de cha­cun dans les déci­sions de la société.
    Si on n’a pas cela, alors c’est « cause tou­jours… » (déni d’existence…pas loin d’une cause de schi­zo­phré­nie), ce n’est pas mieux que « ferme ta… ».

    Réponse
  4. alainr

    <>

    Un argu­ment de supé­rio­ri­té méri­to­cra­tique d’une mino­ri­té agis­sante, exac­te­ment comme les quelques-uns qui se mobi­lisent pour faire cam­pagne et pour <> d’être élus … 

    A chaque fois, fina­le­ment, c’est la non-mobi­li­sa­tion de la majo­ri­té pas­sive qui per­met à ces mino­ri­tés de se croire supé­rieures et légi­times pour déci­der et agir au nom des autres ou au nom du bien public. 

    <>

    Dans com­bien d’an­nées serons-nous majo­ri­taires à réflé­chir à et à pra­ti­quer une autre manière de légi­ti­mer col­lec­ti­ve­ment le pou­voir de déci­der au nom de tous ?…

    Réponse
  5. Aquablue03

    En dire un peu quand même !
    Tou­chée au centre de mon acti­vi­té , cette vidéo sur­vole , sim­ple­ment par dis­cré­tion , je pense , la mon­tagne de pro­blèmes que l’on ren­contre à des besoins et degrés dif­fé­rents . Com­men­cer au b a ba , en pas­sant par une recon­ver­sion pro­fes­sion­nelle avec les maris en plus à  » gérer » , ( c’est pas simple) c’est réel­le­ment cap­ti­vant ! Pas besoin de tes­ter par le son la demande d’empathie , elle se voit au pre­mier coup d’oeil !
    Main­te­nant , j’es­père n’a­voir fait de mal à aucun de mes appre­nants ! J’en serais bien affectée !
    Bonne soirée

    Réponse
  6. Aquablue03

    Dans ces vidéos on fait état de com­por­te­ments nou­veaux face à la liber­té sexuelle actuelle des jeunes en par­ti­cu­lier avec une ten­dance à s’é­tendre sur une géné­ra­tion plus adulte ! Main­te­nant , on couche d’a­bord et on cause après . On ne fait connais­sance qu’au tra­vers d’ad­dic­tions plus ou moins graves dans le pro­lon­ge­ment de la dépen­dance ! Remar­quer que dans les années ciné­ma­to­gra­phiques anté­rieures de plu­sieurs décen­nies et jus­qu’à main­te­nant , les soi­rées qui finis­saient au lit se pré­cé­daient presque tou­jours d’une invi­ta­tion à un der­nier verre ! Les jeunes ont per­du ou plu­tôt pas trou­vé les étapes d’une édu­ca­tion sexuelle qui consiste à se ren­sei­gner sur la per­sonne qui les inté­resse ! Un malaise chez nos jeunes d’au­jourd’­hui qui n’as­sument pas leur manière d’ex­pri­mer leurs sen­ti­ments ! Cela donne des gros­sesses non dési­rées des deux côtés !
    Une gageure pour vingt ans si le couple décide de gar­der l’en­fant ou dans le pire des cas des sou­cis pour sa survie !

    Réponse
  7. Aquablue03

    Celle sur la façon de retour­ner la vie de qqu’un sans son consen­te­ment bien sûr est une méfiance sur les réseaux quels qu’ils soient à appli­quer avec rigueur , sauf peut-être si on parle d’un gros rhume ! 

    Heu­reuse de voir que les enfants du Qué­bec ont bien accep­té les nou­veaux arri­vants ! Là , on peut mettre les oeufs dans le même panier !

    Réponse
  8. Aquablue03

    Pour la liber­té d’ex­pres­sion dans les milieux étu­diants et autres , des locaux indé­pen­dants , gra­tuits , chauf­fés , agen­cés cor­rec­te­ment et suf­fi­sam­ment grands devraient être four­nis par les muni­ci­pa­li­tés ! L’af­fi­chage devrait être pré­ve­nu , appo­sé , et pré­ser­vé sans pré­fé­rence de thèmes , et même si on est ten­té d’ar­ra­cher , respecter .

    Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

[Éducation populaire – Démocratie – TIRAGE AU SORT] Prochaine soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée « Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs »

Voilà un événement qui va certainement être passionnant et surtout important : la soutenance de thèse de notre cher Dimitri Courant, intitulée "Le nouvel esprit du tirage au sort. Principes démocratiques et représentation politique des mini-publics délibératifs"...