Pour Les Ami(e)s d’Henri Guillemin : nouvelle association, nouveau site, prochaine conférence de Patrick Rödel

6/02/2016 | 6 commentaires

Chers amis,

Comme vous, je pense, presque tous les jours, et même sou­vent plu­sieurs fois par jour, je m’é­coute une petite confé­rence de mon cher cher Guille­min ; rien de tel pour entre­te­nir la forme 🙂 et pour res­ter concen­tré sur l’es­sen­tiel, sur l’his­toire qui vaut la peine.

Pour Les Ami(e)s d’Henri Guillemin : nouvelle association, nouveau site, prochaine conférence de Patrick Rödel

Et j’ai quelques nou­velles à vous transmettre :

• Une nou­velle asso­cia­tion est née, baptisée
« Les Ami(e)s d’Hen­ri Guillemin »

Patrick Rödel (neveu d’HG) annonce ici cette naissance :
https://​blogs​.media​part​.fr/​p​a​t​r​i​c​k​-​r​o​d​e​l​/​b​l​o​g​/​0​4​1​2​1​5​/​u​n​e​-​n​o​u​v​e​l​l​e​-​a​s​s​o​c​i​a​t​i​o​n​-​a​u​t​o​u​r​-​d​h​e​n​r​i​-​g​u​i​l​l​e​min

Bul­le­tin d’adhé­sion à l’association :
http://www.henriguillemin.org/wp-content/uploads/2015/11/Bulletin-adh%C3%A9sion-renouvellement.pdf

Je crois que ce serait bien que nous aidions cette asso­cia­tion, du mieux que nous pou­vons (au moins en la fai­sant connaître autour de nous).

• Un nou­veau site a éga­le­ment été créé, pour relayer les tra­vaux de l’association.
Je suis sûr qu’il nous fera connaître des perles inconnues.

Le site : hen​ri​guille​min​.org

Pour Les Ami(e)s d’Henri Guillemin : nouvelle association, nouveau site, prochaine conférence de Patrick Rödel

Au sein de ce site, vous retrouverez
des vidéos choi­sies : http://​www​.hen​ri​guille​min​.org/​v​i​d​e​os/
un blog : http://​www​.hen​ri​guille​min​.org/​b​l​og/
une biblio­gra­phie : http://​www​.hen​ri​guille​min​.org/​p​o​r​t​f​o​l​io/#
• et d’autres choses encore…

• Une pro­chaine confé­rence-débat sera don­née par Patrick Rödel, le 9 février 2016 à 18h30, dans le Temple du HÂ, 32 rue du Com­man­dant Arnould, à Bor­deaux (plan), dont le titre sera « HENRI GUILLEMIN, Une autre pra­tique de l’histoire »

Pré­sen­ta­tion : « On le croyait mort et oublié, et voi­ci qu’­Hen­ri Guille­min revient à la mode sur Internet.
En cette période de confor­misme, de glo­ri­fi­ca­tion du « roman natio­nal », la manière dont il aborde l’his­toire poli­tique du 19e et du 20e siècle met à mal les images conve­nues et les gloires encen­sées par des géné­ra­tions d’his­to­riens bien-pen­sants, et séduit un nou­veau public. Son sou­ci de véri­té est loin de plaire à tout le monde, il prend à rebrousse-poils bon nombre de nos convic­tions, mais il ouvre des pers­pec­tives nou­velles qui sont utiles pour com­prendre la situa­tion poli­tique que nous vivons. »

__

• Je rap­pelle à cette occa­sion que Patrick Rödel, qui a donc connu de près Guille­min (c’é­tait son oncle), vient de publier un livre, « Les petits papiers d’Hen­ri Guillemin »

http://​www​.uto​vie​.com/​c​a​t​a​l​o​g​/​s​u​r​h​e​n​r​i​g​u​i​l​l​e​m​i​n​/​l​e​s​p​e​t​i​t​s​p​a​p​i​e​r​s​d​h​e​n​r​i​g​u​i​l​l​e​m​i​n​-​p​-​2​7​4​.​h​tml
__

• Je rap­pelle aus­si, pour ceux qui sont arri­vés récem­ment sur ce site, cette rubrique ultra-riche de mon pre­mier blog :
Hen­ri Guille­min, Robes­pierre, Rous­seau, Cas­to­ria­dis, Zinn…
http://​etienne​.chouard​.free​.fr/​E​u​r​o​p​e​/​f​o​r​u​m​/​i​n​d​e​x​.​p​h​p​?​H​e​n​r​i​-​g​u​i​l​l​e​m​i​n​-​r​o​b​e​s​p​i​e​r​r​e​-​r​o​u​s​s​e​a​u​-​c​a​s​t​o​r​i​a​d​i​s​-​z​inn

… et notam­ment cette mine insondable :
Hen­ri Guille­min explique Robes­pierre & les « Révo­lu­tions Françaises » :
la fausse de 1789 (les nou­veaux riches prennent le pou­voir aux anciens)
et la vraie de 1792 (le peuple est enfin défen­du, pen­dant deux ans)

Pour Les Ami(e)s d’Henri Guillemin : nouvelle association, nouveau site, prochaine conférence de Patrick Rödel
http://​etienne​.chouard​.free​.fr/​E​u​r​o​p​e​/​f​o​r​u​m​/​i​n​d​e​x​.​p​h​p​?​2​0​1​2​/​0​5​/​0​4​/​2​1​8​-​h​e​n​r​i​-​g​u​i​l​l​e​m​i​n​-​e​x​p​l​i​q​u​e​-​r​o​b​e​s​p​i​e​r​r​e​-​e​t​-​l​e​s​-​r​e​v​o​l​u​t​i​o​n​s​-​f​r​a​n​c​a​i​s​e​s​_​l​a​-​f​a​u​s​s​e​-​e​t​-​l​a​-​v​r​aie

Ne ratez pas la série de confé­rences sur la Com­mune de 1871, c’est pas­sion­nant et essentiel !
http://​www​.rts​.ch/​a​r​c​h​i​v​e​s​/​d​o​s​s​i​e​r​s​/​3​4​7​7​7​6​4​-​l​e​s​-​d​o​s​s​i​e​r​s​-​d​e​-​l​-​h​i​s​t​o​i​r​e​-​l​a​-​c​o​m​m​u​n​e​-​d​e​-​p​a​r​i​s​.​h​tml
____

Enfin, que ceux qui ont découvrent des nou­veau­tés sur Guille­min soient assez gen­tils pour nous les signa­ler ici. Merci !

Salut à tous, bande de virus 🙂

Étienne.

Catégorie(s) de l'article :

6 Commentaires

  1. gilles

    Lire un livre n’est pas sti­mu­lant. Mais c’est une bonne chose parce que le cer­veaux peut trans­fé­rer l’information de la « mémoire vive » vers « la mémoire de long terme ». Les neu­ros­cien­ti­fiques ont décou­vert que la mémoire de long terme n’est pas seule­ment un endroit où nous sto­ckons toutes sortes d’informations. Elle nous sert éga­le­ment à construire des sché­mas, à orga­ni­ser nos pen­sées et nos concepts.
    Quand nous lisons sur inter­net, « nous trans­fé­rons un bric-à-brac de bribes d’informations pas un flux cohé­rent pro­ve­nant d’une seule source ». Nos cer­veaux n’assimilent pas l’information de façon riche et pro­fonde et créent moins de connexions avec nos autres mémoires. « Nous deve­nons des consom­ma­teurs irré­flé­chis de données ».
    Or, la richesse de l’intelligence humaine se trouve notam­ment dans la mobi­li­sa­tion de notre mémoire de long terme. « La créa­ti­vi­té passe par l’utilisation de nos facul­tés de long terme pour créer de nou­velles asso­cia­tions et connexions entres nos idées. En lisant sans cesse en ligne, nous épar­pillons notre atten­tion et nos moyens et rédui­sons nos aptitudes. »

    Réponse
  2. Gaudefroy

    Une grille de lec­ture qui per­met de mieux com­prendre les évè­ne­ments contem­po­rains : l’i­déo­lo­gie post­mo­derne de la décons­truc­tion ins­ti­tu­tion­nelle et sociale pour y sub­sti­tuer les ques­tions socié­tales et existentielles.

    Un phé­no­mène qui a com­plè­te­ment chan­gé l’u­ni­ver­si­té et l’en­sei­gne­ment des Huma­ni­tés depuis les année 70 :

    https://​you​tu​.be/​9​3​r​F​F​e​j​a​2C0

    Tou­jours sur le même sujet, une vidéo mon­trant avec humour les pon­cifs de la décons­truc­tion à l’école :

    https://​you​tu​.be/​e​E​b​a​q​H​4​Z​Qvc

    Un compte-ren­du sub­til et nuan­cé de l’es­brouffe Fou­cauld, grande star du postmodertnisme :

    https://​you​tu​.be/​j​p​E​q​7​s​A​Z​5o0

    Et tout der­niè­re­ment un livre de Renaud GARCIA, LE DÉSERT DE LA CRITIQUE, Décons­truc­tion et poli­tique (Paris, L’Échappée, col­lec­tion « Ver­sus », 2015), ana­lyse l’é­vo­lu­tion post­mo­der­niste dans le milieu liber­taire condui­sant à un effon­dre­ment du dis­cours social au pro­fit du dis­cours socié­tal. Un compte-ren­du détaillé ici :

    http://​acon​tre​temps​.org/​s​p​i​p​.​p​h​p​?​a​r​t​i​c​l​e​5​8​1​#​nb2

    L’au­teur a été invi­té aus­si à s’ex­pri­mer sur Radio Liber­taire dans Chro­niques Rebelles, émis­sion que j’ai jugé inté­res­sant de mettre en ligne :

    https://​vimeo​.com/​1​5​3​7​0​7​061

    Il cite dans son livre San­dra Peter­sen : « L’anarchisme n’est pas un mou­ve­ment blanc. […] L’anarchisme n’est pas un mou­ve­ment de mono­ga­mie hété­ro­sexuelle bi-gen­rée. […] L’anarchisme est un mou­ve­ment por­té vers la déco­lo­ni­sa­tion. […] L’anarchisme n’est pas un mou­ve­ment de gens en pleine capa­ci­té phy­sique et sains d’esprit. […] L’anarchisme ne concerne pas l’ouvrier. […] L’anarchisme n’est pas un mou­ve­ment d’hommes (cela, c’est le capi­ta­lisme). […] Les anar­chistes uti­lisent le lan­gage dif­fé­rem­ment. […] L’anarchisme, c’est créer des évé­ne­ments.(…) » (« Things to Do with Post-struc­tu­ra­lism in a Life of Anar­chy : Relo­ca­ting the Out­post of Post-anarchism »)

    Un bon exemple de l’a­nar­chisme comme mode de vie s’op­po­sant à un anar­chisme est ce texte jus­ti­fiant la casse au Kar­na­val anti-aéro­port à Rennes ce week-end. Rien que le titre de ce texte relève de l’in­ver­sion accu­sa­toire (lire aus­si les commentaires) :

    https://​nantes​.indy​me​dia​.org/​a​r​t​i​c​l​e​s​/​3​3​268

    Un évè­ne­ment qui a fait les délices du site  » insur­rec­tion­niste sans stra­té­gie  » d’E­ric Hazan lun­di­ma­tin (si vous vou­lez ne pas savoir quoi faire lisez les livres tiqqun) :

    https://​lun​di​.am/​C​a​r​n​a​v​a​l​-​a​-​R​e​n​n​e​s​-​l​-​e​q​u​i​p​e​-​b​l​e​u​e​-​d​i​s​q​u​a​l​i​f​iee

    Au hasard, j’ai aus­si trou­vé sur ce site une chan­son infâme et bien repré­sen­ta­tive de ce désert de la cri­tique et inci­dem­ment du mépris pour la chan­son populaire :

    https://​lun​di​.am/​A​d​v​e​r​s​u​s​-​L​o​r​d​o​num

    à 2« 30  » un jour on régu­le­ra le gibier régu­la­tion­niste  » (à coup de fusil, donc ?)

    Chose impor­tante, ce dis­cours est en phase avec la mon­dia­li­sa­tion capi­ta­liste et l’o­li­gar­chie régnante. Leurs têtes de turc favo­rites : la sou­ve­rai­ne­té, le lieu, l’eth­nie (en tant que dif­fé­rence anthro­po­lo­gique notable résul­tant d’une adap­ta­tion hor­mo­nale à un envi­ron­ne­ment fixe.)

    Il ne faut pas être grand vision­naire pour devi­ner que les agents pro­vo­ca­teurs infil­trés dans les mou­ve­ments de contes­ta­tion et cer­tains idiots utiles de l’u­ni­ver­sié­té sont les pre­miers tam­bours-majors de ce dis­cours décons­truc­ti­viste et confusionniste.

    Anar­co-Hen­ri-Lévysme ?

     » Bien sûr, nous sommes réso­lu­ment cos­mo­po­lites. Bien sûr, tout ce qui est ter­roir, béret, bour­rées, binious, bref, « fran­chouillard » ou cocar­dier, nous est étran­ger, voire odieux.  » (Ber­nard-Hen­ri Lévy, 1985, Edi­to, dans Globe, paru 1985.)

     » Etran­gers, ne nous lais­sez pas seuls avec les Fran­çais  » (slo­gan du SCALP années 8090)

    Réponse
  3. Dupont François

    Bon­jour
    J’ai trou­vé une pré­face d’H. Guille­min au livre de Joseph de Maistre, « Consi­dé­ra­tions sur la France » aux édi­tions du milieu du monde », Genève (sans date), pré­face rédi­gée lors­qu’il aurait été pro­fes­seur à la facul­té des lettres de Bordeaux.
    Je n’ai trou­vé nulle part ailleurs trace de cet écrit.
    S’a­git-il d’un autre Guillemin ?
    Mer­ci de me répondre.
    Bien cordialement

    Réponse
    • etienne

      C’est sûre­ment lui 🙂
      Pou­vez-vous scan­ner (ou pho­to­gra­phier) cette pré­face et la publier ici, svp ?

      Réponse

Laisser un commentaire

Derniers articles