Prochain atelier constituant à Montreuil, samedi 18 juin 2016, avec Jean Massiet (Accropolis)

11/06/2016 | 24 commentaires

Le Comi­té des Citoyens mon­treuillois est plein de peps et conti­nue à orga­ni­ser des ate­liers — vei­nards de Parisiens 🙂

Le pro­chain aura lieu le same­di 18 juin 2016, de 14 h à 19 h, avec comme thèmes : La démo­cra­tie d’o­ri­gine citoyenne. Réécrire la consti­tu­tion, Pour­quoi ? Comment ?

Il faut réser­ver (l’a­dresse est indi­quée sur l’affiche).

L’in­ter­ve­nant sera Jean Mas­siet. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, voi­ci un article des Inrocks sur ce jeune homme tonique :
Jean Mas­siet, le strea­mer qui veut nous rendre accros à la vie politique
http://​www​.lesin​rocks​.com/​2​0​1​6​/​0​3​/​1​3​/​a​c​t​u​a​l​i​t​e​/​j​e​a​n​-​m​a​s​s​i​e​t​-​l​e​-​s​t​r​e​a​m​e​r​-​q​u​i​-​v​e​u​t​-​n​o​u​s​-​r​e​n​d​r​e​-​a​c​c​r​o​s​-​a​-​l​a​-​v​i​e​-​p​o​l​i​t​i​q​u​e​-​1​1​8​1​0​5​35/

Et voi­ci un exemple de ses vidéos : Je t’ex­plique le 49.3

Un com­men­taire, au pas­sage, sur cette vidéo : dans cette expli­ca­tion du 49.3, ce que Jean a oublié d’ex­pli­quer (à mon avis), c’est que les dépu­tés dépendent pour leur car­rière poli­tique toute entière de l’in­ves­ti­ture aux élec­tions (le sou­tien offi­ciel du par­ti), que cette inves­ti­ture est don­née (ou pas) par le chef du par­ti, et que le Pré­sident de la Répu­blique était pré­ci­sé­ment le chef du par­ti qui est deve­nu majo­ri­taire à l’As­sem­blée… ce qui per­met évi­dem­ment aux appa­rat­chiks du par­ti d’exer­cer un chan­tage auprès des par­le­men­taires : « si tu votes la cen­sure, tu nous ren­verses peut-être, mais tu n’au­ras plus jamais l’in­ves­ti­ture du par­ti, et tu pour­ras donc faire une croix sur l’in­fi­ni­té de pri­vi­lèges ultra-confor­tables liés à l’é­lec­tion ».

Vous avez bien com­pris, cette cui­sine poli­ti­cienne n’a rien à voir avec le bien com­mun, abso­lu­ment rien, effectivement. 

Jean aurait pu éga­le­ment signa­ler que ce sys­tème de maître-chan­teur a été pen­sé et vou­lu par le pre­mier Pré­sident lui-même, en 1958 : le géné­ral de Gaulle, qui s’est fait écrire (par Michel Debré notam­ment) une « consti­tu­tion » sur mesure… … … Mais cher­chez bien la cause des causes 😉

Ce sera inté­res­sant de voir le point de vue de Jean Mas­siet sur les ate­liers consti­tuants. J’es­père que la ren­contre sera filmée.

Faites pas­ser 🙂

Étienne.

Pour mémoire, les vidéos de notre ate­lier à Mon­treuil en mars dernier :
https://​www​.chouard​.org/​2​0​1​6​/​0​4​/​0​9​/​v​i​d​e​o​s​-​c​o​n​f​e​r​e​n​c​e​-​e​t​-​a​t​e​l​i​e​r​-​c​o​n​s​t​i​t​u​a​n​t​-​m​o​n​t​r​e​u​i​l​-​m​a​r​s​-​2​0​1​6​-​l​e​s​-​f​i​l​m​s​-​s​o​n​t​-​a​r​r​i​v​es/

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :
https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​4​2​5​1​9​8​0​3​7​2​317

Catégorie(s) de l'article :

24 Commentaires

  1. etienne

    #MaVoix et les médias

    « Sor­tir de la per­son­ni­fi­ca­tion et de l’égo, incar­ner col­lec­ti­ve­ment et horizontalement


    http://​www​.mavoix​.info/​m​a​v​o​i​x​-​e​t​-​l​e​s​-​m​e​d​i​as/

    « Depuis sep­tembre, nous rece­vons de nom­breuses demandes d’interview, de prises de vue, de pla­teaux télé, ce qui nous touche beau­coup pour être honnêtes.

    Cela s’est encore accé­lé­ré ce prin­temps avec la légis­la­tive par­tielle de Strasbourg.

    Il est temps de par­ta­ger col­lec­ti­ve­ment la posi­tion que nous envoyons à chaque demande de presse. Nous remer­cions les femmes et les hommes jour­na­listes qui prennent du temps pour s’intéresser à l’expérience et l’aventure #MAVOIX.

    Nous ne vou­lons pas, comme certain.e.s femmes et hommes poli­tiques, cou­rir der­rière les camé­ras, pas­ser notre vie à nous racon­ter, à nous regar­der, et à jau­ger ceux qui nous regardent. Nous pré­fé­rons res­ter concen­trés sur l’immense tâche qui est devant nous et qui nous demande toute notre énergie.

    Le temps est venu de sor­tir du dire pour se concen­trer sur le faire. De pas­ser de la réac­tion à la proposition.

    Nous avons donc fait un choix : nous ne don­nons pas d’interview, nous n’allons pas sur les pla­teaux télé, mais les portes de toutes nos réunions sont ouvertes à tous les citoyens quels qu’ils soient, jour­na­listes y com­pris. Cha­cun pou­vant se faire lui-même son idée exacte à l’instant T de ce qu’est #MAVOIX, de ce que ces citoyen.ne.s cherchent, espèrent, et construisent.

    Nous ne sommes pas des ano­nymes, nous sommes des femmes et des hommes de chair et d’os, nous incar­nons cha­cun dans nos vies quo­ti­diennes et sur les réseaux sociaux cette idée à notre manière, fidè­le­ment à ce que nous sommes : le « je » au ser­vice du « nous ».

    La mise en avant de quelques uns serait en contra­dic­tion avec le projet.

    La manière la plus sin­cère, res­pec­tueuse et authen­tique, selon nous, de l’illustrer est de vivre une réunion publique à Stras­bourg, Nan­cy, Arras, Saint Ouen, Paris, Mar­seille, Quim­per pour les der­nières en date.

    Les pro­chaines réunions publiques auront lieu :

    à Mar­seille, le 10 juin,
    à Mont­fort-sur-Argens, le 12 juin,
    à Nan­cy, le 14 juin,
    à Paris, le week-end du 18–19 juin,
    à Bor­deaux, le 6 juillet.
    Lorsque nous sommes en réunion publique, vous pour­rez remar­quer que nous par­lons à la pre­mière per­sonne, cha­cun à l’égal de l’autre, sans hié­rar­chie, de manière hori­zon­tale quelque soit la mis­sion de cha­cun, tous contri­bu­teurs, cha­cun témoi­gnant de son expé­rience per­son­nelle dans une aven­ture collective.

    Aucun d’entre nous n’est man­da­té pour repré­sen­ter quoique ce soit, mais cha­cun est bien­ve­nu pour par­ta­ger sa pierre à l’ouvrage col­lec­tif dans l’écriture des MOOC, la réa­li­sa­tion de la pla­te­forme, les outils de com­mu­ni­ca­tion, la par­ti­ci­pa­tion au tirage au sort, l’animation sur les ter­ri­toires, qui est une part de la véri­té de l’expérience, et un des mul­tiples visages, moteurs, acteurs et ins­pi­ra­tions de #MAVOIX.

    Une ère nou­velle de la démo­cra­tie à laquelle nous aspi­rons tant émer­ge­ra néces­sai­re­ment avec une ère nou­velle du jour­na­lisme, un jour­na­lisme de ter­rain, du temps long, du décryp­tage des aspi­ra­tions humaines.

    Les papiers consa­crés à l’expérience #MaVoix que nous voyons arri­ver ces der­niers jours nous réjouissent et nous confortent dans ce choix. Faire confiance à notre intui­tion : pas de porte parole, pas de com­mu­ni­qué de presse. Des gens qui se réunissent dans un lieu ouvert à toutes et tous. C’est à la fois très simple et c’est un des piliers de l’expérience #MAVOIX.

    Mer­ci à celles et ceux qui l’ont com­pris et accueilli. »

    Source : http://​www​.mavoix​.info/​m​a​v​o​i​x​-​e​t​-​l​e​s​-​m​e​d​i​as/

    Réponse
  2. etienne

    #MaVoix – Sommes-nous prêts ?

    Réponse
    • Ronald

      Mouais, bon, je vais peut-être encore faire du mau­vais esprit, mais une video ci-dess­sus mani­fes­te­ment faite par un com­mu­ni­cant pro­fes­sion­nel, le lien que vous met­tez qui ren­voie vers une page « WE Légis­la­tives ‑1 – Debrief légis­la­tive de Stras­bourg docu­men­ta­tion-trans­mis­sion – Com­mu­ni­ty orga­ni­zing juin 2016/juin 2017 » … Je res­te­rais un peu cir­cons­pect vis-à-vis de ce « Ma Voix ».

      Réponse
  3. etienne

    https://​www​.face​book​.com/​m​a​v​o​i​x​j​u​i​n​2​0​1​7​/​v​i​d​e​o​s​/​1​7​5​0​3​7​1​6​5​8​5​3​3​3​31/

    « Oh !! Nous rece­vons à l’instant un cadeau émou­vant d’un stras­bour­geois, Thier­ry Billaud, qui a fil­mé un grand jour pour @MAVOIX le 16 avril der­nier, Place de la Répu­blique à Strasbourg. 

    C’é­tait en effet le tout pre­mier et inédit tirage au sort d’un.e candidat.e à un scru­tin uni­no­mi­nal, par­mi des citoyennes et des citoyens volon­taires qui se sont for­més, et qui relaie­ra une fois élu.e les déci­sions des citoyen.ne.s sur chaque loi, ce qui repré­sen­te­rait une pre­mière en France.

    Quel magni­fique souvenir !! 

    Quelle joie de revoir tous vos visages et de par­ta­ger l’émotion que nous avons toutes et tous res­sen­tie lors de ce grand jour pour cha­cun d’entre nous ! »

    Réponse
    • Ronald

      Pour infor­ma­tion, la liste Ma Voix a fait 600 voix aux légis­la­tives par­tielles de Stras­bourg. On peut le prendre néga­ti­ve­ment en se disant qu’il ne se trouve que 600 par­ti­san de la démo­cra­tie pour se mobi­li­ser à Stras­bourg. Mais cela fait tout de même 4% des élec­teurs qui, alors qu’ils ne connaissent ni le can­di­dat, ni le mou­ve­ment, on voté pour le Prin­cipe du tirage au sort (et c’est à mon avis à peu près la pro­por­tion qu’on aurait dans la popu­la­tion géné­rale). C’est-à-dire qu’ils estiment que cette méthode don­ne­ra des indi­vi­dus et des modes de gou­ver­ne­ment au moins aus­si capables que le règnes des par­tis et de ses repré­sen­tants, et je trouve ça encourageant. 

      J’ai lu récem­ment un cha­pitre d’O­li­vier Dow­len, avec un pas­sage conclu­sif ou il pré­sente le tirage au sort d’une manière très juste :

      « Je ter­mine ce papier avec une brève men­tion de ce qui est, pour beau­coup, la prin­ci­pale rai­son pour l’in­tro­duc­tion de tirages au sort dans la démo­cra­tie libé­rale : la divi­sion entre ceux qui votent et ceux qui gou­vernent – la divi­sion du tra­vail poli­tique. […] Mon pro­pos, et le pro­pos de cet article, est que la capa­ci­té du tirage au sort de créer des rela­tions de non-pou­voir qui est sa contri­bu­tion prin­ci­pale au pro­ces­sus poli­tique. C’est qu’il per­met à des citoyens de par­ti­ci­per au gou­ver­ne­ment sans avoir préa­la­ble­ment ambi­tion­né et obte­nu un pou­voir poli­tique per­son­nel. C’est ce même rôle du tirage au sort de contre­car­rer la poli­tique de pou­voir, qui aide à créer un « ter­rain de jeu plat » de pro­cé­dures régies par des règles et pro­meut l’i­dée que le champ poli­tique appar­tient à tous (en ce sens qu’il ne peut pas être domi­né par des grou­pe­ments par­ti­sans). Le tirage au sort n’est pas juste un ins­tru­ment pour engen­drer la par­ti­ci­pa­tion poli­tique, il crée une par­ti­ci­pa­tion d’un type par­ti­cu­lier et contri­bue à créer une poli­tique d’un type par­ti­cu­lier. L’u­ni­té de base de cette forme de gou­ver­ne­ment est le citoyen poli­ti­que­ment éveillé et indé­pen­dant. Son prin­cipe de gou­ver­ne­ment est l’hon­nê­te­té pro­cé­du­rale et son adver­saire prin­ci­pal l’ac­cu­mu­la­tion et l’exer­cice de ces formes de pou­voir par­ti­sans qui menacent l’exis­tence d’un régime ouvert et inclusif. »

      (G. Delan­noi et O. Dow­len, Sor­ti­tion : Theo­ry and Prac­tice – tra­duc­tion personnelle) 

      Réponse
  4. Disjecta

    Bon­jour Etienne,

    Juste pour dire que ton tra­vail et celui des autres paye mani­fes­te­ment. Le M6R, ce mou­ve­ment pour une 6ème Répu­blique issu pour beau­coup du Par­ti de Gauche, vote en ce moment un pro­jet de loi pour appe­ler à une consti­tuante. Il est défi­ni dans celui-ci les moda­li­tés de réunion dans cette consti­tuante. La ques­tion du tirage au sort est omni­pré­sente et notam­ment dans l’ar­ticle 4 où les 4 pro­po­si­tions sur les­quelles les signa­taires de la pla­te­forme M6R peuvent voter sont :
    1. Pas de tirage au sort ;
    2. Membres à 50% tirés au sort ;
    3. Membres au 34 tirés au sort ;
    4. Membres inté­gra­le­ment tirés au sort.
    L’i­dée est là et bien là. Même l’ar­ticle 1, il est pos­sible de voter pour une pro­po­si­tion de 1000 citoyens tirés au sort sur la base du volon­ta­riat et qui se réuni­raient en ago­ra pour défi­nir les prio­ri­tés que devraient avoir cette consti­tuante (sur 3 pro­po­si­tions, 2 en appellent à la consti­tu­tion de comi­tés citoyens consul­ta­tifs fon­dés sur le prin­cipe du tirage au sort).
    Beau bou­lot Etienne (et tous les autres)!

    Réponse
  5. Wikicrate

    Quel dom­mage que nous soyons si désor­ga­ni­sés entre citoyens démocrates !
    Nous avons publié en décembre sur notre site http://​ate​liers​cons​ti​tuants​.org le calen­drier de nos ate­liers constituants
    (il faut réser­ver des salles) et je vois appa­raitre cette ini­tia­tive qui
    tombe le même jour que notre pro­chain ate­lier constituant !
    Si mul­ti­plier les ini­tia­tives est pri­mor­dial, c’est dom­mage de se faire concur­rence de la sorte, sur­tout que je serai bien allé voir com­ment les autres tra­vaillent pour nous enri­chir mutuel­le­ment de nos expériences.

    Voi­ci les dates des ate­liers consti­tuants orga­ni­sés Porte d’I­vry par l’as­so­cia­tion Les Citoyens Consti­tuants jus­qu’en août :
    -> Same­di 23 janvier
    -> Same­di 27 février
    -> Same­di 19 mars
    -> Same­di 23 avril
    -> Same­di 28 mai
    -> Same­di 18 juin : Ins­crip­tions ICI
    -> Same­di 16 juillet : Ins­crip­tions ICI
    -> Same­di 20 août : Ins­crip­tions ICI
    Les liens d’ins­crip­tions cas­sés sont dis­po­nibles sur ate​liers​cons​ti​tuants​.org

    Réponse
  6. BA

    Mar­di 14 juin 2016 :

    Coup de ton­nerre : The Sun appelle à voter pour le Brexit !

    Le quo­ti­dien popu­laire bri­tan­nique The Sun a appe­lé ses lec­teurs à se pro­non­cer en faveur d’une sor­tie de la Grande-Bre­tagne de l’U­nion euro­péenne, lors du réfé­ren­dum du 23 juin, en une de son jour­nal aux cou­leurs de l’U­nion Jack.

    « BeLEAVE in Bri­tain », peut-on lire en toutes lettres dans l’é­di­tion de mar­di 14 juin du jour­nal. Un jeu de mots qui pho­né­ti­que­ment signi­fie « croire en la Grande-Bre­tagne » mais qui contient le terme « sor­tie » de la Grande-Bretagne. 

    « Nous sommes sur le point de prendre la plus grande déci­sion poli­tique de nos vies. Le Sun exhorte aujourd’­hui tout le monde à voter pour la SORTIE », écrit le journal.

    Selon une nou­velle enquête d’o­pi­nion ICM publiée lun­di après-midi par l’é­di­tion en ligne du quo­ti­dien The Guar­dian, le camp du Brexit est en tête de six points sur le « Remain » (res­ter), avec 53% des inten­tions de vote.

    Déjà deux son­dages publiés au cours du week-end ont don­né le « out » en tête, tan­dis que désor­mais la moyenne des six der­niers son­dages cal­cu­lée par le site Wha­tUK­Thinks le donnent éga­le­ment gagnant avec 52% des inten­tions de vote contre 48% pour le « in ».

    Dans son édi­to­rial, le Sun sou­tient qu’une « sor­tie per­met­tra de réaf­fir­mer notre sou­ve­rai­ne­té, embras­sant un ave­nir en tant que puis­sante nation auto­nome enviée de tous ».

    L’a­ve­nir de la Grande-Bre­tagne serait « bien plus sombre » au sein de l’UE et serait absor­bé par « l’ex­pan­sion sans relâche de l’E­tat fédé­ral alle­mand », pour­suit le journal.

    « Notre pays a une his­toire glo­rieuse. C’est notre chance de rendre la Grande-Bre­tagne encore meilleure, de reprendre notre démo­cra­tie, de pré­ser­ver les valeurs et la culture dont nous sommes fiers à juste titre », a‑t-il encore commenté.

    « Nous devons nous libé­rer de la dic­ta­ture de Bruxelles », qua­li­fiant l’UE de « plus en plus cupide, dépen­sière et harcelante ».

    Réponse
  7. BA

    Mar­di 14 juin 2016 :

    Royaume-Uni : les par­ti­sans du Brexit ont 7 points d’a­vance sur les par­ti­sans du main­tien dans l’U­nion européenne.

    Son­dage de l’ins­ti­tut TNS :

    Main­tien dans l’U­nion euro­péenne : 40 % des per­sonnes interrogées
    Sor­tie de l’U­nion euro­péenne : 47 % des per­sonnes interrogées
    Ne savent pas / N’i­ront pas voter : 13 % des per­sonnes interrogées

    Leave cam­pai­gn ahead in latest TNS poll.

    Lon­don, 14th June – 

    The latest EU refe­ren­dum voting inten­tion sur­vey by TNS gives the Leave cam­pai­gn a signi­fi­cant lead nine days out from pol­ling day.

    The sur­vey of 2,497 adults in the UK gives the ‘Leave’ cam­pai­gn a lead of 7 points over ‘Remain’. Voting inten­tion among like­ly voters (inclu­ding those not ful­ly deci­ded but lea­ning in one direc­tion) is as follows :
    Remain 40%, Leave 47%, Undecided/Would not vote 13% 

    http://​www​.tns​glo​bal​.co​.uk/​p​r​e​s​s​-​r​e​l​e​a​s​e​/​l​e​a​v​e​-​c​a​m​p​a​i​g​n​-​a​h​e​a​d​-​l​a​t​e​s​t​-​t​n​s​-​p​oll

    Réponse
  8. LSDR

    Sur­pris d’ap­prendre que des ate­liers consti­tuants ont lieu à Mon­treuil, sur­tout orga­ni­sés par « Ma ville j’y coirs » le mou­ve­ment de JP Brard, ancien Maire qui aura été le cham­pion du clien­té­lisme et de la ges­tion confis­quée au pro­fit d’un petit groupe. Les mon­treuillois auront eu lar­ge­ment l’oc­ca­sion de l’en­tendre cla­mer par­tout que Mon­treuil était SA ville aux der­nières municipales.
    bref, je ne pour­rai pas m’y rendre mais ce n’est peut-être pas plus mal, même si les inter­ve­nants sont de qualité.
    Sur le prin­cipe d’ailleurs, que la démo­cra­tie réelle soit estam­pillée du logo d’un par­ti poli­tique me pose problème.

    Réponse
    • Atika

      Les ate­liers consti­tuants sont orga­ni­sés par le Comi­té des citoyens Mon­treuillois dont MVJC fait par­tie. Le CCM c’est une orga­ni­sa­tion poli­tique citoyenne « sans logo » sans par­ti. Venez nous rejoindre au pro­chain atelier.
      Atika

      Réponse
  9. BA

    Mer­cre­di 15 juin 2016 :

    Brexit : le chef de la diplo­ma­tie alle­mande met en garde contre une dés­in­té­gra­tion de l’U­nion Européenne.

    Le ministre alle­mand des Affaires étran­gères Frank-Wal­ter Stein­meier a mis en garde mer­cre­di contre le risque d’une dés­in­té­gra­tion de l’U­nion euro­péenne en cas de sor­tie de la Grande-Bre­tagne suite au réfé­ren­dum du 23 juin.

    « Un vote des Bri­tan­niques en faveur d’une sor­tie consti­tue­rait un choc pour l’UE, suite auquel il fau­drait s’as­su­rer que l’UE soit pré­ser­vée et qu’un pro­ces­sus réus­si d’in­té­gra­tion de plu­sieurs décen­nies ne finisse pas en dés­in­té­gra­tion du bloc », a‑t-il décla­ré lors d’une confé­rence de presse dans la ville de Bran­de­bourg (est), après une ren­contre avec son homo­logue fran­çais Jean-Marc Ayrault.

    http://​www​.roman​die​.com/​n​e​w​s​/​B​r​e​x​i​t​-​l​e​-​c​h​e​f​-​d​e​-​l​a​-​d​i​p​l​o​m​a​t​i​e​-​a​l​l​e​m​a​n​d​e​-​m​e​t​-​e​n​-​g​a​r​d​e​-​c​o​n​t​r​e​-​u​n​e​-​d​e​s​i​n​t​e​g​r​a​t​i​o​n​-​d​e​-​/​7​1​2​2​3​9​.​rom

    Réponse
  10. BA

    Jeu­di 16 juin 2016 :

    Royaume-Uni : 53% des Bri­tan­niques en faveur du Brexit.

    Cin­quante-trois pour cent des Bri­tan­niques se déclarent favo­rables à une sor­tie du Royaume-Uni de l’U­nion euro­péenne lors du réfé­ren­dum du 23 juin, selon un son­dage Ipsos Mori pour le quo­ti­dien Eve­ning Stan­dard publié ce jeudi. 

    Sans tenir compte des indé­cis, 47% des élec­teurs inter­ro­gés vote­raient, eux, pour un main­tien dans l’UE.

    C’est la pre­mière fois depuis l’an­nonce du réfé­ren­dum que ce son­dage men­suel de l’ins­ti­tut Ipsos Mori donne le camp du Brexit en tête des inten­tions de vote. 

    Son pré­cé­dent son­dage pour l’E­ve­ning Stan­dard, publiée le 18 mai, don­nait les par­ti­sans du main­tien dans l’UE à 55% des inten­tions de vote, contre 37% pour le camp du Brexit. 

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/06/16/97001–20160616FILWWW00103-53-des-britanniques-en-faveur-du-brexit.php

    Réponse
    • Ronald

      Moi je vous dit ce qu’il va se pas­ser : ils vont voter pour la sor­tie, puis on les fera revo­ter jus­qu’à ce qu’ils votent contre … 🙂

      Réponse
  11. etienne

    Un prêche chré­tien bien tonique (et irré­fu­table, je trouve)
    à pro­pos du ter­ro­risme pre­mier de l’Em­pire du moment :

    Réponse
  12. etienne

    Nicole Fer­ro­ni pro­pose (gen­ti­ment)
    deux ou trois idées au voleur de pou­voir en chef :

    Réponse
  13. etienne

    Osons cau­ser
    [À CHAUD #06] Hôpi­tal Necker, manif his­to­rique : que retenir ?

    Réponse
  14. etienne

    Hil­la­ry Clin­ton : élec­tion d’une espionne étran­gère à la pré­si­dence des États-Unis ?
    par James Petras

    […] « Les poli­tiques de guerre clan­des­tine de Clin­ton, qui com­pre­naient le ren­ver­se­ment violent du gou­ver­ne­ment ukrai­nien nor­ma­le­ment élu, ont été menées par son lieu­te­nant, la Sous-secré­taire d’État Vic­to­ria Nuland, un viru­lent ves­tige néo-conser­va­teur de la pré­cé­dente admi­nis­tra­tion Bush, quelqu’un d’engagé à pro­vo­quer la Rus­sie et à rehaus­ser la puis­sance d’Israël au Moyen-Orient. L’idée ori­gi­nale, très dan­ge­reuse et éco­no­mi­que­ment désta­bi­li­sante de Clin­ton, de mili­tai­re­ment encer­cler la Chine, la poli­tique de pivot vers l’Asie, aurait néces­si­té des échanges clan­des­tins avec des élé­ments du Penta­gone – en dehors de la sur­veillance du Dépar­te­ment d’État et éven­tuel­le­ment du contrôle.

    En d’autres termes, dans le cir­cuit poli­tique de Washing­ton, l’escalade par la Secré­taire Clin­ton des poli­tiques de guerre nucléaires contre la Rus­sie et la Chine exi­geait des cor­res­pon­dances secrètes qui ne se confor­maient pas néces­sai­re­ment aux poli­tiques et aux esti­ma­tions du ren­sei­gne­ment d’autres agences gou­ver­ne­men­tales éta­su­niennes et des inté­rêts com­mer­ciaux privés.

    Clin­ton s’est pro­fon­dé­ment enga­gée dans des échanges pri­vés avec plu­sieurs régimes poli­tiques étran­gers peu recom­man­dables, dont l’Arabie saou­dite, Israël, le Hon­du­ras et la Tur­quie, concer­nant des acti­vi­tés secrètes vio­lentes et illé­gales. Elle a tra­vaillé avec des par­ties gro­tes­que­ment cor­rom­pues de l’opposition du Vene­zue­la, de l’Argentine et du Brésil.

    La cor­res­pon­dance de Clin­ton avec les forces armées du Hon­du­ras et les oli­garques bru­taux, ont conduit au coup d’État mili­taire contre le pré­sident élu Zelaya, aux consé­quences vio­lentes et à l’élection bidon d’une marion­nette mal­léable. Compte tenu de la cam­pagne gou­ver­ne­men­tale des escouades de la mort contre des mili­tants de la socié­té civile hon­du­rienne, Clin­ton vou­drait cer­tai­ne­ment cou­vrir son rôle direct dans l’organisation du coup d’État. »

    […]

    « Conclu­sion

    Beau­coup par­mi les plus grands cri­tiques de Clin­ton, dont deux dou­zaines d’anciens agents de la CIA, ont for­gé le mythe pré­sen­tant l’infraction prin­ci­pale d’Hillary comme de la négli­gence dans le trai­te­ment de docu­ments offi­ciels et ses trom­pe­ries déli­bé­rées vis-à-vis du gou­ver­ne­ment comme insignifiantes.

    Ces cri­tiques ont bana­li­sé, per­son­na­li­sé et mora­li­sé ce qui est en fait un com­por­te­ment éta­tique déli­bé­ré et hau­te­ment poli­ti­sé. La secré­taire d’État Hil­la­ry Clin­ton n’a pas du tout été « négli­gente dans l’usage d’un ser­veur de mes­sa­ge­rie non-sécu­ri­sé ». Si Clin­ton était enga­gée, était en liai­son poli­tique avec des fonc­tion­naires étran­gers, elle a déli­bé­ré­ment uti­li­sé un ser­veur de mes­sa­ge­rie pri­vée pour évi­ter la détec­tion poli­tique par les organes de sécu­ri­té au sein du gou­ver­ne­ment des États-Unis. Elle a men­ti au gou­ver­ne­ment des États-Unis sur l’utilisation et la des­truc­tion de docu­ments offi­ciels de l’État, parce que les docu­ments étaient des échanges poli­tiques entre un traître et son hôte.

    Les 22 plus impor­tants rap­ports secrets sur les « pro­grammes d’accès spé­ciaux » que Clin­ton avait mani­pu­lés au moyen de son ordi­na­teur pri­vé, four­nis­saient à des gou­ver­ne­ments étran­gers les noms et les dates d’agents opé­ra­teurs et man­da­taires éta­su­niens, et ont per­mis des contre­me­sures infli­geant des pertes se comp­tant en mil­liards de dol­lars, en dom­mages à des pro­grammes et peut-être en pertes de vies.

    Le Rap­port de l’Inspecteur géné­ral (IGP) traite uni­que­ment des méfaits en sur­face. Le Fede­ral Bureau of Inves­ti­ga­tions (FBI) a fran­chi une étape sup­plé­men­taire dans l’identification des liens poli­tiques, mais ren­contre d’énormes obs­tacles de la part des alliés domes­tiques d’Hillary dans la pour­suite d’une enquête cri­mi­nelle. Le FBI, dont le direc­teur est nom­mé par la voie poli­tique, a subi une série d’échecs dans ses ten­ta­tives d’enquêter et de pour­suivre l’espionnage en faveur d’Israël, y com­pris dans l’affaire d’espionnage AIPAC – Rosen et Weis­mann –, ain­si que dans son oppo­si­tion à la libé­ra­tion de l’espion notoire israé­lo-éta­su­nien, Jona­than Pol­lard. Le pou­voir des sio­nistes au sein du gou­ver­ne­ment a mis un terme à l’enquête sur une dou­zaine d’espions israé­liens cap­tu­rés aux États-Unis juste après les atten­tats du 11 sep­tembre 2001. Le choix de Clin­ton de mener des com­mu­ni­ca­tions pri­vées secrètes, en dépit de plu­sieurs années de mises en garde par le Dépar­te­ment d’État lui enjoi­gnant de se confor­mer aux strictes règles de sécu­ri­té, est une indi­ca­tion de son allé­geance au pou­voir sio­niste, et non pas un simple reflet de son hubris per­son­nelle ou de son arro­gance individuelle.

    Clin­ton a divul­gué des docu­ments et du maté­riel clas­sés hau­te­ment confi­den­tiels, plus vitaux que ceux qu’avait com­mu­ni­qués Jona­than Pollard.

    Le pré­sident Oba­ma et d’autres hauts res­pon­sables du Cabi­net par­tagent ses alliances poli­tiques, mais ils opèrent par des canaux légaux et sans com­pro­mettre le per­son­nel, les mis­sions, le finan­ce­ments ou les programmes. »

    […]

    http://​lesa​ker​fran​co​phone​.fr/​h​i​l​l​a​r​y​-​c​l​i​n​t​o​n​-​e​l​e​c​t​i​o​n​-​d​u​n​e​-​e​s​p​i​o​n​n​e​-​e​t​r​a​n​g​e​r​e​-​a​-​l​a​-​p​r​e​s​i​d​e​n​c​e​-​d​e​s​-​e​t​a​t​s​-​u​nis

    Réponse
  15. etienne

Trackbacks/Pingbacks

  1. Témoignage émouvant d’un débutant : son premier atelier constituant | Blog du Plan C - […] Prochain atelier constituant à Montreuil, samedi 18 juin 2016, avec Jean Massiet (Accropolis) […]

Laisser un commentaire

Derniers articles

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Chers amis, Voilà 17 ans que j'instruis, dans ma tête et sur ce site, le procès de l'élection. Dix-sept ans que je creuse ce sujet central, et que je découvre et dénonce les mécanismes diaboliques (qui divisent) de ce piège politique — infantilisant et humiliant —...

[Contre la tyrannie qui vient] Grand Appel et Marche pour défendre la Liberté

Chers amis, Sentez-vous que le temps est venu de prendre nos responsabilités pour défendre notre liberté ? Si ne disons jamais non aux pouvoirs abusifs, ils ne s'arrêteront jamais d'abuser : "tout pout pouvoir va jusqu'à ce qu'il trouve une limite" (Montesquieu)....