Vidéo de l’atelier constituant de Metz, en octobre 2015 #pasdedémocratiesanscitoyensconstituants

25/03/2016 | 13 commentaires

Chers amis,

Pour que les gens encore endor­mis aient envie d’es­sayer de vivre eux-mêmes des ate­liers consti­tuants, cette nou­velle façon de faire de la poli­tique (en com­men­çant par le com­men­ce­ment), il fau­drait qu’ils voient com­ment ça se passe, qu’ils per­çoivent com­ment nous sommes qua­si­ment tous cap­ti­vés, enthou­sias­més, par cette façon de pen­ser nous-mêmes le bien com­mun, sans plus rien récla­mer à des maîtres « élus ».

Mais, pour l’ins­tant, nous avons fina­le­ment assez peu de films d’a­te­liers constituants. 

Je vous invite donc tous, si vous vou­lez bien, à fil­mer vous-mêmes vos propres ate­liers (un télé­phone mobile sur un petit tré­pied fera l’af­faire), à repé­rer vous-mêmes les meilleurs pas­sages (en notant de telle minute à telle minute, on dit ça, etc. c’est ça qui prend du temps, ce repé­rage rédi­gé du tri des bons moments), et à nous signa­ler que vous avez un peu de matière pre­mière pour faire un mon­tage. Je suis sûr qu’il y a des gen­tils virus réa­li­sa­teurs qui accep­te­ront de mon­ter ces rushs de façon tonique dans de courtes vidéos capables de don­ner envie d’es­sayer à des novices.

Voi­ci donc, à pro­pos, et c’est une bonne nou­velle, quelques images tour­nées à Metz en octobre 2015, grâce au tra­vail et au dévoue­ment de Syl­vain et de Cathe­rine, notam­ment ; mer­ci à eux pour nous tous :


Ate­lier Consti­tuant par cine­qua­prod

Décou­vrez le dérou­lé d’un ate­lier constituant.

Le compte-ren­du ici :
http://wiki.gentilsvirus.org/index.php/Journ%C3%A9es_d%C3%A9mocratiques_de_Lorraine_-_octobre_2015

Lien vers tous les ate­liers consti­tuants organisés :
http://wiki.gentilsvirus.org/index.php/Cat%C3%A9gorie:Atelier_constituant

Pour plus d’informations :
http://​lor​raine​.gen​tils​vi​rus​.org/

Mer­ci à tous de faire pas­ser l’info,
et ren­dez-vous demain same­di à Mon­treuil, 15h30, pour de nou­veaux ate­liers consti­tuants.

Hâte de vous revoir 🙂

Étienne.

PS : il y a un remar­quable compte ren­du d’a­te­lier consti­tuant sur le site de la (belle) revue Nexus :

https://​issuu​.com/​m​a​g​a​z​i​n​e​_​n​e​x​u​s​/​d​o​c​s​/​d​e​m​o​c​r​a​t​i​e​_​e​t​i​e​n​n​e​_​c​h​o​u​a​r​d​_​n​e​x​u​s​9​6​?​e​=​8​8​9​4​7​3​1​/​1​1​6​1​4​488

Je vous recom­mande de décou­vrir ce compte ren­du, si vous ne le connais­sez pas encore 🙂

Fil Face­book cor­res­pon­dant à ce billet :
https://​www​.face​book​.com/​e​t​i​e​n​n​e​.​c​h​o​u​a​r​d​/​p​o​s​t​s​/​1​0​1​5​4​0​7​0​2​2​8​5​1​7​3​1​7​?​p​n​r​e​f​=​s​t​ory

Catégorie(s) de l'article :

13 Commentaires

  1. etienne
  2. etienne

    « Te plains pas, au moins t’as un travail ».
    Décryp­tage très inté­res­sant du scan­da­leux chan­tage au chô­mage, pro­po­sé par Le Sta­gi­rite :

    Réponse
    • etienne

      Rap­pel important :
      La véri­té sur le chômage !

      Réponse
  3. Réal Lauzon

    For­mi­dable comme la démocratie!!

    Réponse
  4. etienne

    Les caisses sont vides.
    Les coffres sont pleins.

    Les éco­no­mistes réfléchissent.


    Source : Le (regret­té) Plan B.

    Le des­sin est mar­rant mais c’est une erreur de croire que les éco­no­mistes sont incom­pé­tents : ils sont très com­pé­tents mais au ser­vice des enne­mis du peuple, ce qui est très différent. 

    Il faut lire Steve Keen (« L’im­pos­ture éco­no­mique »), Laurent Mau­duit (« Les impos­teurs de l’é­co­no­mie »), etc.

    La « science éco­no­mique » a été inven­tée (et sert encore aujourd’­hui) pour légi­ti­mer l’in­jus­ti­fiable, pour faire croire aux gens que sont natu­rels (et donc inévi­tables) les tra­vaux for­cés à per­pé­tui­té du plus grand nombre au ser­vice d’un petit nombre (Ricar­do était fils de ban­quier et lui-même finan­cier, bon sang de bois).

    ______

    Lien Face­book cor­res­pon­dant à ce commentaire : 
    https://​www​.face​book​.com/​p​h​o​t​o​.​p​h​p​?​f​b​i​d​=​1​0​1​5​4​0​7​0​8​3​2​3​3​2​3​1​7​&​s​e​t​=​a​.​1​0​1​5​0​3​7​6​9​0​8​5​1​7​3​1​7​.​4​0​2​8​8​2​.​6​0​0​9​2​2​3​1​6​&​t​y​p​e​=​3​&​t​h​e​a​ter

    Réponse
  5. Nicolas DEPOORTER

    Bon­jour M. Chouard,

    Je me per­mets de vous contac­ter car je pense avoir trou­vé pour­quoi votre idée de consti­tu­tion citoyenne ne prend pas et je pro­pose une idée pour faire avan­cer les choses. 

    Je m’excuse d’avance de la lon­gueur de mon cour­riel, mais j’espère que vous le lirez jusqu’au bout.

    Per­son­nel­le­ment je pense que la démo­cra­tie comme sys­tème ne fonc­tionne pas intrin­sè­que­ment, mais là n’est pas à mon avis la rai­son de ce désa­mour du public. Ten­tons une image : Pour la démo­cra­tie, nous sommes des bébés en pous­sette, et votre pro­po­si­tion est que nous deve­nions main­te­nant des adultes qui marchent. Essayons d’abord de deve­nir des enfants mar­chant à 4 pattes. Cela sera déjà très bien.

    Pour action­ner le chan­ge­ment dans une orga­ni­sa­tion, il faut d’abord que les gens prennent conscience qu’ils ne sont pas satis­fait de la situa­tion actuelle. Plus le chan­ge­ment se veut radi­cal, plus il faut sus­ci­ter une crise grave pour géné­rer cette prise de conscience. Dans notre situa­tion de dic­ta­ture soft avec un état pro­vi­dence qui sub­vient encore à la majo­ri­té des besoins, trop peu de gens vou­dront ne serait-ce que pen­ser à une nou­velle constitution.

    Pour essayer de moti­ver les gens à chan­ger il faut alors une idée simple et un chan­ge­ment doux. Il s’agit donc de faire le pre­mier pas (voir l’image du bébé). Mon idée est de remé­dier au plus grand mal de notre sys­tème, qui est le conflit d’intérêt entre poli­tique et lob­by, en don­nant un pou­voir de juger au peuple, seul contre-pou­voir valable et intègre en démocratie.

    Résu­mons la situa­tion : le poli­tique est assu­jet­ti à l’influence de lob­bies et agit contre l’intérêt géné­ral du peuple. Cepen­dant il n’est jamais sanc­tion­né. Pour­quoi chan­ge­rait-il ? Il est naïf de croire que les poli­tiques vont s’améliorer et deve­nir intègres. La pres­sion des lob­bies est de plus en plus forte et la ten­ta­tion d’autant plus grande. Cepen­dant inter­dire ou régle­men­ter les lob­bies parait illu­soire. Les lob­bies ont de tout temps exis­té et ne sont pas for­cé­ment mau­vais. La seule solu­tion est de sanc­tion­ner vrai­ment le poli­tique ce qui crée­ra de fait un contre-pou­voir aux lobbies.

    Ma pro­po­si­tion : Créa­tion d’un tri­bu­nal popu­laire pour juger les déci­sions des politiques.

    Chaque citoyen peut créer une demande de juge­ment d’un poli­tique pour une déci­sion contraire à l’intérêt géné­ral. Si la demande obtient plus de 30% du suf­frage de la popu­la­tion, un tri­bu­nal com­po­sé de 13 membres du peuple tirés au sort par­mi la popu­la­tion se réuni­ra et juge­ra la déci­sion. Si la faute est avé­rée des sanc­tions contre le poli­tique seront prises (inéli­gi­bi­li­té, finan­cière,…) et les gou­ver­nants actuel­le­ment au pou­voir seront tenus de cor­ri­ger cette déci­sion dans l’intérêt du peuple. Cela serait valable tant à l’échelle natio­nale que locale.

    Cette mesure est simple et com­pré­hen­sible. On peut cer­tai­ne­ment dis­cu­ter des termes et des moda­li­tés d’application pour la rendre meilleure. Mais je veux appuyer sur le fait qu’elle permet :

    - D’expérimenter l’élection par tirage au sort

    - De don­ner pour la pre­mière fois au peuple un vrai pou­voir, direct et sans inter­mé­diaire, celui de juger l’un de ses représentants

    Après avoir eu cette pre­mière expé­rience, le peuple sera peut-être plus enclin à prendre plus de pou­voir et pour­quoi pas écrire une meilleure consti­tu­tion ou alors chan­ger com­plè­te­ment de régime et retour­ner vers la monar­chie. Qui sait ?

    Si on se foca­lise uni­que­ment sur cette mesure, je vois une vraie chance de réussir. 

    Certes les poli­tiques et les lob­bies seront contre, mais je pense que cette pro­po­si­tion plai­ra aux citoyens. De plus, si la situa­tion éco­no­mique s’aggrave (et c’est pro­bable), le peuple cher­che­ra de plus en plus les bouc-émis­saires vers les poli­tiques. En France cela se ter­mine sou­vent mal. Cette pro­po­si­tion per­met­trait au poli­tique de faire dimi­nuer la pres­sion popu­laire et d’échapper à la guillo­tine. Ce sera dans leur inté­rêt et un poli­tique n’écoute que cela.

    Réponse
    • thierry

      Excel­lente idée à mettre en oeuvre le soir du 31 mars sur la place de la Répu­blique : on peut pro­po­ser d’ex­pé­ri­men­ter ce tri­bu­nal en par­tant de la loi scé­lé­rate dite « du tra­vail » et mettre en accu­sa­tion le pre­mier ministre.

      Réponse
  6. zedav

    Une péti­tion de Change​.org a t‑elle JAMAIS chan­gé quoique ce soit ?
    Change​.org est un attrape nigaud qui ne sert qu’à décul­pa­bi­li­ser l’i­nac­tion de ceux qui agissent ain­si à bon compte, sans effort, sans réflexion, sans coût et sur­tout sans aucune portée.
    Illu­sion, poudre aux yeux, diver­tis­se­ment (éty­mo­lo­gi­que­ment : détourne de la vertu).
    Tant que nous n’au­rons pas de réfé­ren­dum d’i­ni­tia­tive popu­laire contrai­gnant et ins­crit dans la loi, les péti­tions ne seront que des coups d’é­pée dans l’eau…mais un bon busi­ness pour l’en­tre­prise Change​.org qui a son siège dans le para­dis fis­cal du Delaware.

    Réponse
  7. Gaudefroy

    Tiré d’un ouvrage indi­geste, ce trait d’esprit :

     » Il suf­fit des mots :  » C’est une Rolls Royce !  » , pro­non­cés au moment du saint-sacre­ment de la messe auto­mo­bile, pour que tous les hommes deviennent frères. » (Ador­no – Carac­tère fétiche de la musique) »

    Autre chose : un Entre­tien inté­res­sant (mal­gré un camé­ra­man atteint de bou­geotte) avec Domi­nique Michel. ça ne démarre vrai­ment qu’à la 7ème minute :

    https://nos-medias.fr/video/dominique-michel-la-titrisation-esclavage-bancaire-loi-88–1201-hollande-delors

    Il a fon­dé un Syn­di­cat De Lutte Contre Les Banques et se foca­lise plu­tôt sur la loi scé­lé­rate du 23 décembre 1988, votée alors par toutes les cliques poli­ti­cardes ain­si qu’un cer­tain …Mélen­chon

    http://​syn​di​cat​de​lut​te​con​tre​les​banques​.com/​d​e​-​l​a​-​d​e​t​t​e​-​a​-​l​a​-​f​a​i​m​-​u​n​e​-​m​o​r​t​-​c​i​v​i​l​e​-​p​r​o​g​r​a​m​m​ee/

    Réponse
  8. binnemaya

    Bon­jour Etienne,

    Le sto­ckage par volant d’i­ner­tie en Béton est une bonne idée mais je reste dubi­ta­tif sur 2 points :

    • Les pertes par frot­te­ment soi-disant réso­lues par une pres­sion néga­tive (le vide) : ayant tra­vaillé long­temps dans la métal­lur­gie de pointe, le PVD avec des vides pous­sés (10−5 mb), je sais qu’il est qua­si impos­sible de gar­der ce vide (fuite).

    • Dans le début de la vidéo on voit BNP et cela ne me ras­sure pas du tout car ils (les banques) avaient déjà tués dans l’œuf les moteurs rota­tifs qui pour­tant per­met­taient il y a 50ans de bais­ser dras­ti­que­ment la consom­ma­tion des véhicules.

    Réponse
  9. Ronald

    Pour illus­trer les pro­blèmes qui sur­viennent quand les oli­garques détiennent les médias, avez-vous vu le Zap­ping com­plè­te­ment sui­ci­daire de cette semaine ?
    http://​www​.slate​.fr/​s​t​o​r​y​/​1​1​6​5​6​1​/​z​a​p​p​i​n​g​-​b​o​l​l​o​r​e​-​c​a​n​a​l​-​p​l​u​s​-​v​i​d​e​o​-​a​t​t​a​que
    On ver­ra sur quoi ça va débou­cher , mais cela fini­ra cer­tai­ne­ment très mal pour l’équipe.

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Vidéo de l’atelier constituant de ... - […] Chers amis,Pour que les gens encore endormis aient envie d’essayer de vivre eux-mêmes des ateliers constituants, cette nouvelle façon…

Laisser un commentaire

Derniers articles

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Demain soir, on saura si les jeunes sont allés se mettre en travers de l’arbitraire, en élisant… En élisant n’importe qui contre le tyran du moment — qu’il est urgent de freiner, de limiter, d’empêcher !

Chers amis, Voilà 17 ans que j'instruis, dans ma tête et sur ce site, le procès de l'élection. Dix-sept ans que je creuse ce sujet central, et que je découvre et dénonce les mécanismes diaboliques (qui divisent) de ce piège politique — infantilisant et humiliant —...

[Contre la tyrannie qui vient] Grand Appel et Marche pour défendre la Liberté

Chers amis, Sentez-vous que le temps est venu de prendre nos responsabilités pour défendre notre liberté ? Si ne disons jamais non aux pouvoirs abusifs, ils ne s'arrêteront jamais d'abuser : "tout pout pouvoir va jusqu'à ce qu'il trouve une limite" (Montesquieu)....