Pour que les choses soient claires au sujet de Soral

28/11/2014 | 268 commentaires

De grands médias et des poli­ti­ciens de métier sont en train d’es­sayer de faire de moi un « Sora­lien », ce qui leur per­met­trait de dis­cré­di­ter d’un coup, sans argu­ment de fond, la pro­po­si­tion ultra-démo­cra­tique de pro­ces­sus consti­tuant popu­laire que je défends depuis dix ans.

Quels sont les faits ?

Depuis la bagarre de 2005 contre l’anticonstitution euro­péenne, je tra­vaille jour et nuit pour don­ner de la force à une idée ori­gi­nale d’émancipation du peuple par lui-même et pas par une élite : je sou­tiens l’idée que nous n’avons pas de consti­tu­tion digne de ce nom et que, si nous vou­lons nous réap­pro­prier une puis­sance poli­tique popu­laire et nous débar­ras­ser du capi­ta­lisme, nous devrons apprendre à écrire nous-mêmes notre Consti­tu­tion, notre contrat social, en orga­ni­sant nous-mêmes un peu par­tout des ate­liers consti­tuants popu­laires. Selon moi, ce n’est pas aux hommes au pou­voir d’écrire les règles du pou­voir, ce n’est pas aux pro­fes­sion­nels de la poli­tique d’écrire ou de modi­fier la Consti­tu­tion, qu’ils doivent craindre et pas maîtriser.

Depuis dix ans, donc, je lis beau­coup, dans toutes les direc­tions, tout ce qui touche aux pou­voirs, aux abus de pou­voir et aux ins­ti­tu­tions : his­toire, droit, éco­no­mie, phi­lo­so­phie poli­tique, socio­lo­gie, anthro­po­lo­gie, de la bible à nos jours, tout m’intéresse, pour­vu que ça me donne des idées et des forces pour orga­ni­ser la résis­tance des êtres humains à tous les sys­tèmes de domi­na­tion. J’essaie de com­prendre com­ment on en est arri­vé au monde injuste et violent qui est le nôtre, et com­ment on pour­rait (réel­le­ment) amé­lio­rer la vie sur terre. Chaque fois que je déniche un livre, une thèse, une idée, un fait, une preuve, un intel­lec­tuel, un texte, une vidéo, ou tout docu­ment qui me semble utile pour com­prendre les abus de pou­voir et y résis­ter, je le signale sur mon site et on en parle ensemble. Depuis dix ans, ce sont ain­si des dizaines de mil­liers de liens que j’ai expo­sés à l’intérêt et à la cri­tique de mes lecteurs.

Sur le plan de la méthode, même si je me sens (de plus en plus) sûr de moi quant à ma thèse radi­ca­le­ment démo­cra­tique, je suis pour­tant tou­jours à l’affût des argu­ments de TOUS ceux qui ne pensent PAS comme moi ; c’est comme une hygiène de pen­sée, je cherche les pen­sées contraires aux miennes, autant pour les com­prendre vrai­ment (ce qui faci­lite ensuite les échanges construc­tifs avec des adver­saires que je consi­dère, mal­gré notre oppo­si­tion, comme des êtres humains, donc ipso fac­to légi­times pour défendre leur point de vue, quel qu’il soit), que pour détec­ter mes éven­tuelles propres erreurs. Comme tout le monde, je ne pro­gresse que dans la controverse.

Un jour, il y a trois ans je pense, je suis tom­bé sur une vidéo de Soral, que je ne connais­sais pas, qui m’a inté­res­sé : il y dénon­çait le colo­nia­lisme raciste du gou­ver­ne­ment israé­lien et le sio­nisme comme idéo­lo­gie de conquête, aux États-Unis mais aus­si en France (en s’ap­puyant sur les livres — bou­le­ver­sants — d’Is­raël Sha­hak, de Shlo­mo Sand, de Gilad Atz­mon et d’autres que nous devrions tous lire, je pense). Pour moi qui tra­vaille sur les abus de pou­voir, il est natu­rel d’être inté­res­sé par toute étude d’un pro­jet de domi­na­tion, quel qu’il soit. En regar­dant un peu son site, j’ai vu qu’il étu­diait, condam­nait et résis­tait (comme moi), entre autres, à l’Union euro­péenne, au capi­ta­lisme, à l’impérialisme, au colo­nia­lisme, au racisme, aux com­mu­nau­ta­rismes, aux mul­ti­na­tio­nales, aux com­plexes mili­ta­ro-indus­triels et aux grandes banques d’affaires, à la prise de contrôle des grands médias par les banques et par les mar­chands d’armes, au libre-échange et au sabo­tage moné­taire, aux innom­brables et scan­da­leuses tra­hi­sons des élites, à toutes les guerres, à toutes les réduc­tions des liber­tés publiques jus­ti­fiées par la « lutte contre le ter­ro­risme », etc. Bref, tous ces fronts de résis­tance étant, à mon avis, des fronts de gauche, et même de gauche radi­cale et vraie, j’ai ajou­té natu­rel­le­ment un lien sur ma page d’accueil vers le site de Soral. Un lien, par­mi des mil­liers — je ne savais pas encore que cela allait faire de moi, en quelques années, un homme à abattre.

Je n’ai pas fait l’exégèse de l’auteur et du site signa­lés : j’ai juste cité le lien déni­ché, comp­tant comme d’habitude sur l’intelligence des gens — que je consi­dère comme des adultes — pour dis­tin­guer ce qui y est per­ti­nent de ce qui ne l’est pas, ce qui est bon de ce qui est mau­vais. Et puis, je suis pas­sé à autre chose, évi­dem­ment ; ma vie est une course per­ma­nente d’une idée à l’autre.

À par­tir de ce moment, j’ai reçu des accu­sa­tions vio­lentes et des injonc­tions — sou­vent ano­nymes — à reti­rer ce lien, jugé dia­bo­lique. Or, j’ai hor­reur qu’on m’impose ce que je dois pen­ser ou dire ; je veux bien chan­ger d’avis (j’aime décou­vrir que je me trompe et pro­gres­ser en chan­geant d’opinion), mais il ne suf­fit pas d’affirmer que je me trompe, même en criant que je suis un fas­ciste (sic), il faut me le prou­ver. Et si on veut me for­cer à reti­rer un lien, il y a toutes les chances pour que je m’obstine (bête­ment, je sais).

Autre fait qui m’est repro­ché : depuis 2011, les mili­tants d’E&R relaient sou­vent mes textes et vidéos sur leur site (docu­ments qui ne parlent que de démo­cra­tie, de consti­tu­tion d’origine popu­laire, et de ges­tion com­mune du bien com­mun), signe d’intérêt de mili­tants « de droite » pour la vraie démo­cra­tie que — en toute logique — je ne prends pas comme une preuve évi­dente de « fas­cisme »…  Lorsque je constate qu’un par­ti ou un jour­nal ou une radio ou un site quel qu’il soit relaie ma prose radi­cale d’émancipation par l’auto-institution de la socié­té, je ne peux y voir que des rai­sons d’être satis­fait : mon mes­sage est uni­ver­sel, il n’est pas réser­vé à une famille poli­tique ; plus on sème­ra des graines de démo­cra­tie auto-ins­ti­tuée, un peu par­tout, sans exclu­sive aucune, mieux ce sera.

Jus­te­ment, j’ai obser­vé une évo­lu­tion qui me semble impor­tante : les jeunes gens qui suivent et sou­tiennent Soral, et qui étaient assez radi­ca­le­ment anti­dé­mo­crates quand ils m’ont connu, étaient en fait « anti-fausse-démo­cra­tie », mais ils ne le savaient pas encore : ils pen­saient (comme tout le monde) que l’alternative poli­tique était 1) capi­ta­lisme-libé­ra­lisme-« démo­cra­tie » (com­plè­te­ment pour­ri, mafieux, escla­va­giste, des mil­lions de morts, à vomir) ou 2) com­mu­nisme-socia­lisme-« démo­cra­tie popu­laire » (com­plè­te­ment pour­ri, un capi­ta­lisme d’État, avec police de la pen­sée, des camps de tra­vail en Sibé­rie, des mil­lions de morts, à vomir) ou 3) fas­cisme-« non-démo­cra­tie » (violent aus­si, mais sans cor­rup­tion — choix ter­ri­fiant, selon moi, évi­dem­ment)… Et puis, voi­là qu’ils découvrent, en lisant les livres que je signale (Manin, Han­sen, Rous­seau, Sin­to­mer, Cas­to­ria­dis, Guille­min…) un régime alter­na­tif, une qua­trième voie, une orga­ni­sa­tion poli­tique dont per­sonne ne nous a jamais par­lé sérieu­se­ment à l’école ou dans les jour­naux : la vraie démo­cra­tie, sans guille­mets, avec une vraie consti­tu­tion et des vrais contrôles, que nous écri­rions nous-mêmes, direc­te­ment parce que entraî­nés, pour être sûrs de ne pas nous faire trom­per à nou­veau… Eh bien, je suis sûr (je l’ai res­sen­ti sou­vent, net­te­ment) que nombre de ces jeunes mili­tants (de droite dure au début par dépit de la cor­rup­tion géné­ra­li­sée et faute d’alternative autre — pro­ces­sus iden­tique à la nais­sance du nazisme en Alle­magne) sont en train de deve­nir (ou sont déjà deve­nus) des démo­crates réels. Non pas par magie, mais parce que cette alter­na­tive démo­cra­tique réelle est à la fois cré­dible et pro­met­teuse, elle fait vibrer tous les hommes de bonne volon­té. Alors, je main­tiens qu’il est per­ti­nent et néces­saire de par­ler avec enthou­siasme de vraie démo­cra­tie à abso­lu­ment tout le monde, en étant convain­cu qu’un être humain, ça peut chan­ger d’avis 1) si on le res­pecte en tant qu’être humain, et 2) si ce qu’on lui pro­pose est éman­ci­pant, libé­ra­teur, puis­sant, prometteur.

Et puis, quand on me reproche les médias — soi-disant par­fois peu fré­quen­tables— par les­quels sont relayées mes graines de démo­cra­tie réelle, je réponds que je ne m’i­den­ti­fie pas au média qui me tend son micro, que je reste moi-même quelle que soit la per­sonne à qui je parle, et sur­tout que je n’ai guère le choix puisqu’AUCUN grand jour­nal ni aucune grande radio de gauche (que j’aime quand même, hein) — ni Là-bas-si‑j’y‑suis, ni le Diplo, ni Poli­tis, ni Terre-à-terre, dont je parle pour­tant sou­vent, moi, depuis 2005 —, aucun de ces médias n’a jamais relayé / signa­lé / com­men­té mon tra­vail, depuis DIX ans (!)… Comme si la démo­cra­tie vraie ne les inté­res­sait pas du tout, ou comme si elle leur fai­sait peur. Il n’y a QUE les mili­tants de base qui m’in­vitent à venir débattre sur ces ques­tions : l’idée d’un pro­ces­sus consti­tuant qui devien­drait popu­laire et d’une pro­cé­dure authen­ti­que­ment démo­cra­tique comme le tirage au sort, ça n’in­té­resse pas du tout les chefs, même ceux des médias de gauche…

Par­mi les faits qui me sont repro­chés, il y a aus­si une confé­rence avec Marion Sigaut (que j’ai trou­vée bien inté­res­sante, d’ailleurs), sur la réa­li­té du mou­ve­ment des « Lumières ». On s’empaille sou­vent, Marion et moi : on n’est pas d’accord du tout sur Rous­seau, sur Robes­pierre, sur la Ven­dée, et sur quelques points his­to­riques impor­tants, mais on arrive bien à se par­ler, tous les deux, mal­gré nos désac­cords, en essayant de com­prendre l’autre, d’apprendre l’un de l’autre, en se res­pec­tant, ce qui s’appelle une contro­verse, pro­ces­sus qui est à la base du pro­grès de la connais­sance. Cet échange intel­lec­tuel avec Marion, m’a fait décou­vrir des faits et docu­ments par­ti­cu­liè­re­ment impor­tants sur l’Ancien régime — par exemple, le livre pas­sion­nant « Le pain, le peuple et le roi » de Ste­ven Kaplan —, et les intrigues fon­da­trices des « Phi­lo­sophes » des « Lumières » (riches et mar­chandes, tiens tiens), pour faire adve­nir le « libé­ra­lisme », c’est-à-dire la tyran­nie-des-mar­chands-libé­rés-deve­nus-légis­la­teurs qu’on appelle aujourd’­hui le capi­ta­lisme.

Pour reve­nir à Soral, j’ai rapi­de­ment com­pris qu’il n’est pas du tout un démo­crate, évi­dem­ment : il est auto­ri­taire et il défend une idéo­lo­gie auto­ri­taire, au strict oppo­sé de ce que je défends moi. Je ne veux pas plus de sa « dic­ta­ture éclai­rée » que de n’importe quelle dic­ta­ture, évidemment.

Mais mal­gré cela, une par­tie de son ana­lyse du monde actuel (et non pas ses pro­jets de socié­té) me semble utile, objec­ti­ve­ment, pour mon pro­jet à moi, de com­pré­hen­sion des abus de pou­voir et de consti­tuante popu­laire. Donc, pour ma part, je ne monte pas en épingle ce qui me déplaît chez Soral, je prends ce qui m’intéresse (les infos sur les fronts de gauche et sur la résis­tance au sio­nisme) et je laisse le reste, comme l’adulte libre de pen­ser et de par­ler que je suis.

On reproche à Soral un anti­sé­mi­tisme intense et assu­mé. Pour­tant, quand on lui demande « êtes-vous anti­sé­mite ? », Soral répond « NON, dans le vrai sens du mot c’est-à-dire raciste ». Et il sou­ligne aus­si­tôt que le mot « anti­sé­mite », avec des guille­mets, a pro­gres­si­ve­ment chan­gé de sens pour ser­vir aujourd’hui de bou­clier anti-cri­tiques (ce que Mélen­chon dénonce lui aus­si, amè­re­ment, avec rai­son et cou­rage, je trouve, en appe­lant cette calom­nie sys­té­ma­tique « le rayon para­ly­sant du CRIF ») : dans ce nou­veau sens, com­plè­te­ment dévoyé, « anti­sé­mite » sert à qua­li­fier tous ceux (même ceux qui ne sont ABSOLUMENT PAS racistes) qui cri­tiquent et condamnent la poli­tique — elle, offi­ciel­le­ment raciste et cri­mi­nelle — du gou­ver­ne­ment israé­lien (cri­tiques d’un racisme qui sont donc un anti­ra­cisme). C’est ce nou­veau sens seule­ment que Soral assu­mait, en mar­te­lant, en sub­stance : « j’en ai marre de ce chan­tage à « l’antisémitisme » et de ces inti­mi­da­tions per­ma­nentes de la part d’ultra-racistes qui osent accu­ser de racisme des résis­tants à leur racisme ».

Je trouve que ça se défend très bien, si on arrive à tenir le cap de l’hu­ma­nisme, c’est-à-dire à ne pas deve­nir soi-même raciste en réac­tion à un racisme pre­mier : il est essen­tiel, je pense, de ne pas deve­nir anti­sé­mite en réac­tion au sio­nisme : il ne faut sur­tout pas s’en prendre à tous les juifs au motif que cer­tains sio­nistes seraient odieux et dangereux.

Or, tout récem­ment, j’ai décou­vert dans une publi­ca­tion de Soral des pro­pos ter­ribles et dan­ge­reux qui me conduisent à chan­ger d’avis sur la por­tée du lien que j’ai mis sur mon site.

Dans une vidéo en direct de juin 2014 (1 minute, à par­tir de 47:54), Soral dit les mots sui­vants, que je n’avais jamais enten­dus de lui avant, et qui me choquent tous profondément :

[Bon, j’ai com­men­cé à trans­crire, mais j’ai honte de seule­ment écrire des trucs pareils… Donc, j’arrête. Je vous laisse lire le lien si ça vous chante.]

Je ne peux évi­dem­ment pas vali­der une parole pareille, froi­de­ment raciste, sexiste, auto­ri­taire. Je n’avais jamais vu Soral par­ler comme ça. C’est un peu comme un désa­veu, parce que je l’ai enten­du maintes fois jurer qu’il n’était pas antisémite.

Alors, je cède, je recon­nais que me suis trom­pé, en publiant un lien sans mise en garde : il y a un risque d’es­ca­lade des racismes. Ce mélange de lutte légi­time et cou­ra­geuse contre de redou­tables pro­jets de domi­na­tion (résis­tance qui m’intéresse tou­jours et dont je ne me déso­li­da­rise pas), avec un sexisme, une homo­pho­bie, et main­te­nant un anti­sé­mi­tisme assu­més (qui me hérissent vrai­ment), ce mélange est toxique. Stop. Et puis, je n’arrive plus à m’occuper de nos ate­liers consti­tuants : on nous inter­pelle sans arrêt sur notre pré­ten­due iden­ti­fi­ca­tion à Soral, et la vio­lence des échanges qui s’en suivent par­tout me déses­père ; j’en ai assez, il faut faire quelque chose pour mar­quer une dif­fé­rence, une limite : je sup­prime le lien de mon site vers Soral. Désor­mais, je ferai le filtre, en évo­quant moi-même les auteurs que je trouve utiles, comme Shlo­mo Sand, Jacob Cohen, Ber­nard Lazare, Israël Sha­hak, Gilad Atz­mon, Nor­man Fin­kel­stein, Gideon Levy, Mear­shei­mer et Walt, Éric Hazan, etc.

En conclu­sion, j’insisterai sur l’essentiel : à mon avis, tous ces reproches sont mon­tés en épingle de mau­vaise foi par les pro­fes­sion­nels de la poli­tique pour entre­te­nir une CONFUSION entre les vrais démo­crates et « l’extrême droite » ; confu­sion qui leur per­met de se débar­ras­ser des vrais démo­crates à bon compte, sans avoir à argumenter.

Post scrip­tum : si le sys­tème de domi­na­tion par­le­men­taire arrive fina­le­ment à me faire pas­ser pour un diable hir­sute, infré­quen­table et ban­ni, ce n’est pas grave, je ne suis qu’une cel­lule du corps social et je ne cherche abso­lu­ment aucun pou­voir per­son­nel (je ne perds donc rien d’essentiel si je suis ostra­ci­sé par le sys­tème, à part le bon­heur de bien ser­vir à quelque chose d’utile, que je res­sens en ce moment) : pre­nez alors le relais vous-mêmes ! Notre cer­veau col­lec­tif sur­vi­vra très bien à la dis­pa­ri­tion d’un neu­rone, chan­gez de nom, et conti­nuez à défendre vous-mêmes, un peu par­tout et tout le temps, cette idée impor­tante qui va tout chan­ger, mais seule­ment si on est très nom­breux à s’être bien pola­ri­sés sur la même idée, simple et forte : ce n’est pas aux hommes au pou­voir d’écrire les règles du pou­voir, DONC, il ne faut SURTOUT PAS ÉLIRE l’Assemblée consti­tuante ; si on veut une consti­tu­tion, il fau­dra l’écrire nous-mêmes et il faut donc, dès main­te­nant et tous les jours (!), nous entraî­ner réel­le­ment en orga­ni­sant et en ani­mant par­tout des mini-ate­liers consti­tuants ultra-contagieux.

« Fais ce que tu dois, et advienne que pourra. »

Étienne Chouard,
28 novembre 2014.

________________________

Rap­pel : http://​etienne​.chouard​.free​.fr/​E​u​r​o​p​e​/​f​o​r​u​m​/​i​n​d​e​x​.​p​h​p​?​C​o​n​t​r​o​v​e​r​s​e​s​-​e​t​-​d​r​o​i​t​-​d​e​-​r​e​p​o​nse

Fil de dis­cus­sion Face­book sur ce billet

Catégorie(s) de l'article :

268 Commentaires

  1. Raphaël Berland

    Cher Etienne,

    Bra­vo pour cet article qui vous honore. Vous avez tou­jours refu­sé de cra­cher sur Alain Soral lors­qu’on vous en don­nait l’ordre*, mais vous savez prendre vos dis­tance avec ce per­son­nage au moment où vous réa­li­sez son côté sombre, sa par­tie « indéfendable ».

    En espé­rant que les calom­nies ces­se­ront (ou moins dimi­nue­ront en ampleur),

    Bien à vous,

    Raphaël Ber­land

    PS : ne chan­gez pas !

    * ça fai­sait par­fois pen­ser à « la minute de la haine » de « 1984 »…

    Réponse
    • Josette

      Ne vous inquié­té pas , si Soral dit des choses inté­res­santes ‚il a une vision de la viri­li­té com­plè­te­ment erro­née cari­ca­tu­rée et sexiste, pareil pour sa vision de la femme ‚c’est très réduteur .
      vous avez bien rai­son ‚si je puis me per­mettre , d’a­voir pris vos distances …
      mer­ci à vous pour votre huma­ni­té, votre intel­li­gence et votre grande conscience face à notre socié­té et sys­thème dévastateur.
      C’est ce que je pense aus­si , mais je n’ai pas votre talent pour expri­mer tout cela:-)

      Réponse
    • Virgil Brill

      Titre : pour que les choses soient claires.
      Résul­tat après lec­ture : les choses sont par­fai­te­ment claires et il faut être par­ti­cu­liè­re­ment obtus ou de mau­vaise foi pour ne pas s’en satisfaire.
      Bravo.

      Réponse
    • Cox

      Mon­sieur Chouard,
      Je vous sou­haite de conser­ver votre liberté.
      Liber­té d’ex­pres­sion, liber­té de pensée.
      Votre com­bat est puis­sant. Seuls les faibles peuvent trou­ver la force de ten­ter vous détruire.
      Tout mon sou­tien pour votre liber­té de nous trans­mettre vos idées, votre réflexion.
      Cou­rage car votre pos­ture n’est pas iso­lée et votre démarche per­met le « réveil » des consciences occi­den­tales assoupies.
      Salutations
      Th

      Réponse
    • Keller

      On n’en finit pas de taper sur Etienne Chouard, que je consi­dère pour ma part comme un des pen­seurs les plus ori­gi­naux et les plus convain­cants en matière d’é­co­no­mie, de poli­tique et d’hu­ma­nisme. L’ac­cu­ser de pac­ti­ser avec l’ex­trême droite est évi­dem­ment la chose la plus idiote qu’on puisse concevoir.

      A la dif­fé­rence de beau­coup de pen­seurs, éco­no­mistes et phi­lo­sophes, Etienne Chouard accepte de dis­cu­ter avec des gens qui ne pensent pas comme lui, et même s’il a des convic­tions très pro­fondes ( et soli­de­ment étayées ! ) il suf­fit de voir son visage pour y lire la modes­tie, l’é­coute sin­cère et le désir de par­tage et de dis­cus­sion sin­cère quand il est en pré­sence de per­sonnes qui ne par­tagent pas en tous points ses opinions.

      C’est vrai, c’é­tait une erreur de dire du bien de Soral. A la pre­mière vidéo que j’ai vue de ce type, j’ai sen­ti tout de suite sa dure­té, son anti­sé­mi­tisme vrai­ment glauque, en dépit d’une intel­li­gence cer­taine et de cer­tains rai­son­ne­ments pas for­cé­ment débiles.
      Ega­lite et récon­ci­lia­tion ne récon­ci­lie ni les Juifs et les Arabes, ni les chré­tiens et les athées, donc ce titre est tota­le­ment fal­la­cieux. Dom­mage, car en y venant la pre­mière fois j’ai pen­sé que c’é­tait la base de ce site. Que nen­ni ! C’est tout le contraire…

      Bref, tout le monde peut se trom­per, même Etienne Chouard, et s’il est vic­time de tant d’at­taques en ce moment, c’est bien que son dis­cours tel­le­ment dif­fé­rent de tout ce qu’on entend sur les ondes et sur les pla­teaux télé dérange ! L’ac­cu­ser de déma­go­gie est nul­lis­sime : voi­là enfin qui sait par­ler à la fois à l’in­tel­li­gence et au cœur des gens, c’est pas tous les jours qu’on fait la connais­sance d’un homme d’une telle valeur …

      Réponse
      • 222

        Grand mer­ci, KELLER, pour ce « par­ler à la fois à l’in­tel­li­gence et au cœur des gens » ! Il faut être bien aveugle ou bien fourbe pour ne point le voir.

        EFFAB

        Réponse
    • jake

      Cher Mon­sieur Chouard,
      Vous n’êtes pas sans savoir que vos thèses aux­quelles j’adhère très lar­ge­ment, dérangent ceux que vous visez direc­te­ment ou non. Avec une adhé­sion popu­laire qui gran­dit de jour en jour et une média­ti­sa­tion qui décuple le mes­sage, vous faites par­tie du clan de ceux qu’il faut dia­bo­li­ser voire à abattre. Les angles d’attaques pour vos adver­saires sont peu nom­breux tant vous affi­chez une quié­tude et une humi­li­té dans votre com­bat. Pour toutes ces rai­sons l’affaire « Alain Soral » est un pré­texte et il convient de la rela­ti­vi­ser. Cette oli­gar­chie « sans ver­gogne » pour reprendre vos termes, est prête à tout pour main­te­nir son hégé­mo­nie, elle vous aurait cer­tai­ne­ment pous­sé vers une radi­ca­li­sa­tion de votre dis­cours. À titre d’exemple, c’est le sen­ti­ment que j’ai en voyant l’évolution d’un Dieu­don­né, d’un Soral ou encore un Laurent Louis. Regar­dez ce qui est en train d’arriver à M. Col­lon, M.Bricmont et bien d’autres.

      Vous savez que c’est pro­ba­ble­ment le prix à payer pour que de telles idées nou­velles émergent et ouvrent de nou­velles pers­pec­tives. Le temps est proche ou notre modèle poli­ti­co-finan­cier est en passe d’im­plo­ser avec ses pro­mo­teurs et ses gar­diens du temple, tous les indi­ca­teurs en témoignent. La peuple vou­dra alors des pen­seurs qui ont quelque chose à pro­po­ser, n’en faites-vous pas partie ?
      N’arrêtez-pas votre com­bat, vous feriez le jeu de ces voyous de la république.

      Réponse
      • 222

        Oui, nous qui savons aujourd’­hui ne pou­vons reve­nir en arrière, cette ‘ver­gogne’ et ces ‘pers­pec­tives’ sont autre­ment bien plus ins­pi­rantes et consé­quentes que tout ce qu’on a bien vou­lu nous faire croire et nous impo­ser jus­qu’à main­te­nant… mer­ci, l’ami !

        Réponse
  2. Julien

    Un grand mer­ci pour cette clarification.

    Votre tra­vail est trop impor­tant pour lais­ser pla­ner quelque doute que ce soit sur le carac­tère fon­da­men­ta­le­ment huma­niste de votre action.

    Bon cou­rage et merci.

    Réponse
  3. Paul Imbert

    Tu me laisses sans voix et je suis fier que nous soyons amis.
    On essaie de déChouar­di­ser notre cou­rant de pen­sée, je m’y emploie tous les jours… Je ne m’é­tale pas plus . Aux autres main­te­nant. Je t’embrasse

    Réponse
    • Séb

      Et lais­ser Paul sans voix, ce n’est pas une mince affaire. 😀

      Réponse
  4. Rémi

    Bon­jour,

    Je pense que vous appor­tez beau­coup au débat public. Cepen­dant, je trouve, que dans cet article, l’u­ti­li­sa­tion de la pre­mière per­sonne du sin­gu­lier, est un peu trop pré­sente, notam­ment lorsque vous écri­vez « mon travail ».
    Je crois, que votre tra­vail est col­lec­tif, qu’il serait plus judi­cieux d’u­ti­li­ser le terme « notre » afin d’en­glo­ber vos par­ti­sans. Ce qui serait, au demeu­rant conforme, avec les idées de col­lec­tif que vous et vos par­ti­sans, pronent.
    Par ailleurs, peu d’in­di­vi­du effec­tue réel­le­ment un tra­vail per​son​nel​.La majo­ri­té des tra­vaux ne sont que la syn­thèse de tra­vaux pro­duits anté­rieu­re­ment par d’autres, ain­si que de dis­cus­sions eut avec autrui.L’apport per­son­nel, dans tout tra­vaux, meme indi­vi­duel, est donc, en réa­li­té, tou­jours très minime.

    C’est un autre sujet, mais avez vous lu, Jud­di Kri­sh­na­mur­ti ? Un de ses livres inti­tu­lé « le livre de la médi­ta­tion et de la vie » gagne­rait à être lu, je crois, par l’humanité. 

    Mer­ci pour votre combat.

    Bien cor­dia­le­ment.

    Rémi.

    Réponse
    • Rusty James

      Bien d’ac­cord concer­nant Krishnarmuti

      Réponse
    • Rémi moi aussi

      Pour moi Kri­sh­na­mur­ti à tout expo­sé, le pro­blème , et sa solution.
      La seule solu­tion véritable.

      Voi­là, toutes les autres ten­ta­tives echoue­ront, comme elles ont tou­jours echouées..pour les rai­sons qu’il a expli­qué toute sa vie.
      Dès son dis­cours fon­da­teur, tout y est (dis­cours lors la dis­so­lu­tion de l’ordre de l’étoile).

      Mais il faut être réa­liste, com­prendre Kri­sh­na­mur­ti demande des années, C’est une vision radi­ca­le­ment nou­velle pour l’homme moyen.
      Il faut déjà sor­tir de son condi­tion­ne­ment ne serait-ce que pour entendre ce qu’il dit, avant même de ten­ter de comprendre.

      Et c’est tel­le­ment lourd de consé­quences, beau­coup ne sont pas prêt à fran­chir le cap…donc la mise en pra­tique est encore un obs­tacle supplémentaire.
      Si seule­ment.…, mais lui même ne se fai­sait pas beau­coup d’illu­sions, il n’a guère etait com­pris de son vivant, seule­ment de quelques poi­gnées d’in­di­vi­dus, les condi­tion­ne­ments etaient très forts à l’epoque…et les ravages du capi­ta­lisme n’e­taient que peu visible. 

      M’en­fin il reste un espoir, Kri­sh­na­mur­ti fait son chemin.

      Réponse
      • Rémi2

        Enfin je ten­tai de dire que Kri­sh­na­mur­ti est pro­fon­dé­ment sub­ver­sif, véri­ta­ble­ment sub­ver­sif, de manière intemporelle.
        Ca n’a même pas été com­pris par ses pairs…, puis­qu’il n’a fait l’ob­jet d’au­cune censure…Il etait per­cu comme un néo-boud­dhiste (hin­douiste)..

        Cer­tains s’en sont fina­le­ment ren­dus compte, puis­qu’il a tout de même été invi­té à expo­ser sa vision à la tri­bune de l’O­nu, peu de temps avant de mourrir. 

        Il denon­cait déjà tous les sys­tèmes poli­tiques, toutes les reli­gions « orga­ni­sées » , de l’est comme de l’ouest … du nord comme au sud.
        La théo­so­phie, dont il est issus, est émi­ne­ment critiquable,et elle trim­balle sa pano­plie de cas­se­roles… mais il s’en est eman­ci­pé très tôt…dès que cela à été possible.

        Réponse
        • gouailleux

          Intem­po­rel­le­ment subb­ver­sif… nous n’en ver­rons peut être jamais l’é­clat lol

          Réponse
  5. Mari MILLET VINCENT

    bon­jour Etienne, nous ne pou­vons nous battre contre les gens mal inten­tion­nés mais nous pou­vons nous affir­mer quoi­qu’il arrive je vous sou­tien­drai vous com­men­tez ce que j’at­tends depuis de longues années, je suis retrai­tée et n’ai aucune ins­truc­tion poli­tique mais je sais recon­naitre le bon du mau­vais, conti­nuons tous ensemble nous allons y arri­ver Mer­ci encore Etienne
    Vous tous qui allez lire ces quelques lignes lais­sé tom­ber votre homo­pho­bie le temps est a défendre notre cause c’est à dire la France et ses citoyens.

    Réponse
  6. Antoine

    Bon­jour

    C’est frus­trant de voir votre mes­sage ain­si défor­mé par les média. En voyant tout ce que vous avez fait, entendre dire à droite et à gauche que vous n’êtes qu’un Sora­lien de bas étage, cela me fait vomir.
    Vous m’a­vez per­mit de décou­vrir qu’il existe une alter­na­tive à notre sys­tème poli­tique. Il y en à marre de toutes ces affaires de cor­rup­tion, ces non dit , ces dés­in­for­ma­tions en tout genre. On a juste envie de mettre en grand coup dans la four­mi­lière pour que tout s’é­croule et que renaisse une socié­té plus humaine, plus éga­li­taire plus juste.
    Mer­ci Etienne pour tout ce que vous faites, conti­nuez, nous avons besoin de vous.

    Réponse
  7. LF CELINE

    « …Sexisme, homo­pho­bie, anti­sé­mi­tisme… » Quel cou­rage ! Bra­vo Etienne bien­tot encar­té au NPA ?

    Réponse
    • Oshio Heihachiro

      Ouais enfin Alain, ne te rends tu pas compte que quand tu sors des conne­ries sur « la juste hié­rar­chie des races » ça ne va pas passer ?

      Arrête de te com­por­ter comme un gosse ! Il est temps de deve­nir res­pon­sable. Toi même tu sais très bien que les seuls qui ne te repro­che­ront pas ce genre de pro­pos sont humai­ne­ment des merdes ! Quand tu dérapes tu perds tes der­niers sou­tiens qui valent quelque chose.
      Moi et bien d’autres per­sonnes appré­cions chez toi un cer­tains cou­rage et cer­taines ana­lyses mais quand tu balances des conne­ries pareilles après on ne peut plus te sou­te­nir. Tu veux qu’on dise quoi ? « Il a dit ça mais il ne le pen­sait pas » ? Léger.

      Tu es deve­nu le pire enne­mi de ta propre cause ! Trouve toi un Phil­li­pot ou rac­croche les gants parce qu’à par­tir de main­te­nant tu ne peux plus que chu­ter (ou alors devient enfin adulte… mais là j’a­voue que je n’y crois pas).

      Soit hon­nête avec toi même et assume tes fautes, tu sais très bien qu’E­tienne Chouard n’a rien à voir avec cer­tains de tes aco­lytes de la « dis­si­dence », au contraire de types comme Salim Lai­bi tu peux être sur qu’Étienne n’a­vait aucune envie de devoir se déso­li­da­ri­ser de toi, c’est toi qui l’y a for­cé ! Même les chiens de gardes « anti fas­cistes » n’a­vaient pas réus­sit après des années d’acharnement…

      Réponse
      • Titus

        Men­songe. Alain Soral n’a pas par­lé de « la juste hié­rar­chie des races » mais de la juste hié­rar­chie des cultures. Et il a même pré­ci­sé qu’il ne par­lait pas de races !

        Réponse
        • Foutu

          Arrê­tez de noyer le poisson…je suis un sou­tien d’A­lain et de Dieu­donne à cause de leur Cou­rage et sens de l’or­ga­ni­sa­tion, et sans eux la Dis­si­dence n’au­rait nul­le­ment cet aura qu’elle a aujourd’­hui. Ils créent le débat quand on le leur inter­dit avec panache et virilité.
          Mais dans cette vidéo qu’in­dique Étienne Chouard, Soral est ouver­te­ment Raciste. C’est quoi ce délire où cer­taines cultures devraient être ser­viles à d’autres cultures « supérieures » !
          C’est exac­te­ment le même dis­cours caché de l’O­li­gar­chie qu’il pré­tend com­battre. Je trouve ça deplo­rable et triste car il est entrain de détruire un mou­ve­ment où BLACK BLANCS BEURRES se retrou­vaient. Il n’y a de cette façon qu’une France Meilleure ver­ra le jour.

          Réponse
          • Borntogrowl

            Je me consi­dère comme « sora­lien » mais moi aus­si ses pro­pos par rap­port à Pou­tine et El Kab­bach m’ont interpellé.
            Je suis adhé­rent ER et je tiens à vous ras­su­rer. Les simples adhé­rents sont pour la qua­si-majo­ri­té des gens de bonne volon­té, mais je pense que vous l’a­vez com­pris. Concer­nant les pro­pos en eux-mêmes, c’est mal­heu­reux mais lais­sons la pré­somp­tion d’in­no­cence (que ce soit pour Soral ou d’autres) sur­tout quand ceux-ci n’ont pas été expli­ci­tés. Si jus­tice doit être ren­due, elle l’est tou­jours tôt ou tard. Et mer­ci Etienne Chouard. Pour moi, il fait par­tie des Grands.

        • jean

          Je ne crois pas que Soral soit un dic­ta­teur, d’au­tant qu’il n’est can­di­dat à aucune élec­tion, répu­bli­caine ou divine, même main­te­nant qu’ils cherchent à fon­der un par­ti avec Dieu­do. Alain Soral est un polé­miste, c’est pour ça qu’il réveille nos conscience, car sans agres­si­vi­té on se fait noyer comme les pois­sons, sans faire du tapage on n’est pas enten­du. C’est le style Soral, on aime ou on aime pas, mais ça secoue les neurones.

          Réponse
    • anne jordan

      pouf , pouf , pouf ! @céline
      vous sem­blez igno­rer tota­le­ment la pen­sée d’E­tienne : NPA , ou tout autre par­ti, non merci !
      je sais , j’ai com­pris , votre phrase était de la pro­voc’ ; à pro­pos , Soral ( et Dieu­don­né ) on bien créé un par­ti, non ?
      Les pauvres , ils n’ont RIEN compris !

      Réponse
  8. Aurélien

    Mer­ci Mer­ci Mer­ci on avance !

    Réponse
  9. Fescourt Simone

    Je vous suis depuis 2005 . Je ne suis pas intel­lec­tuel­le­ment aus­si férue que vous et n’ayant pas votre culture je ne par­ti­cipe pas beau­coup au débat. Cepen­dant Soral m’in­quié­tait lorsque je le voyais cité dans vos écrits… j’a­vais en mémoire son « ultra-droi­teur »… Là votre hon­nê­te­té intel­lec­tuelle redresse avec éclat et per­ti­nence cette posi­tion. Cha­peau M. Chouard, je suis admi­ra­tive de votre capa­ci­té à aller jus­qu’au bout de vos recherches pour confor­ter votre opi­nion, sans comp­ter les éclai­rages que vous appor­tez qui nous per­mettent de retrou­ver l’es­poir en l’Homme et son intel­li­gence pour faire avan­cer l’Hu­main. Mer­ci Monsieur.

    Réponse
  10. foret

    Excel­lente mise au point, pleine d’é­qui­libre, de rete­nue et d’humilité.
    Merci.

    Réponse
  11. Rémi

    Je vou­drais ajou­ter une chose à mon com­men­taire précédent.
    Pro­ba­ble­ment que ceci est en cours, mais je pense qu’il manque à votre tra­vail un ou plu­sieurs livres.
    Lorsque l’on voit le total des ventes d’un Eric Zem­mour ou Tho­mas Piket­ty, on se rend compte à quel point, mal­gré le déve­lop­pe­ment de la télé­vi­sion, de la radio, et d’in­ter­net, le livre reste encore le plus for­mi­dable vec­teur, de dif­fu­sion des idées, vers le plus grand nombre.
    Vous avez une audience ele­vée sur inter­net, qui assu­re­rait méca­ni­que­ment une envo­lée rapide des ventes d’un tel livre, en des dizaines de mil­liers d’exemplaires.
    Par consé­quence, vous avez la base solide, qui per­met­trait, par effet cumu­la­tif, par attrac­tion, par visi­bi­li­té, de voir un tel livre etre ven­du, à des cen­taines de mil­liers d’exemplaires.
    Ce qui serait colos­sale pour vos idées.

    A titre com­pa­ra­tif, vendre 500.000 exem­plaires de livre, comme Zem­mour pour­rait le faire, rap­por­té à une popu­la­tion en age de voter(ou de ne pas voter au demeurant)a véri­ta­ble­ment un impact consi­dé­rable, sur les idées d’une nation.

    S’y ajoute la forte expo­si­tion des livres ven­dus, ne serait-ce qu’a car­re­four, dans les Top de vente, ou même dans les livres du moment, qui vous per­met­trait d’é­lar­gir consi­dé­ra­ble­ment votre audience et donc vos idées, à des per­sonnes qui n’ont jamais enten­du par­lé de vous.

    Mer­ci de votre lecture.
    Bonne soirée.

    Réponse
  12. R. Zaharia

    Salut Etienne

    Je t’ai lu avec plai­sir, res­pect, et émo­tion. La qua­li­té de la réflexion (et de l’in­tros­pec­tion…), est la :
    Plus on essaye de te tordre le bras… plus tu résistes ! B r a v o ! 

    Mais en renon­çant a faire de Soral, si peu que ce soit… un « auteur de refe­rence », il me semble que ton texte « consti­tue… » (si j’ose dire !), un tour­nant deci­sif : il ne peut que ren­for­cer la dif­fu­sion virale des pro­po­si­tions qui te sont cheres :
    En effet, tu fais ain­si ce qu’il faut pour rendre plus dif­fi­ciles les opé­ra­tions de « diver­sion mas­sive » de ceux qu’elles menacent ! 

    En leur cou­pant l’herbe sous les pieds, tu les obliges a consi­dé­rer d’a­bord le conte­nu d’une pro­po­si­tion, et eres acces­soi­re­ment la per­son­na­li­té de ceux qui la soutiennent !
    Comme je te l’ai dit en mai, comme Fré­dé­ric Lor­don l’a obser­vé chez Laure Adler en sept. 2013 (*), les bonnes idées sont trop rares pour qu’on y renonce des qu’un indi­vi­du peu recom­man­dable l’a­dopte… ou fait mine de l’adopter !
    Amities
    Raymond
    (*) Cf. https://e‑nautia.com/arzi77/disk?p=5364576 (vers 34′15″)

    Réponse
  13. Damien

    Étienne Chouard,

    Je peux vous assu­rer que les pro­pos récents de Soral aux­quels vous faites allu­sion et qui vous ont légi­ti­me­ment cho­qué ont éga­le­ment décon­te­nan­cé de nom­breuses per­sonnes par­mi ses supporters. 

    D’ac­cord avec vous pour dire que le pro­blème actuel de votre puis­sante idée de consti­tuante tirée au sort est d’être asso­ciée sys­té­ma­ti­que­ment à votre unique per­sonne. À mesure que l’i­dée pro­gresse dans la popu­la­tion, nulle doute que la pres­sion sur vous (inqui­si­tion, calom­nies, inti­mi­da­tions, etc) et vos proches risque d’aug­men­ter si le grand public ne se l’ap­pro­prie pas au plus vite.

    Réponse
  14. DiChim

    Je crois que le titre est par­fai­te­ment choisi.
    Joli message.

    Réponse
  15. Régis

    Etienne, ne voyez sur­tout pas de mani­pu­la­tion poli­tique du fait que cer­taines forces de gauche vous attaquent (les pro­fes­sion­nels de l’ex­trême gauche lol). Je ne suis pas tou­jours d’ac­cord avec leur jus­qu’au-bou­tisme, mais il faut avouer que ce glou­bi-boul­ga sora­lien des­sert la noble cause que vous défen­dez. Fran­che­ment, dou­ter de l’an­ti­sé­mi­tisme de Soral parce qu’il vous l’a dit les yeux dans les yeux… Vous qui voyez des com­plots par­tout, vous pour­riez au moins ne pas vous lais­ser ber­ner de la sorte par un men­songe aus­si gros.

    Petit rap­pel, un billet de Ruf­fin sur le sujet :
    http://www.fakirpresse.info/L‑air-du-soupcon.html

    Cor­dia­le­ment
    R

    Réponse
  16. sigal

    Un mot : Continuez
    « Le cou­rage c’est de cher­cher la véri­té et de la dire » disait Mon­sieur Jaunes.
    J’ad­mire votre courage.

    Réponse
  17. Fred Puissant

    Cher Etienne Chouard, 

    Mer­ci de votre par­ti­ci­pa­tion impor­tante à mon bien-être intel­lec­tuel depuis 3 ans… Vous êtes la per­sonne qui me fait ache­ter le plus de livres sur cette planète…

    Cette réponse vous honore, mais sachez que pour moi elle n’é­tait pas néces­saire car JE SAIS qui vous êtes, je le sais parce que je vous ai beau­coup lu, beau­coup écou­té et beau­coup regar­dé sur le web, cer­tai­ne­ment dépas­sant une bonne cen­taine d’heures, et… que je ne suis pas con au point de ne pas com­prendre d’où vous parlez…

    L’in­jonc­tion l’a empor­té, bon.. Vous avez toute pos­si­bi­li­té de lan­cer les votre maintenant !

    Réponse
  18. Emmanuel

    Cher Etienne,

    Votre sin­cé­ri­té et votre humi­li­té vous honore.
    C’est à mon sens tout ce qui fait la dif­fé­rence entre des experts suf­fi­sants et péremp­toires tels qu’on en voit par­tout et de vrais démo­crates comme vous : l’a­mour de la contro­verse, du vrai débat et de la remise en ques­tion per­ma­nente de ses pré­ju­gés. Votre com­bat est admi­rable, et en inci­tant les gens à lut­ter même sans vous, vous prou­vez à mes yeux votre désintéressement. 

    Ami­ca­le­ment, un citoyen éclairé.

    Réponse
  19. Franck

    Mr Chouard,
    il est sim­ple­ment évident pour quel­qu’un de bon sens, en vous lisant/écoutant que vous êtes à 1000 lieux des idées nau­séeuses de Mr Soral.
    Soyez assu­rez que ces gens de bon sens qui prennent le temps d’es­sayer de com­prendre les prin­cipes que vous expo­sez y adhèrent non pas parce qu’on essaie de leur « bour­rer le crâne », mais parce que ça tombe sim­ple­ment sous le sens.
    Encore mer­ci de votre tena­ci­té à expli­quer aus­si clai­re­ment ces idées révolutionnaires.

    Réponse
    • jmv

      exac­te­ment ça !
      tel­le­ment de gens ont peurs dans les commentaires !
      je veux dire, quoi, si ton dis­cours n’est pas clair, alors moi je com­prends plus lol !
      Étienne, tu peux pas faire plus clair ! et en plus référencé !
      y a plus rien de réfé­ren­cer sur un inter­net main­te­nant ! avec toutes ces âne­ries qui passent.…

      Réponse
  20. Lantuti

    Que d’his­toires pour un lien, quelle sera la nou­velle étape ?

    Réponse
    • Eliade Guy

      Les Ate­liers

      Réponse
      • Ana Sailland

        Dimanche à Anne­cy, ate­lier consti­tuant avec pour thème la police.
        Cet ate­lier n’au­rait pas lieu si le concept d’a­te­lier consti­tuant n’a­vait pas été pro­mu par Etienne ni si Robes­pierre n’a­vait évo­qué brillam­ment le thème des force armées.

        Pour ce qui est des médi­sances, soyons clairs : 

        Qu’un seul citoyen soit sali et c’est tout le peuple qui est sali.

        ( que les rédac­teurs de 1793 me par­donnent ce plagiat )

        Pour le reste, Y a du boulot.

        Réponse
        • Katharina

          Exac­te­ment ! Joyeux salut depuis Ber­lin, à bien­tôt j’espère !

          Réponse
      • Lantuti

        Parce que tout ce foin n’é­tait dû qu’à ce mau­dit lien pour­tant caché par­mi des mil­liers, les injonc­tions et les accu­sa­tions blas­phé­ma­toires vont enfin s’ar­rê­ter main­te­nant, le Pou­voir ne trou­ve­ra plus aucun moyen de se défendre face à la pen­sée hété­ro­doxe et, impuis­sant ou même accep­tant son sort devant la jus­tesse de notre but, Il nous lais­se­ra tran­quille­ment impo­ser notre consti­tu­tion le fou­tant dehors quand nous le déci­de­rons, vu que Chouard a main­te­nant mon­tré patte blanche (+ ou – d’ailleurs, j’es­père que les fon­da­men­ta­listes Sora­liens ne vont pas lui tom­ber des­sus sans cher­cher à com­prendre mais c’est une autre histoire). 

        Je m’at­tends même à entendre Fran­çois Hol­lande d’un moment à l’autre faire une allo­cu­tion télé­vi­sée : « Ce lien étant enfin effa­cé, je peux vous par­ler d’une idée que je trouve for­mi­dable : une nou­velle consti­tu­tion écrites par des citoyens tirés au sort ».

        C’est ça j’ai bon ?

        Je consti­tue (depuis peu certes, mais je consti­tue, donc j’y crois) mais ima­gi­ner que cette polé­mique n’est pas une simple mani­pu­la­tion consis­tant à divi­ser pour régner et salir les idées dan­ge­reuses pour le pou­voir que Chouard déve­loppe et sur­tout croire que ça s’ar­rê­te­ra là, me parait être pour le moins opti­miste, opti­miste n’é­tant pas for­cé­ment le pre­mier mot qui me venait à l’esprit.

        Réponse
        • Sandy

          Non.
          Rien avoir avec un lien inter­net. C’é­tait une his­toire de lien il y a 9 ans. Quand il n’y avait que ça à repro­cher à Etienne.

          Réponse
          • Lantuti

            San­dy,

            On est d’ac­cord, le lien c’est rien. Et le reti­rer, c’est moins que rien.

            Ce que je vou­drais savoir, c’est ce que vous vou­driez entendre de la part d’E­tienne Chouard pour consi­dé­rer qu’il est désor­mais (ou de nou­veau) de « gauche » ou « un inter­lo­cu­teur valable » (je ne sais pas exac­te­ment ce que vous lui repro­chez ( je débarque sur le forum mais appa­rem­ment vous y êtes connu) et encore moins ce que vous vou­driez qu’il devienne) ? 

            Quels actes concrets doit-il accomplir ?

            Si par exemple vous pou­viez écrire sa confes­sion et qu’il n’au­rait plus qu’à la signer, ça don­ne­rait quoi ?

            Peut-il rede­ve­nir de gauche à vos yeux ? On peut tou­jours le soup­çon­ner de por­ter un nou­veau masque mais au final de conti­nuer à révé­rer four­be­ment Soral et Mussolini.

            Je ne suis ni de gauche, ni démo­crate, ni grand chose à vrai dire, j’es­père que vous pren­drez le temps de me répondre quand même. J’es­saie de com­prendre la polé­mique avant de repar­tir à des acti­vi­tés plus buco­liques et votre point de vue m’est donc for­cé­ment néces­saire pour sai­sir la tota­li­té de la chose.

      • almansa

        Et un pre­mier ate­lier consti­tuant à Béda­rieux (34) ce mer­cre­di 3 Décembre, me contac­ter si vous êtes partant.

        Mer­ci à Etienne pour ta par­ti­ci­pa­tion le 8 novembre, les graines com­mencent à germer.

        Réponse
  21. Luksenberg Nelly

    Très beau texte pen­sé, mûri et qui pour­ra tou­jours être là pour faire taire des jour­na­listes ou poli­tiques plus empres­sés de faire le buzz que de l’a­na­lyse de socié­té. Garde ton bel enthou­siasme et ton esprit aiguisé.
    (Je suis d’ac­cord avec un com­men­taire plus haut sur l’i­dée de por­ter tes idées sous la forme d’un livre) 😉

    Réponse
  22. Eliade Guy

    Mer­ci, Bra­vo .. juste droit de réponse .. et no comments

    Réponse
  23. Lantuti

    « un lien sans mise en garde », vous trou­vez que vous n’a­vez pas assez contextualisé ?

    Par­don, je vous taquine alors que j’i­ma­gine votre cal­vaire avec cette polé­mique qui empêche de se concen­trer sur l’essentiel. 

    En plus, je trouve votre conclu­sion par­lante et même que vous en rajou­tez une couche en citant Gilad Atz­mon, la seule per­sonne au monde à avoir réus­si à récon­ci­lier les sion­nistes et les sion­nistes antisionnistes. 

    N’ou­bliez pas d’ef­fa­cer votre com­men­taire chez Blan­rue. Ah je taquine encore.. Non vrai­ment, ce qui m’in­quiète, c’est la pro­chaine étape.

    Mer­ci pour votre tra­vail et bonne continuation.

    Signé « un citoyen enfin consti­tuant depuis deux semaines »

    Réponse
  24. Françoise Martin

    Mer­ci Etienne d’a­voir pris le temps, au milieu de cette tour­mente, de faire le point sur ce que vous êtes, mer­ci d’être ce que vous êtes au prix de cette tour­mente mais pas seule­ment, nous sommes là, avec vous, fidèles à notre pro­jet contre vents et marées.

    Réponse
  25. Bastoune Boo

    Un beau texte, humble, sin­cere, qui donne confiance en son juge­ment, qui encou­rage a pen­ser par soi meme, et a deve­lop­per son esprit cri­tique, dans la nuance, loin du mani­cheisme ambiant.

    Mer­ci.

    Réponse
  26. Schockweiller

    Je pro­pose que vous expri­miez des excuses aux mou­ve­ments anti­fas­cistes. En effet je conçois que cer­tains modes d’ex­pres­sions aient pu être farouches mais vous com­pre­nez main­te­nant ‘un peu’ le fond du sujet. Il vous reste à décou­vrir les cli­chés de la sphère Soral en com­pa­gnie de para­mi­li­taires d’ex­trême droite et de ne pas occul­ter ces rela­tions pour sai­sir que les anti­fas­cistes ont eu rai­son de vous alerter.

    D’au­tant que vos idées en inté­ressent plus d’un, de ces anti­fas, qui se sont sen­tis tra­his de vous voir col­la­bo­rer avec un dan­ge­reux personnage.

    Fra­ter­nel­le­ment,

    Réponse
    • Pierre

      Et après ? Vous ne vou­driez pas qu’il lèche les bottes des bien pen­sants de tout bord en deman­dant par­don ? Ce que Etienne Chouard n’a mal­heu­reu­se­ment pas com­pris, et j’en suis déçu car je suis un fervent admi­ra­teur de l’homme et de son tra­vail, c’est que les demandes d’ex­cuses ne font que com­men­cer et vont aller en croissant !

      Vous avez cédé Etienne, vous avez cédé devant la bien-pen­sance et les emmer­deurs gau­chistes anti­fas­cistes. Tout ça pour­quoi ? Pour un extrait d’une minute où Alain Soral pro­voque à sa manière, à la manière d’un enfant. Tout cela n’est pas sérieux quand on met dans la balance tout le tra­vail qu’il a effec­tué pour l’é­veil des consciences…

      Tout cela m’at­triste, la bêtise géné­rale l’emporte encore…

      Réponse
      • Schockweiller

        Je prends note. Cepen­dant c’est à Étienne que je m’a­dresse et dont j’at­tends la réponse. Vous qui condam­nez le prin­cipe même d’ex­pri­mer des excuses, je n’ai pas grand chose à dia­lo­guer avec vous. Oui les hommes font des erreurs, et il en existe avec assez d’hu­mi­li­té pour les recon­naître. Il n’y a rien de mal. Je m’ex­cuse moi aus­si quand je réa­lise une erreur… Votre indi­gna­tion est douteuse.

        Il n’y a pas de tor­rent d’ex­cuse, il s’a­git juste d’une consé­quence logique. Étienne Chouard n’a pas relayé les infor­ma­tions et alertes qu’il a reçu par l’an­ti­fas­cisme modé­ré et c’est conten­té de cri­ti­quer les réac­tions agres­sives… A la manière du mains­tream qui attend le débor­de­ment pour ne pas expo­ser immé­dia­te­ment la rai­son anti­fas­ciste… De ce fait il a par­ti­ci­pé à la stra­té­gie fas­ciste même sans en être conscient. Encore que les infor­ma­tions qui lui ont été four­ni sur Soral étaient sans équi­voque. D’où la demande d’ex­cuse. Que cela vous irrite mon­sieur, dom­mage pour vous. J’at­ten­drai la réponse d’É­tienne vous ne savez vrai­sem­bla­ble­ment pas de quoi nous par­lons ici. Quand je vous entends asso­cier dans la même phrase anti­fas­cisme et Alain Jupé…

        Bien à vous, en atten­dant la réponse d’É­tienne à ce sujet. L’ar­ticle pour le moment s’at­tarde plus à cares­ser le public com­mun qu’il par­tage avec Soral qu’à réel­le­ment démys­ti­fier son réseau ou assu­mer ses res­pon­sa­bi­li­tés par rap­port à la cari­ca­ture de l’an­ti­fas­cisme qu’il a encou­ra­gé. A confirmer ! 😉

        Réponse
        • Schockweiller

          D’ailleurs : mes excuses. Votre réponse étant dans le même ali­gne­ment que Johan j’en ai confon­du deux pro­pos, c’est le sien qui concerne Jupé « qui de Soral aux anti­fas en pas­sant par Cam­ba­dé­lis et Juppé »

          Mais c’est bien vous qui cri­ti­quez le fait même de s’excuser.

          Réponse
        • Pierre

          « Je prends note. » Vous pre­nez note de quoi ? 

          « Vous qui condam­nez le prin­cipe même d’exprimer des excuses, » Où ? 

          « je n’ai pas grand chose à dia­lo­guer avec vous.  » Eh bien pas­sez votre che­min et arrê­tez de prendre des pos­tures moralisatrices

          « Votre indi­gna­tion est dou­teuse.  » Vous vou­lez dire qu’elle a un léger par­fum ? Un par­fum nau­séa­bond c’est bien ça ?

          Réponse
  27. Schockweiller

    « Mais mal­gré cela, une par­tie de son ana­lyse du monde actuel (et non pas ses pro­jets de socié­té) me semble utile, objec­ti­ve­ment, pour mon pro­jet à moi, de com­pré­hen­sion des abus de pou­voir et de consti­tuante populaire. »

    Plai­san­te­rie ? Étienne, Soral vend des idées pom­pées d’ailleurs en ajou­tant des méca­nismes au ser­vice de l’ul­tra natio­na­lisme racia­liste… A votre niveau vous ne pou­vez pas faire comme si de rien était. Le public de Soral vous à appor­ter des clics, vous n’a­vez pas osé dire la véri­té sur le per­son­nage jus­qu’à aujourd’hui.

    On peut être pro­fi­table a un escroc maître des sophismes sans tout le temps par­ler de lui. Mais vous lui avez don­né du cré­dit sans en faire de cri­tique. Et les don­nées sur sa stra­té­gie com­mer­ciale, sur son racisme et son ser­vice pour le natio­na­lisme pseu­do récon­ci­liant excu­sez moi mais votre public qui tra­vaillent en usine, en vente, en banque etc ne gagne pas son argent sur des publi­ca­tions ou des recherches et n’a pas le temps de tout véri­fier et fouiller. Vous com­mu­ni­quez à une masse d’in­di­vi­du, la res­pon­sa­bi­li­té est bien pré­sente. Elle ne se dédoine pas d’un égoïste « cha­cun peut véri­fier ». Oui et chaque publi­ca­teur peut faire gagner du temps…

    Bon cou­rage. Réfor­mez vous en pro­fon­deur, on ne peut pas être ami avec tout le monde avant que ce tout le monde ne soit d’ac­cord sur le res­pect de cha­cun. En atten­dant il faut défendre des per­sonnes, par­fois nous mêmes, contre des pré­da­teurs : des causes.

    Réponse
    • Johan

      « Réfor­mez vous en pro­fon­deur » : écrire ces pro­pos et les adres­ser à une per­sonne avec un tel calme, sans même une seule seconde mesu­rer leur sens pro­fond et le sens pro­fond qui incombe au fait d’être un indi­vi­du assu­mant plei­ne­ment de les écrire, me semble tel­le­ment incroyable, tel­le­ment irréel et relève d’une concep­tion tel­le­ment cynique de la vie que je crois que ça se passe de com­men­taires et ce quelles que soient les opi­nions de Mr Chouard et des inter­ve­nants pré­sents sur cette page.
      En être arri­vé là, à ce niveau d’in­hu­ma­ni­té pro­fonde, à cette géné­ra­li­sa­tion sys­té­ma­tique, est tel­le­ment dépri­mant que plus que jamais la place du « tout poli­tique », qui de Soral aux anti­fas en pas­sant par Cam­ba­dé­lis et Jup­pé, n’a eu de cesse que de créer des curés méga­los, tota­li­taires et nar­cis­siques, est défi­ni­ti­ve­ment au fond de la grande pou­belle de l’his­toire. A vomir, très sin­cè­re­ment. J’es­père que tous vous admet­trez (car vous le savez), un jour, que vous indis­po­sez la pla­nète entière.

      Réponse
  28. Robert Cabagni

    Bon­jour Etienne,

    Sur­tout que tout ceci ne fasse pas fai­blir la force qui est en toi … nous en avons, mal­gré le poten­tiel du groupe, encore besoin.
    Et quitte à embau­cher un nègre ( je vais me faire déf.…. ) écrit le ce p.…n de bou­quin … les écrits res­tent, comme tu sais si bien nous pré­sen­ter tes lec­tures nous pour­rons pré­sen­ter le tien 😉
    Si tu as un coup de moins bien il y a encore le Pic des Mouches, inamo­vible lui, ça te fera le plus grand bien 😉
    Robert

    Réponse
  29. joss

    J’ai eu la même réac­tion que vous. Sage décision.

    Réponse
  30. Magali de Simiane

    Bon­jour Etienne,
    Ca fait vrai­ment du bien de lire ces mots !
    Bon ben on conti­nue, y’a du boulot !!!
    Bises et à bientôt

    Réponse
  31. EmmanuelCND

    C’est clair. Merci

    Réponse
  32. Lantuti

    Génial, la nou­velle étape est déjà là : 

    Que Chouard pré­sente des excuses aux antifas !

    Je ne pen­sais pas que ça irait aus­si vite et aus­si loin…

    ça pro­met.

    Réponse
  33. Patrick Le Yéti

    Salut Etienne

    Connais­sant ton inté­gri­té morale, (et ta tête de lard), j’i­ma­gine com­bien il a dû t’en coû­ter de devoir te jus­ti­fier alors que tu sais per­ti­nem­ment (et ceux qui te connaissent le savent aus­si) que tu es pro­fon­dé­ment humaniste.

    Mais, il fal­lait que ce soit fait. Les choses pre­nant des pro­por­tions qu’il n’é­tait plus pos­sible de lais­ser en l’état. 

    Donc, ne regrette rien. Tu as fait et tu as BIEN fait d’é­crire cette article.

    Pour la peine je te fais un bisou 🙂

    A bien­tôt Patrick

    Réponse
  34. Patrick Le Yéti

    Et je fais tou­jours autant de fautes … Désolé :/

    Réponse
  35. Sébastien Marie

    Je com­prends la las­si­tude d’E­tienne, mais bon sang de bon­soir (au moins), on s’en tape de Soral ! On s’en fout com­plè­te­ment. Soral est raciste ? c’est le pro­blème de Soral, point. Nous, nous sommes assez grands pour faire la part des choses. 

    Je ne vois pas de rai­son valable de céder au chan­tage média­ti­co-ins­pi­ré. Il y avait un lien vers Soral qui serait un ignoble raciste ? Bah ceux qui cliquent sur ce lien sont adultes et savent faire fonc­tion­ner leur esprit cri­tique, c’est d’ailleurs pour cette rai­son que nous consul­tons le site d’E­tienne. Les seuls qui ne com­prennent pas, et qui exigent une pure­té idéo­lo­gique ou à tout le moins une lec­ture accom­pa­gnée (3 tonnes de pré­cau­tions, d’a­ver­tis­se­ments, etc. accom­pa­gnant le lien infa­mant), ce sont les jour­na­listes du système. 

    Je regrette, tout en le com­pre­nant (je le répète) qu’E­tienne cède là-des­sus. Ayons conscience que ce lien reti­ré ne chan­ge­ra rien à la vin­dicte qui accom­pa­gne­ra Etienne, les « gen­tils virus », et fina­le­ment nous tous. Au contraire ! Ce lien sera repro­ché ad vitam aeter­nam. Regar­dez comme ils sont allés cher­cher une confé­rence d’As­se­li­neau chez Ayoub des années après… C’est fou­tu c’est plié… Il est extrê­me­ment impor­tant pour eux que le « tirage au sort » (puis­qu’ils réduisent nos réflexions à ces 3 mots pour nous faire pas­ser pour des benêts adeptes d’une secte conspi­ra­tion­niste capable de pen­ser que des solu­tions miracles sim­plistes) soit équi­valent à « fas­cisme ». Et les figures qui le portent, comme de dan­ge­reux per­son­nages. C’est mort, ça ne chan­ge­ra rien d’ef­fa­cer un lien. 

    Si ! ça chan­ge­ra que, ayant gagné sur ce point, ils vont redou­bler de « vigi­lance démo­crate » de « sur­saut répu­bli­cain » et d’ « alertes anti­fas »… Et nous, las­sés, épui­sés de devoir nous jus­ti­fier et récu­ser des accu­sa­tions absurdes et gro­tesques, nous allons plier. 

    Non ! pas ques­tion. Nous tien­drons bon. Je suis athée inter­na­tio­na­liste, soit l’an­ti­thèse d’un Adrien Abau­zit, par exemple… Idéo­lo­gi­que­ment, nous sommes aux anti­podes. Ca ne m’empêchera jamais de faire la pro­mo­tion de cer­taines vidéos d’A­bau­zit que je trouve pas­sion­nantes. Il faut être jour­na­liste ou anti­fa pour ne rien com­prendre à cette ouver­ture d’es­prit et cet esprit cri­tique qui sont la règle chez nous. Nous ne devons pas céder. 

    Cou­rage !

    Réponse
    • Eliade Guy
  36. Vincent

    Étienne vous avez cédé, ce n’est pas si grave, ceux qui veulent aller sur le site ER savent com­ment faire… On ne peut pas pas­ser son temps a dis­cu­ter sur un homme.

    Ça fait un bon moment que je suis Soral et ses idées, il est peut être anti­sé­mite, peut être pas, je m’en fous. C’est une ques­tion qui pas­sionne une cer­taine classe média­tique, poli­tique, et une cer­taine com­mu­nau­té, pas moi. C’est le nonosse des chiens de garde.

    Comme vous dites nous sommes des adultes, et sommes capables de dis­cer­ner les idées qui nous conviennent et celles qui nous rebutent.

    En tant qu’­homme je pense qu’il doit être sou­te­nu car il paye trop cher par rap­port a ses  » fautes ». Au nom jus­te­ment de la démo­cra­tie, car les abus de pou­voir sont aus­si et sur­tout média­tiques. Ce sont les médias au final qui ont votre peau actuel­le­ment, pas le gou­ver­ne­ment ou « les riches ».

    Donc par cohé­rence avec le sou­ci de démo­cra­tie, pour ne pas céder aux cen­seurs, par « résis­tance à l’op­pres­sion », j’au­rais quand même mis le lien …

    Réponse
    • Mitch

      Quand la liber­té de pen­ser des autres (comme Soral) doit pas­ser dans les mailles de nos propres idées, tout sim­ple­ment par l’ordre pres­sant des « anti­fas » sans enver­gure ni gloire, des rats de fac de la gauche extrême qui n’at­tendent qu’un poste se libère au PS pour deve­nir cor­rom­pus, cela montre les limites d’une cer­taine ouver­ture d’esprit.
      Si le pro­fes­seur Chouard agis­sait en consé­quence pour son pro­jet anar­chiste de consti­tu­tion sans élec­tion, il ne fré­quen­te­rait per­sonne sauf une cer­taine Fédé­ra­tion, mais il se ferai autant déni­grer, tou­jours par les mêmes. Hélas, nous sommes réduits à comp­ter les coups que ses « amis » de gauche lui portent pour ses vel­léi­tés d’é­change honnête.
      Soral res­tant l’être digne et fier de ses idées, fruit de son expé­rience, il ne peut aller au delà du rabais­se­ment géné­ra­li­sé pour atteindre leur niveau. La gauche des­truc­trice et col­la­bo­ra­tion­niste, comme dirait Gilad Atz­mon, ne vous par­don­ne­ra rien. Vous aurez beau être le meilleur copain du monde avec le sio­niste assu­mé d’On­fray, vous ne vous en sor­ti­rez pas tran­quille­ment. Une fois sou­mis, sou­mis toujours.

      Réponse
      • 222
  37. Lizerunn

    Mer­ci, mer­ci, mer­ci, merci !
    Au nom de tous ceux qui veulent que la réflexion et le débat rede­viennent sains.
    Et pour que pro­gresse de nou­veau dans les esprits et dans les cœurs l’en­vie d’une vrai démocratie.

    Réponse
  38. Sébastien Marie

    PS : contre-atta­quons plu­tôt sur leur sou­ci ridi­cule de pure­té idéologique. 

    Ces ahu­ris nous emmerdent dès qu’on regarde une vidéo de Soral, mais se réclament tous de Vol­taire et/ou de Marx. Hey les cocos les copains, Vol­taire et Marx, c’é­taient des raclures anti­sé­mites. Moi je crois que toute per­sonne qui cite Vol­taire devrait être sus­pec­tée de fas­cisme. Eta­blis­sons vite un cor­don sanitaire!!!!!

    Non mais sérieusement…

    Réponse
  39. simon

    Bon­jour,
    Je ne poste ici (pour la pre­mière fois) que pour vous appor­ter mon sou­tien. Je ne répon­drai pas direc­te­ment aux dif­fé­rents com­men­taires lais­sés ici et me conten­te­rai d’ex­po­ser (rapi­de­ment) mon sen­ti­ment sur tout cela.

    D’a­bord, il est juste de dire que le tra­vail d’un indi­vi­du s’ap­puie tou­jours sur celui de ses pré­dé­ces­seurs. Tou­te­fois, VOTRE tra­vail en a entrai­né plus d’un sur le che­min de la « réflexion démo­cra­tique », encou­ra­geant LEUR propre tra­vail. Votre volon­té de « déchouar­di­ser » est louable mais il serait par­fai­te­ment ingrat de la part de qui que ce soit, d’ou­blier ou ten­ter de faire oublier, tout vos efforts, pas­sés et présents. 

    Ensuite, que cette remise en cause ne soit pas l’oc­ca­sion pour cer­tains de vous culpa­bi­li­ser et d’ob­te­nir de vous une péni­tence injus­ti­fiée. Comme vous l’a­vez très bien dit, vous êtes un adulte libre de pen­ser et de par­ler. Si cer­tains vou­laient vous en contes­ter le droit, ces der­niers feraient bien de s’in­ter­ro­ger sur l’i­dée qu’ils se font de la démo­cra­tie et du res­pect des autres. Selon moi, pou­voir se remettre en cause est le signe d’une cer­taine sagesse. Que cette qua­li­té ne soit pas uti­li­sée contre vous.

    Enfin, je tiens a sai­sir l’oc­ca­sion de vous remer­cier de m’a­voir éclai­ré sur bien des points et ouvert le che­min à une réelle réflexion de fond sur d’in­nom­brables sujets, aus­si impor­tants que méconnus.

    Un Gen­til Virus.

    Réponse
    • Eliade Guy
  40. AlexandreHédan

    Bra­vo Étienne !

    Réponse
  41. etiennelecouard

    ok donc si je com­prends bien par exemple si vous consi­dé­rez que Nietzsche place la viri­li­té aryenne au des­sus de la reli­gion juive , ca inva­lide tout ce que pour­rait écrire et pen­ser ce philosophe.
    C’est donc ca votre maniere de fonctionner ?
    VOl­taire alors ne serait qu’un anti­sé­mite notoire et rien d’autres ?
    kant ne serait qu’un fas­ciste ou un raciste.
    Pla­ton un anti­dé­mo­crate et Aris­tote un tyran ?

    Et bien vous etes vrai­ment qu’un abru­ti et vous méri­tez la médaille du retour­nerment de veste 2014 car mon­sieur ne veut pas perdre ses fans.

    Bon alors je vais déjà com­men­cer par t’ex­pli­quer com­ment ca fonc­tionne la poli­tique et l’u­ni­vers média­tique en France. SORAL ET DIEUDO sont les seuls per­son­na­li­tés qui luttent acti­ve­ment et fron­ta­le­ment contre le sys­teme , ce qui veut dire que sans soral et sans Dieu­don­né, tu n’existe pas. Tu n’es rien. et sur­tout cela fait de toi un petit col­la­bo puisque tu te ranges du coté de ceux qui dénonce le racisme de soral autre­ment le sys­teme et tout ce qui pour­rait s’ap­pa­ren­ter au prêt a pen­ser avant de se deman­der si le com­bat ne serait pas ailleurs
    En fait a force de bais­ser votre pan­ta­lon, vous etes en train de faire de soral/dieudonné un héros et vous l’ai­dez au final mais vous vous enfon­cez dans le neant!! celui qui lutte contre tous­pen­dant que les autres se ramassent ou tra­hissent leur enga­ge­ment. Il va fal­loir que vous com­pre­niez que le com­bat c’est la recon­nai­sasnce de vos idées et pas celui de se cou­cher lamentablement

    Réponse
  42. Marco

    Je vous suis entie­re­ment sur l’a­na­lyse que vous faites de Soral. Par contre ne vous excu­sez-pas. En rien. Dans une démo­cra­tie, une vraie, ou cha­cun a le droit de citer, un raciste quel qu’il soit a le droit de par­ler. Autant qu’un huma­niste eclairé.
    Comme vous l’a­vez dit, l’a­na­lyse de Soral est bonne. Une par­tie de ce qu’il dit, mal­gré ses idéaux que je ne par­tage pas, est donc utile. Sa parole est donc utile. Autant que la votre. ou la mienne. Ne tom­bez pas dans le pieges de la bien séance, ou e la pen­sée unique en vous excu­sant d’a­voir, à juste titre dit que l’a­na­lyse faite etait bonne. et que le point de vue défen­du etait bon.
    On ne peut se pré­va­loir de connaitre tout d’un homme. on ne se connait pas soi meme. Si demain vous aus­si deve­niez fas­ci­sant, devrais je me repen­tir de vous avoir, à un moment don­né trou­vé inté­res­sant de part vos pro­pos à un moment T sur un sujet bien particulier ?
    Conti­nuez, mon­sieur Chouard. Vos expli­ca­tions, vos sim­pli­fi­ca­tions, vos mises en mots de pen­sées par­fois com­plexes font du bien à lire.

    Réponse
    • Eliade Guy
  43. etiennelecouard

    marx est anti­sé­mite donc les mar­xistes sont des anti­sé­mites. CQFD

    Réponse
  44. PATRIE

    Aucun pro­blème avec Soral. Sa liber­té de ton il l’a payée, et d’autres n’ont pas envie de payer le même prix ou leur place…
    Ceux qui sont outrés par le lan­gage de Soral me font bien rire, ce sont les mêmes qui n’ont rien com­pris à son tra­vail, qui n’ont jamais lu un de ses treize livres (bien supé­rieurs aux intel­los du car­ré pari­sien), jamais vu l’une de ses très nom­breuses et longues vidéos expli­ca­tives (jamais ennuyeuses) : pour cela, res­tez à couiner…
    Mais pour les autres, les saya­nim et autres franc-maçons – nos enne­mis -, ils sont prêts à tout pour dégui­ser un véri­table sys­tème tota­li­taire en démo­cra­tie, y com­pris trai­ter de fas­ciste n’im­porte quel citoyen hon­nête fran­çais – comme Soral – qui défend son pays.

    Réponse
  45. etiennelecouard

    En tout cas je trouve cela stu­pide de juger quel­qu’un sur un bout de phrase. c’est d’au­tant plus stu­pide que cela suf­fit a vous dis­qua­li­fier défi­ni­ti­ve­ment et cela empeche toute dis­cus­sion pos­sible avec la per­osnne qui est reje­té. Et apres ca veut dia­lo­guer, par­ta­ger les idées et prendre le pouvoir…
    non vous défen­dez votre metre car­ré tres bien et vos fan club gau­chistes qui détestent soral a cause de ses convictions.
    en tout cas votre conclu­sion est ridi­cule car dans l’ex­trait en ques­tion : soral pré­cise bien qu’il s’a­git d’une ana­lyse racio­lo­gique , ce qui toute fois peut cho­quer la bien­pen­sance et la morale gauchiste.
    mais alor qu’est ce qu’il fal­lait dire ? que tout se vaut ? que les juifs sont le peuple élu . que les juifs sont au som­met de la pyra­mide, sont a lavant garde de la répu­blique ? Vous etes sérieux ?
    Soral repre­nait sim­ple­ment les caté­go­ries raciales qui placent l’a­ryen (le noble) au des­sus des autres races (dont celle semite) en fai­sant réfé­rence d’a­bord a l’his­toire mais aus­si a la tra­di­tion et a l’ordre des choses .
    a meme titre qu’il y a dans la tra­di­tion indienne dif­fé­rentes castes qui s’ap­pa­rentent a des races ou des eth­nies. bref Je pense qu’il faut en finir avec cet éga­li­ta­risme car dans ces condi­tions on peut aus­si conclure que tout se vaut. et qu’un simple ouvrier est au meme niveau hie­rar­chique qu’un patron. Ce qui est par­ti­cu­liè­re­ment faux !
    non hon­nê­te­ment ce qui serait condam­nable dans ces pro­pos ce serait de le contre­dire et démon­trer pour­quoi cest faux au lieu de crier a l’antisémitisme!!

    Réponse
    • Lantuti

      Je pense aus­si qu’il fait une (ter­rible) erreur en tran­chant ce lien sym­bo­lique, il a mis le doigt dans l’en­gre­nage, mais pas la peine de l’en­fon­cer, il va avoir suf­fi­sam­ment de pro­blèmes comme ça et relis entre les lignes et tu ver­ras que c’est beau­coup plus nuan­cé que ça semble.

      Réponse
  46. etiennelecouard

    Par anti­sé­mi­tisme enten­dez doré­na­vant ce qui consiste en soi une inver­sion des valeurs
    , se trans­forme en res­sen­ti­ment de part le rejet des valeurs hautes et nobles qui elevent l’homme au des­sus de sa condi­tion d’homme moderne.
    Non sin­cè­re­ment vous repre­nez a chaque fois en réfé­rence la consti­tu­tion athé­nienne mais vous ne connais­sez abso­lu­ment rien à la grece antique, à sa culture et a son his­toire. Fran­che­ment.… qu’est ce qu’il faut faire ? bru­ler pla­ton, socrate ?
    bru­lez homere ? bru­lez les livres en somme…
    c’est un véri­table autodafé

    Réponse
    • jmv

      parce que t’y as habi­té toi dans la Grèce Antique ?
      T’en as fait un au moins d’a­te­lier constituant ?
      du style par­ler par expé­rience un peu ?
      et sinon à part ça t’as fait quoi toi ?
      moi je pense que tu fais bli !
      et du vent…

      Réponse
    • kano

      écoute, en tant que «  »« sora­lien » » » je me per­met de te répondre :

      soral n’est rien sans dieu­do : il pré­tend des 200 000 vues sur ses vidéos, quand elles sont en 5 par­ties, tu te rends compte que les trois quarts ont déser­té à la 5ème.
      Les dieu­don­nistes sont qua­si­ment tous dépo­li­ti­sés, ceux qui le sont le plus viennent d’E&R

      le truc que soral a fait de mieux : la récon­ci­lia­tion entre fran­çais et fran­çais d’o­ri­gine étrangère.
      Sinon il a une grande gueule et le fait de cra­cher sur les autres comme il l’a fait sur face­book der­niè­re­ment le condui­ra à finir tout seul.
      Tu dis que chouard n’est rien sans soral, mais tu crois que soral a du poid ??

      comme chouard le dit, si un neu­rone dis­pa­rait le cer­veau peut conti­nuer à fonc­tion­ner. Le temps des grandes figures der­rière les­quelles se ran­ger est fini, c’est d’a­bord indi­vi­duel, puis une dyna­mique de groupe.
      Soral doit son ascen­sion au fait que les gens cher­chaient une « figure  » der­rière laquelle se ran­ger, dans le vide total que nous avons tra­ver­sé ces der­nières années.

      je vois à tes com­men­taires « etien­ne­le­couard » que tu as cette facul­té de mimé­tisme à la per­sonne de soral, comme je peux lire sur les coms d’E&R : des grandes , sous cou­vert de viri­li­té. Tu donne un peu l’im­pres­sion d’une pas­sio­na­ria hys­té­rique quand même.

      ce que j’au­rais aimé, c’est qu’a­près maitre du logos, et être deve­nu soixan­te­naire à faire des sel­fies à poil devant sa glace, soral devienne un peu humble mais ce n’est pas le cas.

      Réponse
  47. A-J Holbecq

    Avec toi, Étienne … je sais qui tu es vrai­ment parce que je suis ton ami.

    Réponse
  48. Oshio Heihachiro

    Étienne, j’ai cer­taines proxi­mi­tés idéo­lo­giques avec Soral, disons que je suis patriote ET socia­liste (mais sur­tout je suis démo­crate) mais je com­prends ton mou­ve­ment, cer­taines des paroles de Soral sont indé­fen­dables… (après je ne pense pas qu’il ferait quoi que ce soit de raciste s’il était au pou­voir, mais c’est une autre histoire…)

    Néan­moins ce n’est pas parce que Robes­pierre est pro­ba­ble­ment impli­qué dans des meurtres de masse que l’on rejette tout de lui (c’est pour­tant autre­ment plus grave que ce qu’à dit Soral…). On ne rejette pas non plus Marx en bloc parce qu’il était anti­sé­mite (Soral c’est très soft en com­pa­rai­son). Il en va de même pour plein d’autres pen­seurs qui nous sont pour­tant utiles. Pre­nons juste soin à ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain et à ne pas faire de cadeaux aux média qui se réjouissent de toutes ces dis­cordes chez leurs ennemis.

    Réponse
  49. koba

    Pour les pro­pos tenu dans la vidéo et qui t’ont cho­qué, j’ai com­pris pour ma part qu’il fai­sait une hié­rar­chie entre les cultures et non entres les races…

    Réponse
    • Sandy

      Bon sang, der­rière culture il pense race …
      Il vous faut quoi avant de vous convaincre ? qu’il tue un juif devant vos yeux ?

      Réponse
      • koba

        Je ne sonde pas les âmes, il parle de culture point !
        Chouard est un rêveur, les révo­lu­tions c’est le sang qui coule, en face du mépris et de la vio­lence des oli­garques seul une kalash peut répondre !
        Voter kalash !

        Réponse
      • Lantuti

        San­dy,

        consi­dères-tu que « Shlo­mo Sand, Jacob Cohen, Ber­nard Lazare, Israël Sha­hak, Gilad Atz­mon, Nor­man Fin­kel­stein, Gideon Levy, Mear­shei­mer et Walt, Éric Hazan, etc. » sont des anti­sé­mites, disons plu­tôt anti­juifs ? tous ?

        Et pour­quoi alors Soral publie-t-il et s’ap­puie-t-il autant sur leurs tra­vaux (sans comp­ter Marx et d’autres) alors qu’ils sont juifs ?
        Sa haine du juif est si forte qu’il accep­te­ra de tra­vailler avec des juifs du moment qu’ils détestent les juifs ? Fina­le­ment son amour de la détes­ta­tion des juifs serait plus fort que sa détes­ta­tion des juifs pro­pre­ment dite ? 

        Et/Ou est-ce par cal­cul ? C’est-à-dire que comme il est para­no déli­rant hys­té­rique et que dans sa tête et uni­que­ment dans sa tête exis­te­rait un hypo­thé­tique lob­by suf­fi­sam­ment puis­sant pour déci­der de qui a le droit à la parole ou pas en France et les moyens de le faire payer très cher (remarque, Dieu­don­né a eu le droit à un décret d’E­tat à son nom), il uti­lise des juifs qui disent la même chose que lui, voire plus avec Atz­mon, pour se couvrir.

        Réponse
        • Lantuti

          Par­don, j’ou­bliais un autre cas improbable.

          Est-il ima­gi­nable qu’il valide leurs tra­vaux et donc que sa détes­ta­tion ne lui empêche pas de gar­der une cer­taine logique, et peut-être même appré­cie-t-il per­son­nel­le­ment cer­tains de ces auteurs ?

          Toutes ces pro­po­si­tions pou­vant se cumu­ler bien sûr.

          Réponse
          • Pseud

            Il aurait même été en confé­rence pen­dant 2h à moins d’un mètre d’un juif (Gilad Atz­mon), auquel il aurait dit que le che­min de leur ana­lyse ne sont pas tout à fait les mêmes en rai­son d’un vécu dif­fé­rent mais converge vers le même constat. C’est fou non ? Il serait donc d’ac­cord, avec un juif ? Il aurait résis­té à ne pas l’é­tran­gler en plein conférence ?
            Mais com­ment est-ce pos­sible pour un anti­sé­mite comme lui ? Oh wait…

            Trêve d’i­ro­nie. Cette his­toire aura au moins per­mis de consta­ter que par­mi les « gen­tils virus », il y a un franche poi­gnée de pseu­do-gau­chiste qui n’ont encore rien com­pris au fonc­tion­ne­ment de ce monde et de qui défend jus­te­ment les vraies valeurs de gauche. Il est inté­res­sant de voir que sur E&R, on accueille volon­tiers les gen­tils virus, on les sou­tient, on y par­ti­cipe même, l’i­dée a même été sou­te­nu par Soral (https://​you​tu​.be/​1​X​N​C​2​9​J​-​bXo) mais qu’ap­pa­rem­ment, les gen­tils virus ne veulent en aucun cas de « Sora­liens » dans leur mou­ve­ment. Pour des gens qui se veulent démo­crate, c’est une curieuse vision de la démocratie…

            Du coup, ça donne envie de vous lais­ser faire vos ate­liers entre gau­chiste pour nous pondre une consti­tu­tion du pro­grès ! Celle qu’on vous sert sur un pla­teau sur toutes les chaines TV et vous lais­ser naï­ve­ment croire qu’un jour, un homme du PS ou de l’UMP accep­te­ra de la faire voter. Allez‑y donc dans votre nou­velle fausse démo­cra­tie. Une démo­cra­tie sans les soit disant « extrême », avec des gens biens sous tous rap­ports, qui bêlent quand on leur demande.

        • Marie

          Arrê­tez de tout mélan­ger : anti­sé­mites, anti­sio­nistes, anti­juifs, tous dans le même sac ? Il y a des défi­ni­tions his­to­riques très pré­cises, à décou­vrir en quelques clics.

          Réponse
    • Evanou

      Hié­rar­chi­ser les cultures c’est l’ex­pres­sion d’un racisme moderne, qui a du prendre de nou­velles formes après le trau­ma­tisme de la seconde guerre mon­diale et les consé­quences des théo­ries basées sur la hié­rar­chi­sa­tion des races. Le racisme cultu­rel c’est comme le racisme bio­lo­gique, sauf qu’au lieu de natu­ra­li­ser la cou­leur de peau, on natu­ra­lise une soit-disant culture, qui serait figée et la même pour tous les indi­vi­dus d’un même groupe. Rien n’est plus faux, et rien n’est plus dangereux.

      Réponse
  50. thibault

    Je salue votre clar­té quant à votre posi­tion que je n’ai jamais remise en ques­tion, vous faites du bien à l’hu­main que je suis et vous flat­tez mon intui­tion de ne pas renon­cer à vous défendre contre les attaques symp­to­ma­tiques de la gauche à laquelle j’adhère pour y faire avan­cer cette idée.

    Vous nous avez libé­ré d’un far­deau que nous pei­nions à por­ter, main­te­nant méfions-nous car si le sup­port était fra­gile parce qu’ir­ra­tion­nel et infon­dé, l’in­ten­tion de pro­té­ger ce fétiche idéo­lo­gique que la gauche vénère et à qui elle sacri­fie des igno­rants et des incultes peut-être d’une vio­lence en tout point com­pa­rable à ce qu’ils pré­tendent com­battre, nous ne devons pas sous­traire au com­bat pour la démo­cra­tie abso­lue un cli­vage idéo­lo­gique par­ti­san dont les méthodes pour­ries par le cadre ins­ti­tu­tion­nel ne per­met aucune vic­toire, bien au contraire…

    Nous ne sommes pas tous des idéo­logues, nous vivons dans la réa­li­té et notre des­tin n’est pas de com­prendre le monde mais de le vivre !

    Réponse
    • Eliade Guy
  51. Seb

    Ça y est Etienne Chouard a cra­qué sous les coups de bou­toir des anti­fas et autres bonnes consciences. Je ne savais pas com­bien de temps il tien­drait sa ligne d’homme hon­nête et courageux…
    Il est allé trou­ver une pauvre phrase esseu­lée dans des HEURES de vidéos de Soral pour trou­ver une excuse qui ne dupe personne.
    Dommage.

    Réponse
    • gonetoufar

      Non ! Etienne n’a pas cra­qué , il a eu le cour­rage de prendre une déci­sion , pro­ba­ble­ment la plus impor­tante de ces der­nières années … celle de cla­ri­fier sa posi­tion face à Soral …( que celui ci aille sou­te­nir les raton­nades de l’Aube Dorée tant qu’ils le sou­haite et qu’il nous foute enfin la paix ! …)
      Car c’est bien de ça dont il s’a­git : qu’on puisse enfin par­ler de démo­cra­tie et de constitution !

      Réponse
      • huckle

        Heu… Je ne pense pas que ce soit Soral qui vous har­cèle, mais plu­tôt les medias, non ? Et ils sont pas près de vous foutre la paix ! Ne vous trom­pez pas de cible…

        Réponse
  52. Gontran Nico

    Il faut conti­nuer avec cou­rage. Bien sûr, ils déni­gre­ront, ils dif­fa­me­ront, ils insi­nue­ront etc … Mais c’est jus­te­ment à ça que l’on sait qu’ils ont peur. La démo­cra­tie avance, un petit peu chaque jour et il fau­dra encore du temps, même si 2017 m’en­chan­te­rai comme date de l’a­vè­ne­ment de cette dernière.
    Conti­nuez M Chouard, ici aus­si je conti­nue même si c’est très dur en monde rural et comme vous le dites, même avec un neu­rone en moins il faut per­sé­vé­rer. Je pré­fè­re­rais gar­der ce neu­rone là, car il m’a enfin appor­ter la solu­tion au pro­blème que je retour­nai depuis 28 ans dans ma tête : com­ment sor­tir de cette socié­té cor­rom­pue et malsaine.
    Mer­ci à vous M Chouard

    Réponse
  53. Ena Eole

    Voi­la pour­quoi je vous appré­cie Mr Chouard, pour votre hon­nê­te­té et votre classe intel­lec­tuelle. J’ai depuis long­temps déser­té les par­tis, camps, idéo­lo­gies parce qu’il faut tou­jours taper sur l’autre d’en face comme si tout le monde était noir ou blanc. Depuis que je vous suis, je ne me suis jamais méprise sur votre rap­port à Soral. Et même si la vul­ga­ri­té et le désir de pou­voir de Soral m’exas­père au plus haut point, il faut lui recon­naitre une cer­taine intel­li­gence et une bonne ana­lyse des forces en puis­sance. J’ap­pré­cie vos expli­ca­tions et votre prise de dis­tance sans tom­ber dans le piège du grand n’im­porte quoi de vos détrac­teurs. Vous êtes très très classe et vrai­ment ça nous change. Soli­dai­re­ment et de tout coeur avec vous.

    Réponse
  54. Bremsstrahlung

    On com­prend que c’est plus parce qu’on vous force la main que par convic­tion que vous pre­nez vos dis­tances. Au fond, on sent que vous auriez pré­fé­ré ne pas avoir à le faire. J’ai du mal à défi­nir ce que je pense de ça.

    D’un côté ça donne un exemple concret du poids de l’ar­gu­ment sophis­tique de la culpa­bi­li­té par asso­cia­tion, ce qui est assez effrayant car même quel­qu’un d’aus­si droit et irré­pro­chable que vous finit par y céder.
    D’un autre côté il est cer­tain que vous ne devriez nor­ma­le­ment pas avoir à répondre des écrits et paroles de per­sonnes autres que vous-mêmes. Et si cela com­mence à para­si­ter de façon exces­sive votre tra­vail (car réfu­ter des accu­sa­tions sans fonds est très chro­no­phage), alors on peut com­prendre que vous pre­niez vos dis­tances, en quelque sorte pour pou­voir vous consa­crer à votre tra­vail, vos idées et uni­que­ment cela.

    J’es­père sim­ple­ment que cela n’en­traî­ne­ra pas de brouille entre vous et Alain Soral car il serait très pei­nant de voire deux hon­nêtes hommes comme vous finir par se fâcher.

    Réponse
    • huckle

      On sait pour­tant très bien com­ment réagit Soral à ce type de pro­pos (réac­tion exces­sive en géné­ral certes); la brouille est enta­mée je pense, c’est un beau gâchis. Les détrac­teurs ont gagné, et ce n’est pro­ba­ble­ment pas un hasard. Trop de choses se sont enchaî­nées ces der­niers temps contre Soral et Chouard…

      Réponse
  55. Jean-Michel SAEZ

    Féli­ci­ta­tions pour votre Réflexion et la Per­ti­nence de vos pro­pos. Je viens de publier un ouvrage, « HI@TUS », récit d’a­ven­tures per­son­nelles vécues et satire de notre socié­té, dont les dérives nous conduisent à une Crise Majeure, mais éga­le­ment à la dété­rio­ra­tion de la Noblesse Humaine. Avec des mots et des sug­ges­tions simples, j’es­saie de contri­buer à un retour vers plus d’hu­ma­nisme et tire la son­nette d’A­larme… J’ai­me­rais vous en par­ler, en détail, et envi­sage la créa­tion d’un « Par­ti » qui res­ti­tue­rai l’I­ni­tia­tive au Citoyen, tel que vous le conce­vez. Mer­ci de bien vou­loir me contacter !

    Réponse
  56. Pierre-Antoine

    Étienne,
    Peut-être pour­riez-vous prendre mal ce mes­sage de beau­coup des com­men­ta­teurs aux­quels je me joins tou­te­fois en disant « il était temps / enfin ! ». Enfin, parce que beau­coup de ceux qui vous ont défen­du, sou­te­nu face aux accu­sa­tions qui vous étaient por­tées, finis­saient par s’en las­ser et n’en plus pou­voir. A nos yeux, vous n’êtes pas anti­sé­mite ni fas­ciste. Mais vous avez eu une indul­gence, une naï­ve­té, peut-être un aveu­gle­ment, qui ont sans doute été ren­for­cés par les attaques qui vous étaient faites. Une indul­gence que ceux qui vous défen­daient n’a­vait cer­tai­ne­ment pas ! En fai­sant amende hono­rable, sin­cè­re­ment quoique tar­di­ve­ment, ce sont tous les mili­tants sin­cères du tirage au sort ou du renou­veau de la démo­cra­tie qui sont sou­la­gés. Car votre per­sonne a dépas­sé votre per­sonne : mal­gré vos demandes pour que soient déchouar­di­sées vos idées, la cris­tal­li­sa­tion du débat autour de votre per­sonne était inte­nable. On vous repro­che­ra peut-être d’a­voir cédé : mais si vous avez bel et bien cédé, c’est moins tant à rai­son de l’at­taque qui vous était por­tée qu’à rai­son de la prise d’o­tage du débat qui a eu lieu ; et cela dénote chez vous une atti­tude plus qu’­ho­no­rable, c’est d’une rare­té incommensurable
    Les pro­cès sta­li­niens de la pen­sée ne se sont jamais appuyés que sur des assi­mi­la­tions dou­teuses, et rare­ment des démons­tra­tions appro­fon­dies. C’est fâcheux, parce qu’en ne réus­sis­sant pas à prou­ver à vos yeux en quoi Soral était anti­sé­mite, ils n’ont pas réus­si à vous don­ner cer­taines clefs utiles qui vous auraient per­mis de faire plus tôt cet aggior­na­men­to. Alors que oui, il était évident que son obses­sion anti­sé­mite est pré­sente depuis long­temps. Peut-être qu’à force d’ac­cu­sa­tion et de som­ma­tion n’a­vez-vous pas vou­lu voir ce qui était sous vos yeux, fut-ce incons­ciem­ment. Mais voi­là, tou­jours est-il que les choses sont dites, et clai­re­ment dites. D’au­cuns conti­nue­ront sans doute leurs accu­sa­tions, mais là n’est pas le plus impor­tant. Le plus impor­tant, c’est qu’il est à nou­veau pos­sible de reprendre le débat, et de ne plus lais­ser cette ques­tion pol­luée plus que néces­saire les discussions.
    N’ayez pas honte d’en être arri­vé là : il n’y a rien de plus dif­fi­cile que d’a­vouer qu’on s’est trom­pé. C’est une marque de cou­rage et d’hon­nê­te­té qui est toute à votre hon­neur. Ceux qui vous lisent et vous suivent depuis long­temps et qui regret­taient de ne pas vous voir prendre vos dis­tances avec un homme dont vous n’a­vez pas besoin peuvent enfin souffler.
    Mer­ci pour ça.
    Bon cou­rage à vous,
    Pierre-Antoine

    Réponse
    • huckle

      Mais qui êtes vous pour dire qui a besoin de qui ?
      Vous faites une grave erreur, celle de choi­sir un camp, et de for­cer les autres à choi­sir un camp, ce qui n’est pas du tout le pro­pos des idées de Chouard. Nous n’a­vons pas à faire de tri entre ceux qui écoutent des vidéos de Soral et ceux qui n’en écoutent pas.
      Conti­nuez comme ça et l’i­dée des gen­tils virus ne sera plus qu’un doux rêve. Le fait que cer­tains par­tis com­mencent déjà à s’en empa­rer n’en est que trop révé­la­teur ; ce n’est abso­lu­ment pas un bon signe. Le crime est pour­tant simple à com­prendre : on détruit Chouard, on opère des divi­sions par­mi ceux qui le suivent, on s’empare de son idée pour la noyer dans un bla­bla qui fini­ra par dis­pa­raître dans les limbes médiatiques.

      Réponse
  57. Belloni

    Mer­ci Etienne !!! “De tout temps, l’arme la plus effi­cace fut et reste l’arme spi­ri­tuelle.” (George Mere­dith). Quant aux mer­ce­naires de leur mer­ce­rie, aux bandes armées – avec le tou­jours par qui ??? – , aux gué­rille­ros et à tous ceux qui usent de la Rai­son de Louis XIV, fai­sant gra­ver sur les canons « que c’était le der­nier argu­ment des rois”, d’accéder, enfin, à la démo­cra­tie que serait la paix. Le roi se croit “méri­ter” des mil­lions de cadavres, le vrai démo­crate se croit en “méri­ter” abso­lu­ment aucun : qui reste le plus noble ? La fin de l’arme, cette gra­da­tion de l’alarme, cette inquié­tude, angoisse, d’où jaillissent larmes abso­lu­ment dénuées de tout charme, res­te­ra donc lorsque nous aurons ap-pris conscience de deve­nir, toutes et tous, désarmants…

    Réponse
  58. Serge ULESKI

    Cher Etienne Chouard,

    Je vous sou­tiens sur mon blog Nou­ve­lobs et Le Monde ain­si que sur Agoravox.

    Et je conti­nue de suivre votre actualité.

    Cor­dia­le­ment

    Serge ULESKI

    Réponse
    • Pseud

      Haha !

      C’est le début de la fin quand on a ce genre de soutien…

      Réponse
  59. Franz

    Bon, eh bien moi, Etienne, vous me déce­vez, sur ce coup, de ne pas être capable de faire la dif­fé­rence entre le côté « sale con » de Soral et sa façon tou­jours pro­vo­ca­trice de s’ex­pri­mer, et le fond de sa pen­sée qui n’est pas plus raciste ou anti­sé­mite (d’ailleurs, pour­quoi faire la dif­fé­rence ?) dans cette vidéo que dans ses livres ! Je crois que les pres­sions que vous subis­sez vont finir par vous faire perdre votre sang-froid légendaire.

    De quoi parle Soral ? De la sou­mis­sion d’un jour­na­liste cire-pompes sans la moindre légi­ti­mi­té à un chef d’E­tat qui en est vrai­ment un, au contraire des nôtres en Europe, tous des laquais de lob­bies en tout genre. Qu’y a‑t-il de « raciste » ou de « sexiste » là-dedans ? Si ce sont les hommes qui font la guerre depuis la nuit des temps (ce qui n’est d’ailleurs pas à leur avan­tage), et non les femmes, ce n’est tout de même pas un hasard ? Tout sim­ple­ment parce qu’ils ont plus de force phy­sique (et d’a­gres­si­vi­té), en moyenne, que les femmes, non ? Pour­quoi Soral n’au­rait-il pas le droit de faire un paral­lèle entre la sou­mis­sion d’un jour­na­liste obsé­quieux et tou­jours du côté des puis­sants et celle, phy­sique, d’une femme envers un homme qu’elle craint parce qu’il est plus fort qu’elle ? A‑t-il pour autant jus­ti­fié l’op­pres­sion des femmes par les hommes ? Ou dit que les juifs sont tou­jours des lâches et des cire-pompes ? Ça n’a rien à voir ! Il parle de dif­fé­rences de culture, du rôle très ancien des juifs comme inter­mé­diaires (dans le com­merce notam­ment) qu’il juge très éloi­gné de la posi­tion d’au­to­ri­té (ce qu’il appelle « viri­li­té » mais qui est avant tout une pos­ture intel­lec­tuelle et morale) requise pour diri­ger un grand pays.

    Il a par­fai­te­ment le droit d’a­voir cette opi­nion sans être trai­té d’an­ti­sé­mite, de même qu’il est évident que son mépris pour Oba­ma n’est pas lié à sa cou­leur mais au sym­bole de sou­mis­sion totale aux lob­bies qu’il représente !

    Puisque vous citez (avec rai­son) Gilad Atz­mon, auteur lumi­neux tota­le­ment cen­su­ré de nos media, allez donc écou­ter, si vous ne l’a­vez déjà fait, la confé­rence com­mune don­née par Atz­mon et Soral à Paris l’é­té der­nier : vous ver­rez que le plus « anti­sé­mite » des deux (au sens de cri­tique du judaïsme, pas raciste évi­dem­ment) n’est pas celui que vous croyez ! À tel point que Soral en est presque gêné par moments et lui fait remar­quer que seul lui peut se per­mettre de dire des choses pareilles !

    Voi­là le lien :

    Confé­rence Soral/Atzmon à Paris – Europe : la… par ERTV

    Soyez droit comme vous l’êtes tou­jours, et ne vous lais­sez pas impres­sion­ner par les pres­sions des cra­pules d’en face. Si Soral était anti­sé­mite, pour­quoi Gilad Atz­mon ou Jacob Cohen seraient-ils aus­si proches de lui ? S’il mépri­sait les femmes, pour­quoi aurait-il édi­té Marion Sigaut, dont aucun édi­teur ne vou­lait, jus­te­ment par lâche­té et sou­mis­sion aux lob­bies sionistes ?

    Réponse
    • Sarah

      Franz, nous ne somme pas là pour faire de la psy­cho­lo­gie de M .Soral. Il est assez expé­ri­men­té pour expri­mer ses idées de façon claire et lim­pide. Non, je ne lui par­donne pas son côté « sale con  » ou impul­sif, ce qu’il dit a de l’in­fluence sur des mil­liers de per­sonnes, il doit faire atten­tion à la por­tée de ses paroles. Comme je l’ai dit plus bas, il suf­fit de pas­ser quelques heures à lire(comme je l’ai fait) les coms sur ER pour se rendre compte de l’ef­fet dévas­ta­teur de son message(racisme, anti­sé­mi­tisme etc…)…autant de per­sonnes qui ne com­prennent rien, ça com­mence à faire beau­coup non ??? Je suis heu­reuse que Mr Chouard et d’autres, prennent leur distance.

      Réponse
      • Pseud

        Sarah,

        Je vous met au défie de trou­ver un seul com­men­taire raciste ou anti­sé­mite (si ten­té qu’on devrait faire une dif­fé­rence) qui ne soit pas répri­man­dé par les autres membres d’E&R.

        Ceux qui postent ce genre de com­men­taire le font soit déli­bé­ré­ment pour dis­cré­di­té jus­te­ment la cri­tique fine qu’ef­fec­tue E&R, soit parce qu’ils n’ont pas encore pas­sé assez de temps sur le site pour com­prendre jus­te­ment le piège du racisme.

        Allez plu­tôt voir du côté de nos « élites » qui nous font faire la guerre pour des inté­rêt pri­vée si vous cher­chez des racistes. Ils ne sont cer­tai­ne­ment pas sur E&R.

        Cor­dia­le­ment,

        Réponse
      • Mitch

        Car vous, vous auriez com­pris ? Com­pris qui et com­pris quoi ?
        L’é­trange c’est que M. Chouard vou­drait faire de la poli­tique en nous don­nant des leçons plu­tôt que des idées. Les idées servent à un moment ou un autre à consti­tuer des règles qui vont diri­ger notre vie en com­mun, et cela s’ap­pelle de la poli­tique. Le pois­son se mord la queue. On en sort com­ment ? Que sont les par­tis poli­tiques si ce n’est des asso­cia­tions, et pour le coup de mal­fai­teurs, alors fon­dons nos propres par­tis pour être leur égal et com­men­cer notre tra­vail de sape.

        Réponse
    • Lagrandeourse

      Mer­ci Franz pour ce com­men­taire de bon sens. Il faut croire que les pres­sions exer­cées ce temps-ci sur la dis­si­dence sont tout sim­ple­ment énormes, pour que tout le monde se couche pareille­ment. On va voir la suite…

      Réponse
  60. J-Stéphane

    « Pour que les choses soient claires ». Pour les simples d’es­prit, car les sains d’es­prit ne demandent jamais à une bonne âme de se jus­ti­fier d’une calomnie.

    Réponse
  61. joss

    Je n’en veux pas à Soral (à sa per­sonne), mais à cer­taines de ses idées trop tran­chantes comme une guillo­tine ou tran­chées par rap­port à cer­taines caté­go­ries de per­sonnes ou per­sonnes bien pré­cises. C’est ce rejet de l’autre à la place du res­pect de l’autre que je désap­prouve. Par contre, cer­taines de ses cri­tiques sur notre sys­tème poli­ti­co-éco­no­mique per­mettent de décons­truire la pro­pa­gande de nos medias-men­songes. Il donne un autre sché­ma de lec­ture de l’ac­tua­li­té. Mais la dif­fi­cul­té est de ne pas tom­ber dans le piège du fas­cisme, de l’an­ti-sémi­tisme ou de l’an­ti-n’im­porte quoi. Car les sim­pli­fi­ca­tions de lan­gage, les éti­quettes sont vite éla­bo­rées. Il faut gar­der l’oeil vif, l’o­reille atten­tive, l’es­prit cri­tique et cela s’ap­prend mais avec beau­coup de temps et mal­heu­reu­se­ment pas à l’école.

    Réponse
  62. joss

    J’a­jou­te­rai sur Soral qu’il cherche trop sou­vent des cou­pables à notre condi­tion sociale, tan­dis que nous cher­chons plu­tôt des solu­tions res­pec­tueuses du plus grand nombre.

    Réponse
  63. gonetoufar

    Hip hip hip … Hourra !
    Mer­ci Etienne , ça fai­sait lon­temps que j’at­ten­dais cette cla­ri­fi­ca­tion , je n’ ai jamais dou­té qu’elle vien­drait et ça fait vrai­ment plaisir !
    Sor­tons l’é­pine  » Soral-natio­nal-socia­lisme-obses­sion- des- juifs  » et avançons .

    Gone­tou­far , qui vous aime bien et vous défend sur Mediapart

    Réponse
  64. Sandy

    Pour moi c’est une remise en cause tota­le­ment insuf­fi­sante. Vous êtes encore loin Etienne d’a­voir mesu­ré l’é­ten­due de votre erreur. Et avec cette cla­ri­fi­ca­tion je n’y vois qu’une fuite en avant.

    Réponse
    • Ana Sailland

      Impayable San­dy, tu devrais faire humoriste 🙂

      Réponse
      • Sandy

        Parce que tu crois que j’ai et que je sup­porte encore vos insultes dans le but qu’E­tienne enlève un lien internet ?
        Etienne fait un geste super­fi­ciel là où il devrait faire une remise en cause profonde.

        Réponse
        • Lantuti

          Je suis assez d’ac­cord que c’est super­fi­ciel mais que vou­driez-vous exac­te­ment Sandy ? 

          Je veux dire quelles paroles devrait-il pro­non­cer ? Quels actes lui reste-t-il à accom­plir pour se racheter ? 

          une remise en cause pro­fonde… pour en arri­ver où finalement ?

          Réponse
      • Papy Russe

        Pitoyable san­dy, si seule­ment il avait de l’humour…

        Réponse
        • AirOne

          Il faut recon­naitre à San­dy, ex-sora­lien il y a deux ans à peine et qui hante désor­mais ce blog et les fora d’Ar­rêt sur Images, qu’en matière de remise en cause, il s’y connait puis­qu’il est pas­sé du sora­lisme aux leçons de morale avec la même célérité.
          Se remettre en cause comme l’a fait Etienne Chouard, hum­ble­ment et digne­ment, on ne peut que le saluer. Mais les repen­tis comme San­dy qui, loin de faire pro­fil bas, donnent des leçons de ver­tu démo­cra­tique à la terre entière ne méritent que le mépris.

          Réponse
          • Lantuti

            Que Chouard accepte San­dy au point d’ac­cep­ter de se remettre en cause et de chan­ger sur un sym­bole qu’il sou­te­nait mor­di­cus fut un temps qui doit lui paraître déjà loin, c’est effec­ti­ve­ment faire preuve d’un esprit bigre­ment Démocratique.

            Après je n’ai rien contre San­dy, je trouve même que c’est inté­res­sant, fati­gant mais utile, d’a­voir des contra­dic­teurs achar­nés. J’ai­me­rais bien le com­prendre c’est tout. Ne pas aimer Soral, c’est une chose, mais que propose-t-il ? 

            Après, je suis peut-être un OVNI, même si Soral tuait un juif en direct à la télé ou pire encore, je conti­nue­rais de pen­ser que cer­taines de ses ana­lyses et que sa grille de lec­ture se révèlent sou­vent très performantes. 

            PS : (J’hé­site à rajou­ter : « Et je condam­ne­rais cet acte » mais ça va de soi il me semble et sur­tout ça com­mence à res­sem­bler à de la jus­ti­fi­ca­tion ce qui est, me parait-il aujourd’­hui encore plus qu’­hier, une très mau­vaise idée).

  65. huckle

    Bon­jour,
    Je pense que cette mise au point est effec­ti­ve­ment une erreur. Vous vous êtes d’ailleurs maintes fois jus­ti­fié, de manière tout à fait claire et ça n’a pas suf­fit. Fina­le­ment ce que vous deman­daient tous ces pseu­do-anti­fa, c’est de cra­cher au visage de Soral, et d’une cer­taine manière c’est ce que vous venez de faire. C’est dom­mage car vous venez pro­ba­ble­ment de vous cou­per d’une grande par­tie de ceux qui le suivent. Et le pro­blème c’est que ça ne s’ar­rê­te­ra pas là, on conti­nue­ra à vous qua­li­fier d’ex­trême-droite ad vitam eter­nam tant que vous n’au­rez pas rejoint un par­ti poli­tique. Car c’est là le fond du pro­blème, ce n’est pas Soral, Soral n’est qu’un pré­texte, le vrai pro­blème pour tous ces accu­sa­teurs c’est le fait que vous arri­viez à mobi­li­ser des masses apolitiques…
    Voi­ci déjà un article sur la « fausse confes­sion » d’E­tienne Chouard : http://​blogs​.media​part​.fr/​b​l​o​g​/​p​i​e​r​r​i​c​k​-​l​e​-​f​e​u​v​r​e​/​2​8​1​1​1​4​/​l​a​-​f​a​u​s​s​e​-​c​o​n​f​e​s​s​i​o​n​-​d​e​t​i​e​n​n​e​-​c​h​o​u​a​r​d​-​l​a​-​m​e​s​s​e​-​e​s​t​-​d​ite

    Bref j’ai l’im­pres­sion qu’a­vec cet article vous per­dez sur les deux plans : vous per­dez la logique de récon­ci­lia­tion en choi­sis­sant d’une cer­taine manière un « camp », et vous per­dez aus­si concer­nant la dif­fu­sion de l’i­dée dans les medias mains­tream car je suis prêt à parier que ça ne chan­ge­ra rien. Ils ont déci­dé de détruire votre idée en vous atta­quant, et ça ne ces­se­ra pas.

    Sur le fond, on sait que Soral est pro­vo­ca­teur ; on pour­rait oppo­ser ce qu’il dit dans cette vidéo à d’autres o Je pense pour ma part qu’il se laisse entraî­ner par son dégoût d’El­kab­bach, et n’ou­blions pas que dans sa logique, il com­bat une vision racia­liste-sio­niste, on peut donc sup­po­ser qu’il prend le contre­pied en res­tant sur une lec­ture racia­liste pour enfon­cer encore + Elkab­bach. Ce qui n’est pas for­cé­ment très malin mais c’est le carac­tère, semble-t-il de cet homme. Il n’a de toute façon pas voca­tion d’ac­cé­der au pouvoir !

    Réponse
    • Regis

      Tout à fait d’ac­cord avec Huckle. La résis­tance prend un coup très dur ce soir.
      Pour moi Etienne était quel­qu’un de droit, intel­li­gent, debout, solide sur ses appuis. Mal­gré de vaines ten­ta­tives, aucun agent de la doxa avait réus­si à sou­mettre sa pensée.
      Jus­qu’à ce triste jour. Main­te­nant les mer­dias vont se faire un malin plai­sir à le piétiner.

      Réponse
    • Lantuti

      Ah oui il y va fort ! Et c’é­tait rapide !

      Le doigt est dans l’en­gre­nage et quand on danse avec le diable des médias…

      Réponse
      • Pseud

        Sur­tout après avoir jus­te­ment décla­ré s’in­té­res­ser de manière apo­li­tique à tout ce qui peut enri­chir sa pen­sée, de savoir faire la part des choses (cf Mélan­chon), d’a­voir expli­quer ouver­te­ment l’ar­naque des anti­fas dans une vidéo…etc…etc.

        Réponse
  66. Gilbert Duroux

    En fait, vous décou­vrez la lune, M. Chouard. Tous vos amis, comme Franck Lepage ou Fran­çois Ruf­fin, qui dénon­çaient le fait que vous trai­tiez Soral comme un Résis­tant, vous les avez envoyés bou­ler en disant qu’ils exa­gé­raient. Ça fait pour­tant un moment que l’on connait Soral et son asso­cia­tion avec Dieu­don­né, sur fond d’an­ti­sé­mi­tisme, aurait dû vous aler­ter. Mais non, vous êtes un cabo­chard, enfer­mé dans l’i­dée sim­pliste qu’il faut prendre les bonnes idées d’où quelles viennent, sans se pré­oc­cu­per de ceux qui les portent. Excu­sez-moi, mais c’est une grosse conne­rie. D’au­tant que les idées que vous trou­vez bonnes chez Soral ou autre néo-fas­ciste, on peut les trou­ver ailleurs, chez des gens bien mieux fré­quen­tables. Autant donc faire de la publi­ci­té pour ceux là.
    Je com­prends bien l’in­té­rêt, pour défendre votre pro­jet , de vous adres­ser à tous les bords poli­tiques. Mais ce n’est pas une rai­son pour appa­raître comme dépo­li­ti­sé en lais­sant croire que tout se vaut.
    Votre mise au point est salu­taire. J’es­père sin­cè­re­ment qu’elle n’est pas uni­que­ment jus­ti­fiée par le fait que vos amis de gauche ne vous suivent plus en rai­son de vos liens avec Soral. J’es­père que vous avez réel­le­ment com­pris la nature de cette engeance.

    Réponse
    • fleury

      Je suis bien d ‘accord avec vous.
      C’est « bien » de la part de M. Chouard de faire acte de contri­tion mais d’une part il a fait beau­coup plus que de sim­ple­ment mettre en lien un site de Soral, et d’autre part se trom­per à ce point là pen­dant aus­si long­temps est symp­tô­ma­tique d’un manque de matu­ri­té (pour être gen­til). Per­met­tez-nous, M. Chouard de pré­fé­rer les gens qui vont plus vite que vous à l’essentiel.

      Réponse
      • huckle

        Il y a donc des per­sonnes à fré­quen­ter et d’autres i nfré­quen­tables. Qui décide de cela ? Quel for­mu­laire dois-je rem­plir pour savoir si j’ai le droit d’é­cou­ter telle ou telle vidéo, de lire tel ou tel livre ?
        Aujourd’­hui avec cette « confes­sion » d’E­tienne, est le jour où les GV vont se scin­der en deux :
        Ceux qui se réclament de la démo­cra­tie mais qui ne sont pas de réels démo­crates car au fond, lors­qu’on creuse un peu, on se rend compte qu’ils ne font pas confiance aux gens et au peuple. On est dans le « choi­sis ton camp cama­rade », ce sont eux qui nous disent que Chouard est du même bord que Lor­don et Lepage, ce sont eux qui vont finir par le pous­ser vers des par­tis poli­tiques bien défi­nis, ce sont les futurs fos­soyeurs de la très belle idée d’E­tienne. En fait ce qui leur déplaît, ce n’est pas que nous soyons en auto­cra­tie, ce qui leur déplaît c’est qu’ils ne sont pas, eux, au pou­voir ; ils pensent avoir tout com­pris et se per­mettent ain­si de trier le bon grain de l’i­vraie ; der­rière leur pseu­do valo­ri­sa­tion de la démo­cra­tie ils ne valent pas mieux que nos élites actuelles.
        Et puis il y les autres, ceux qui se réclament de la démo­cra­tie et qui sont au fond de vrais démo­crates car ils font confiance aux gens et sou­haitent par­ler avec tout le monde. Ils vont cher­cher leurs infor­ma­tions dans de nom­breux docu­ments sans se sou­cier d’une appar­te­nance poli­tique car ils sont suf­fi­sam­ment intel­li­gents pour faire la part des choses (intel­li­gence qui n’a rien d’in­née et qui se déve­loppe jus­te­ment lors­qu’on ne fonc­tionne pas en vase clos). Ils ont com­pris que lors­qu’on parle des 99%, dans ces 99% il y a des gens qui votent FN, front de gauche, Ump, Ps… il y a des gens qui regardent Soral, d’autres qui ne l’aiment pas… il y a cer­tai­ne­ment des racistes, des mul­ti­cul­tu­ra­listes, des homos, des homo­phobes… mais il y a sur­tout beau­coup plus de choses qui nous ras­semblent que de choses sui nous divisent (c’est la défi­ni­tion même des 99%…) et c’est évi­dem­ment par la dis­cus­sion et l’é­change que les uns et les autres s’a­dou­ci­ront. Hé bien ces GV là viennent, je pense, de se prendre une belle claque.

        Réponse
        • Nempatriot

          Bien dit !

          Réponse
        • Pseud

          Tota­le­ment d’accord.

          D’ailleurs, Pierre Le feuvre s’est déjà empres­sé de lan­cer un contre mou­ve­ment (Retro Virus), pour soit disant s’é­loi­gner de la « peste » Chouardesque !
          Lepage & co vont pou­voir s’emparer du mou­ve­ment pour enfin en prendre la tête ! La soif du pou­voir, c’est leur seul let­mo­tiv à eux et c’est le seul défaut que Mr Chouard n’a pas…quel gâchi !

          Réponse
  67. Vincent

    Il y a ici de gen­tils anti­fas­cistes, qui veulent en même temps écrire une constitution.…ils me font rigoler.

    Quelle est l’im­por­tance du petit raciste Soral, quand on se pré­pare a déci­der de l’u­sage de la vio­lence par l’E­tat ? De l’u­sage de l’arme ato­mique ? Il me fait beau­coup moins peur que vous…

    Com­ment pré­tendre amé­lio­rer la démo­cra­tie en inter­di­sant d’of­fice une cer­taine « extrême-droite » ? 25% des fran­çais quand même.…

    Qui défi­nit la gauche et la droite, si ce n’est ceux qui ont été au pou­voir depuis le début, et que jus­te­ment vous vou­lez chasser ?

    Qui est le tyran dans le monde, si ce n’est l’argent ? quels sont ses bataillons d’é­lite, ses « fais­ceaux » ? Ont-ils inté­rêt a rssem­bler a la gauche ou a l’extrême-droite ? 

    A Étienne Chouard : la phrase de Soral est raciste mais le racisme est par­tout. Il y a une hypo­cri­sie a atta­quer Soral et vous-même sur l’an­ti­sé­mi­tisme, la vraie rai­son est autre : vous cher­chez tous les 2 a contes­ter l’ordre éta­bli, a la racine. Si vous com­men­cez a vous excu­ser auprès des cen­seurs, vous n’êtes plus en posi­tion de contester.

    Réponse
  68. Christophe

    Si j’ai bien com­pris l’es­sen­tiel, vous prô­nez l’é­ga­li­té des cultures puisque l’i­dée d’une « hié­rar­chie » vous choque. Pour­tant la culture n’a rien d’on­to­lo­gique. A par­tir de ce fait, on ne peut pas par­ler de racisme en hié­rar­chi­sant les cultures. Au contraire s’in­di­gner du fait qu’on puisse dire qu’il existe une hié­rar­chie des cultures en y voyant du racisme, c’est du racisme.
    Rai­son­nons par l’ab­surde dans ce cas, et par contra­po­sée du reproche que vous faites à Soral sup­po­sons que toutes les cultures se valent. Nous pou­vons en déduire que (nous par­lons de culture col­lec­tive évi­dem­ment puis­qu’il est indé­niable qu’il existe une hié­rar­chie dans la culture indi­vi­duelle celle-ci dépen­dant direc­te­ment du vécu de chacun) :
    – l’art roman vaut le postmodernisme ;
    – la cal­li­gra­phie japo­naise vaut un tag au marqueur ;
    – un boeuf bour­gui­gnon vaut un big-mac ;
    – le jazz vaut la techno ;
    – le Chris­tia­nisme vaut la scientologie ;
    – le cou­rage vaut la lâcheté…

    Ce que est absurde.

    Au final les grands vain­queurs dans toute cette his­toire seront vos enne­mis communs.

    Réponse
  69. Papy Russe

    Total res­pect, Etienne.

    Un cer­tain sens du poli­tique com­mence à vous appa­raître. Il faut par­fois savoir sacri­fier un fou pour pré­ser­ver l’essentiel.

    J’ai une pro­fonde admi­ra­tion pour ce que vous faites…par contre je ne com­prends pas que vous lais­siez encore et tou­jours San­dy (et ses potes) salo­per les fils de votre site. Sa pres­ta­tion sur le blog de J. Ber­nard aus­si était tout sim­ple­ment odieuse. Son tra­vail de sape est bien las­sant. Débar­ras­sez-nous de ce troll, je vous en supplie.

    Réponse
  70. Sandy

    Ce qu’il vous reste à com­prendre Etienne, c’est qu’A­lain Soral est un idéo­logue. Ses idées sont cohé­rentes entre elles. Et vous ne pou­vez pas d’un côté prendre vos dis­tances avec Soral et d’un autre conti­nuer d’adhé­rer à ses idées.
    Il vous faut aus­si com­prendre qu’A­lain Soral est le chef d’un large mou­ve­ment poli­tique. Même s’il n’u­ti­lise pas la forme d’un par­ti poli­tique, ( du moins pas tout le temps ). Il a tout autour de lui une plé­thore de mili­tants et d’in­tel­lec­tuels. S’il édite des livres via son entre­prise d’é­di­tion ( kontre kul­ture ( manque plus qu’un 3ème k … ) ou s’il offre des tri­bunes ( à tra­vers l’or­ga­ni­sa­tion de confé­rences ou à tra­vers son site inter­net éga­li­té et récon­ci­lia­tion ) ce n’est pas sans rai­sons. C’est que cela sert évi­dem­ment son pro­jet poli­tique et la pro­pa­ga­tion de ses idées.

    Réponse
  71. âne honnis mouse

    Le simple fait que Soral sou­te­nait le FN aurait dû vous suf­fire pour vous faire une idée du personnage…
    Et vous que pen­sez-vous de la démarche de l’U­PR consis­tant à vou­loir prendre le pou­voir pour rendre à la France sa sou­ve­rai­ne­té en sor­tant de l’Eu­rope, de l’eu­ro et de l’O­tan, puis à rendre le pou­voir aux citoyens par le biais de réfé­ren­dum d’i­ni­tia­tive populaire ?

    Réponse
    • Laurent Queffelec

      Prendre le pou­voir main­te­nant pour le rendre au peuple dans … Je pré­fère que le peuple prenne le pou­voir et se consti­tue lui-même, j’ai mon compte de pro­messes et ne vois pas ce qu’un inter­mé­diaire nous ferait gagner.

      Réponse
      • âne honnis mouse

        Et par quel biais voyez-vous la prise de pou­voir direc­te­ment par le peuple, une révo­lu­tion (colo­rée…) , un putsch (mili­taire…) ?

        Réponse
        • Ana Sailland

          Il y a un préa­lable, une condi­tion néces­saire : l’exis­tence d’une volon­té com­mune à une majo­ri­té de citoyens : Pas de démo­cra­tie sans une foule de démocrates !

          La dif­fi­cul­té est de faire émer­ger ces citoyens démo­crates, … du néant actuel.

          On s’y emploie, mais trop peu nom­breux peut être.

          Réponse
  72. Albert

    Bon­soir Etienne,
    Je salue votre tra­vail mis au ser­vice d’un altruisme qui force mon admi­ra­tion. Je vous suis très recon­nais­sant d’a­voir sus­ci­té en moi l’es­poir et ce mal­gré l’an­nonce d’un sombre ave­nir pour notre pays. Je ne suis pas ce que l’on appel un intel­lec­tuel et pour­tant, je suis pas­sion­né par vos expo­sés très péda­go­giques que vous déli­vrez avec une éner­gie conte­nue mais que l’on sent, en réa­li­té, prête à explo­ser tel­le­ment votre foi en l’Homme et vos convic­tions sont fortes. Cepen­dant, je serai franc avec vous, je pense que cela ne suf­fit pas for­cé­ment pour secouer les consciences de nos congé­nères car ces der­niers ont la nuque si raide qu’il faut, par­fois, quelques bonnes fric­tions pour l’as­sou­plir, et voir même quelques beignes bien sen­ties pour en décon­ges­tion­ner le cer­veau qui la surmonte.
    Soral est celui qui incarne cette « dis­si­dence » qui assume sa viri­li­té parce qu’il est vitale aujourd’­hui de ne plus se lais­ser faire pour exis­ter vrai­ment. N’en déplaise à toutes celles et ceux qui pensent désor­mais qu’il faut évi­ter la confron­ta­tion pour tout miser sur la péda­go­gie pour recou­vrer notre liber­té (noble convic­tion) mais c’est oublier la force et la déter­mi­na­tion de notre impla­cable adver­saire, le système.
    Oui, Soral dis­tri­bue des beignes et son verbes est cin­glant comme une droite en pleine face mais Soral n’est pas une fin en soit, ni un gou­rou qui vend du prêt à pen­ser pour âmes éga­rées, non, c’est d’a­bord un éveilleur, comme vous.
    Soral ne se laisse pas faire car en face c’est du lourd, il com­bat avec les armes dont il dis­pose et qui font par­tie inté­grante du bon­homme : une culture cer­taine por­tée par un verbe fort et sou­vent peu châ­tié, des gants de boxe, un blou­son de cuir, une moto et aus­si … un petit chien-chien impas­sible qui regarde la télé sur un cana­pé rouge. 

    Bien à vous
    André

    Réponse
  73. clovis

    les chiens aboient ‚la cara­vane passe…

    Réponse
  74. Ronald

    Bon­jour Etienne,

    Sur le fond, je suis bien sûr sur la même ligne que vous. Vous avez déjà expli­qué tout cela cent fois, et ces his­toire com­mencent d’ailleurs à me las­ser. Je pense que toutes les per­sonnes qui vou­laient bien com­prendre votre posi­tion l’ont com­prise depuis long­temps. Néan­moins, je suis d’ac­cord avec le mes­sage d’hu­ckle ci-des­sous : la sup­pres­sion du lien Soral est poli­ti­que­ment mal­adroit. Per­son­nel­le­ment , en bon machia­vé­lien, je trouve que c’est stu­pide d’al­ler vexer les gens d’E­ga­lite et Récon­ci­lia­tion qui pro­meuvent vos idées plus que n’im­porte qui sur le net, qui consti­tuent à ce jour le seul par­ti poli­tique dont le diri­geant est favo­rable au tirage au sort, pour faire plai­sir à d’autres per­sonnes qui vous attaquent et qui conti­nue­ront quoi qu’il arrive à vous cra­cher des­sus. Parce que bien évi­dem­ment, la sup­pres­sion du lien ne chan­ge­ra rien. Je suis cer­tain que la pro­chaine fois que vous pas­se­rez dans un média mains­tream, on ne vous fera pas par­ler sur le tirage au sort, mais uni­que­ment de Soral, Dieu­don­né, Fau­ris­son, Hit­ler, etc. Le pro­blème est que vous croyez défi­ni­ti­ve­ment avoir en face de vous affaire à des gens de bonne foi qui n’at­tendent que d’être convaincus.
    Cela dit, je com­prends bien que c’est dif­fi­cile de tou­jours savoir com­ment agir pour le mieux et que cha­cun fait un peu avec son feeling.

    Réponse
  75. faroudge

    Bon­soir, je pense que lors­qu’on est de bonne foi (ce qui est à prio­ri néces­saire au pro­jet sou­hai­té) les choses parais­saient claires. Ne lais­sez pas s’il vous plaît ces choses s’as­som­brir par la peur…La peur d’être assi­mi­lé à « une brute » ou plu­tôt de mon point de vue à une per­son­na­li­té brute (non façon­née) et poli­ti­que­ment pas très correcte.
    Le tra­vail est de meilleure qua­li­té lors­qu’on se sert d’un maté­riau brut, il ne faut pas s’en pri­ver, en face ils ne se privent d’ab­so­lu­ment rien.

    Bon cou­rage

    Réponse
  76. Lantuti

    M. Chouard, mais qu’a­vez-vous fait ?

    Je regarde les com­men­taires, j’en ris tris­te­ment plu­tôt que d’en pleu­rer et je vous en fais une caricature :

    Des « naïfs » pen­sant que vous avez bien fait et que désor­mais le pro­blème est réglé, appa­rem­ment des non-lec­teurs de médiapart.

    quelques Sora­liens éner­vés (à tort à mon avis)

    Les atta­chés aux liber­tés d’ex­pres­sion et de pen­sée, qui trouvent que vous n’en tire­rez qu’un faible et sur­tout très court répit. Vous avez accep­té le juge­ment de Salo­mon, cou­pant en deux votre inté­gri­té. Ca n’est pas la fin du monde mais le doigt est pris dans l’en­gre­nage, ça risque de piquer un peu.

    L’a­vant-garde des jamais ras­sa­siés : « deman­dez par­don aux anti­fas, reti­rez votre com­men­taire, avouez que Sar­ko­zy était un bon pré­sident, excu­sez-vous auprès de Mme Gau­thier pour avoir osé répé­ter une ques­tion, bais­sez plus la tête, et Bric­mont ? Il est quand même pas joli joli, pas de gauche en tout cas c’est cer­tain, et celui-ci, et celui-là, et tel mot que vous avez employé, … »
    J’at­tends d’ailleurs avec impa­tience la réponse d’un cer­tain « Sandy ».
    En pas­sant l’ar­ticle dans média­part est d’une vio­lence à laquelle je ne m’at­ten­dais pas, ni dans l’in­ten­si­té, ni dans la vitesse, dans la bas­sesse si par contre. Faut avouer que vous aviez fait fort la der­nière fois chez Tadeï, serait-ce la ran­çon du suc­cès ? très certainement.

    et le plus triste à mon avis : 

    Les tolé­rants qu’à eux-mêmes : « Bra­vo Mon­sieur Chouard, pas de démo­cra­tie pour les into­lé­rants, les cranes rasés, les pas-de-gauche et les gros­siers personnages ! »

    Je vois par contre juste au-des­sus qu’on vous pré­dit de perdre les Sora­liens, je suis per­sua­dé que non. C’est une des qua­li­tés de Soral, il relaie tout le monde du moment qu’il a quelque chose de per­ti­nent à dire, du plus par­fait salaud nazi au saint-gau­chiste huma­niste éclai­ré (à quelques excep­tions près (Bel­ghoul, Lai­bi, Robin,…)). 

    Ega­li­té et Récon­ci­lia­tion conti­nue­ra à vous dif­fu­ser (comme il dif­fuse Asse­li­neau, Le Pen, Col­lon et d’autres qui ont joué le jeu des médias et qui lui ont jeté la pierre). Je peux même vous pré­dire le nom du pro­chain article : « Soral avait encore rai­son (cf. vidéo Aliot-Marie) : Chouard baisse la tête et la foudre des médias se déchainent sur lui, il devra ram­per tou­jours plus bas ». Les per­sonnes intel­li­gentes qui vont sur le site vous par­don­ne­ront bien vite cette erreur tac­tique et auront même mal pour vous j’en ai peur. 

    Bon cou­rage, des mil­lions de per­sonnes vous sou­tiennent tou­jours à fond, vous remer­cient pour tout ce que vous avez déjà fait et encore plus pour tout ce que vous allez encore nous faire découvrir.

    Réponse
    • Bremsstrahlung

      Je suis d’ac­cord avec votre commentaire.

      Les gens qui suivent Soral ne devraient pas s’é­ton­ner ni s’é­ner­ver face à cette déci­sion d’E­tienne Chouard. Il faut com­prends la situa­tion dans laquelle il s’é­tait mis en sou­te­nant Soral : on se ser­vait de ce sou­tien pour atta­quer mal­hon­nê­te­ment son pro­jet poli­tique. Si cette prise de dis­tance per­met de recen­trer les débats autour du pro­jet de tirage au sort en lui-même alors tant mieux.

      Cela dit effec­ti­ve­ment je doute que ce sera suf­fi­sant. Etienne Chouard a en fait été beau­coup plus loin que sim­ple­ment sou­te­nir Soral. Il a par exemple été jus­qu’à louer le cou­rage de Paul-Eric Blan­rue qui est un très proche, voire le suc­ces­seur, de Robert Fau­ris­son. C’est bien plus grave que de sou­te­nir Soral aux yeux de tous les bien-pen­sants, car il n’y a pour ces gens pas de pire monstre que Fau­ris­son. Et ça, ce sera tou­jours rete­nu contre lui. Il devra pro­ba­ble­ment aus­si en venir à s’ex­cu­ser publi­que­ment de ce soutien.

      Etienne Chouard a mis le doigt dans l’en­gre­nage d’un méca­nisme de repen­tance poten­tiel­le­ment sans fin et dont on peut même dou­ter qu’il ser­vi­ra à quelque chose puisque même après cette prise de dis­tance, on lui repro­che­ra de n’a­voir pas été assez lucide et d’a­voir eu des « tolé­rances » ou « per­méa­bi­li­tés » aux « idées nau­séa­bondes » d’  »extrême droate » etc…

      Au final il devrait lais­ser quel­qu’un d’autre reprendre le flam­beau du tirage au sort car il est à mon sens défi­ni­ti­ve­ment grillé média­ti­que­ment de par ses sou­tiens à des gens dia­bo­li­sés, peu importe qu’il ait finit par prendre ses dis­tances avec eux. De ce fait, je trouve qu’il a rai­son d’a­mor­cer un éven­tuel début de retrait du débat public en encou­ra­geant d’autres per­sonnes à prendre le relais, ain­si l’i­dée qui lui est chère pour­ra conti­nuer d’exis­ter et de se pro­pa­ger sans être entra­vée par un quel­conque han­di­cap (qui n’exis­te­rait pas s’il était confron­té à des gens hon­nêtes mais c’est la réalité).

      Réponse
      • Lantuti

        Bon­jour,

        Je suis d’ac­cord qu’il va se retrou­ver grillé avec les bien­pen­sants mais on per­drait gros à se pas­ser de son analyse.

        Si jamais il fai­sait le choix de se reti­rer, pour pro­fi­ter de ses proches, s’é­loi­gner de ces manoeuvres poli­ti­ciennes à vomir, je com­pren­drai. Si même une fois réta­bli il pou­vait pro­fi­ter de son temps mort pour écrire son fou­tu bou­quin, je remer­cie­rais le ciel de ce qui parait aujourd’­hui un faux-pas.

        S’il baisse les bras (après la tête) et part parce qu’il est dégoû­té que les gênes de vau­tour soient si bien répar­tis dans l’es­pèce humaine et qu’il va (qu’il est) trai­té de tous les noms , c’est dom­mage, je pré­fé­rais le Chouard bour­ri­cot qui déci­dait qu’il aurait rai­son tant qu’on ne lui avait pas prou­vé qu’il avait tort. Mais je com­pren­drais aussi.

        Il a connu pire je pense, en tout cas son cuir doit être plus épais main­te­nant. Ca pour­rait même lui per­mettre d’être encore plus libre, plus effi­cace, voyez Ménard face à Cohen der­niè­re­ment, lui car­rant dans ses bajoues une à une les éti­quettes qu’il essaie de lui faire porter.

        Il a fait une erreur, plus tac­tique que phi­lo­so­phique si on lit bien son texte, écrit à la hâte j’i­ma­gine, il le paie­ra cher ET son tra­vail sera tou­jours exem­plaire. Exem­plaire en bien, et aus­si main­te­nant des choses à ne sur­tout pas faire.

        Crise = opportunité

        Réponse
      • Pseud

        Ce n’est pas tel­le­ment la déci­sion d’E­tienne qui déçoit les Sora­liens mais plu­tôt 1) son expli­ca­tion basée sur la cri­tique du per­son­nage, plu­tôt que de son ana­lyse, équi­valent à « ce que dit Mr X est faut parce qu’il est trop..bavard ? insup­por­table ? » 2) la réac­tion au com­bien naïve et même par­fois anti-démo­cra­tique de nom­breux gen­tils virus ici, pour qui, la démo­cra­tie réelle défen­due par Etienne n’est pas ouverte à cer­taine per­sonne éti­que­té « extrême droite », par les mêmes médias / poli­tiques contre les­quels ils se battent…Oui, c’est absurde !
        Heu­reu­se­ment, le tra­vail d’E­tienne conti­nue­ra à n’en point dou­ter, à être relayer par E&R, n’en déplaise à cer­tains pseu­do-gau­chiste-anti­fas­ciste-gen­tils-virus. (Com­ment est-ce possible??)

        Réponse
  77. JulienSensei

    Vous ne sou­te­nez pas le sys­tème en place ?
    Anti­sé­mite ! Fasciste !

    Vous m’a­vez convain­cu Mon­sieur Chouard. C’est main­te­nant à mon tour de convaincre mes col­lègues ensei­gnants et mes proches.

    Réponse
  78. Ramoons

    J’ai atten­du cette prise de conscience depuis long­temps, j’ai enten­dant fait mon pos­sible pour res­ter muet et ne rien te/nous repro­cher, c’est d’ailleurs la pre­mière fois que j’in­ter­viens en com­men­taire ici mais ENFIN QUOI évi­de­ment que en aucun cas que Soral par­tage nos vu, ce per­son­nage ce défi­ni lui même avec un fond de pro­voque presque absurde de « natio­nal socia­liste à la française ». 

    J’ai tou­jours trou­vé étrange com­ment tu pou­vais cou­per Soral de ses fon­da­men­taux : natio­na­liste radi­cale, xéno­phobe, sexiste et homo­phobe parque qu’il a une ana­lyse « juste » (un peu oppor­tu­niste) de cer­taines situations.

    J’ose dire que je crois sont anti­mon­dia­liste sur­tout moti­ver par un natio­na­lisme dur et pro­fond et sa cri­tique d’Israël un moyen facile d’ex­pri­mer son anti­sé­mi­tisme radicale.

    Et ce qu’il dit sur le sujet est de la récu­pé­ra­tion pure et simple ! Comme tout les racistes et autres qui ont pris l’ha­bi­tude, en s’abs­te­nant de res­ti­tuer le contexte, de reprendre la fameuse cita­tion de Des­proges pour jus­ti­fier leur pro­pos racistes et discriminants. 

    Si je suis d’ac­cord avec toi pour par­ler à tous et à toutes de la démo­cra­tie IL FAUT se cou­per des mili­tant-e‑s Sora­liens ! Sinon c’est comme par­tir pro­mou­voir la paix avec Mars et Minerve en atte­lage. En fait je trouve que Soral ne méri­tait pas autant d’at­ten­tion de ta part.

    Mais c’est vrai qu’on t’a atta­qué rude­ment sur le sujet. Je t’ai défen­du comme je peux et sur­tout les idées que tu as contri­bué à dif­fu­ser mais c’é­tait plus dur avec le spectre de Soral et de ses mili­tant-e‑s qui occu­pait l’es­pace en conqué­rant-e‑s et sin­cè­re­ment pol­luaient le débat.

    On va pou­voir conti­nuer le tra­vail plus sereinement.

    PS : pré­pare toi à la vague de haine dont je crains la venu de la part des Sora­liens, une fois pas­sé les fosses ama­bi­li­tés, ils te trai­te­ront bien vite de lâches, de ven­du et t’attaqueront …

    Réponse
  79. Lagasse Didier

    Cher Etienne,

    Vous serez tou­jours le « nègre » de quel­qu’un sur qui tapé. Ain­si est la vie de vos médiocres détracteurs. 

    Pour ceux qui vous écoute atten­ti­ve­ment, on per­çoit en per­ma­nence votre rigueur intel­lec­tuelle et morale si chère et si rare. 

    Les attaques subies ne sont que le prix à payer pour votre trop grand rayon­ne­ment et qui gène ceux qui n’ont plus d’i­dées ni de convic­tions mais qui sont au pou­voir et veulent y rester. 

    Didier – Bruxelles

    Réponse
  80. Tom

    Etienne, je sens que tu es quel­qu’un de bien­veillant et de cultivé.
    Mais je penses que tu vis dans un nuage, ce que tu espères n’ar­ri­ve­ra jamais et n’est jamais arri­vé. La démo­cra­tie n’existe pas ni par­mi les hommes ni dans la nature, en tous les cas je n’y crois pas.
    Les rela­tions humaines sont régies par des rap­ports de force que ce soit entre hommes et femmes, entre diri­geant et diri­gés, entre parents et enfants.
    Tu perds ton temps et n’ar­ri­ve­ras à aucun résul­tat car ton ana­lyse n’intègre pas ce besoin d’au­to­ri­té qu’a un peuple sur­tout lors­qu’il est divers et varié comme aujourd’hui.

    Réponse
    • Bog

      Mer­ci Tom.

      J’ai pense aus­si que même si Mr Chouard est quel­qu’un de tres bien et qu’un monde rem­pli de chouard serait sans doute net­te­ment plus vivable que le notre, il y a une infi­ni­té de variables que jamais, jamais , jamais vous ne pour­rez contrô­lez pour avoir votre vrai démocratie.

      Les plus belles pages de l’hu­ma­ni­té n’ont pas été écrites avec la démo­cra­tie tel qu’on en parle sur ce blog, avec cette espèce de vision idyl­lique ou tout le monde est gen­til et va gen­tille­ment s’as­seoir autour d’une table, en vrais adultes, pour dis­cu­ter serei­ne­ment des pro­blèmes du monde. Et qu’on ne me parle pas de la Grèce antique ou de votre tirage au sort, la Grèce antique c’est aus­si l’es­cla­vage, sous divers formes certes , mais escla­vage tout de même.
      Si vous vou­lez de la morale antique allez donc lire Hesiode, au moins allez a la base.
      http://​remacle​.org/​b​l​o​o​d​w​o​l​f​/​p​o​e​t​e​s​/​f​a​l​c​/​h​e​s​i​o​d​e​/​t​r​a​v​a​u​x​.​htm

      On dirait qu’au­cun d’entre vous n’est allé dans la rue depuis un bout de temps, vous pen­sez que « nabilla et tho­mas » ne sont qu’a la télé ? Mais regar­dez autour de vous, vous ver­rez des HORDES de nabilla et de tho­mas, tous aus­si con et débiles les uns que les autres ; vous croyez être dans un autre monde ou TF1 ne bat plus tout les records d’au­di­mat ? Et bien non, TF1 bat tou­jours tout les record d’au­di­mat et a déjà ren­du plu­sieurs géné­ra­tions de jeunes tota­le­ment incultes et inca­pable de pen­sez par eux même. Vous allez les trou­vez ou les gens pour dis­cu­ter autour d’une table ? Et même si ils acceptent, ont ils sim­ple­ment le niveau de culture mini­mum requis pour pou­voir s’ex­pri­mer, com­prendre, ect.. durant un débat/discussion ?

      Votre belle démo­cra­tie, dans l’état actuel des choses, avec le niveau moyen des « citoyens », même avec votre belle « assem­blée consti­tuante », ça ne sera rien d’autre qu’une dic­ta­ture de cré­tins, dés­in­for­més et mani­pu­lés jusqu’à l’os a presque tout les niveau pos­sible, qui boivent du TF1 247, votent depuis 40 ans pour les mêmes salo­pards – et en rede­mandent a chaque nou­velle élec­tion – et qui, dans leur écra­sante majo­ri­té, ont d’autre chose a foutre de leur vie que de la pas­ser a dis­cu­ter, comme payer les fac­tures et faire des heures sup­plé­men­taire, ou tout sim­ple­ment trou­ver un travail.
      Je vous rap­pel les chiffres du chô­mage ? Non non, n’en par­lons pas c’est mieux

      Votre débat sur la démo­cra­tie, fait un peu tache d’huile si on com­pare avec la situa­tion actuelle de la France et du monde en géné­ral, un peu dépas­sé presque. Il est mieux de pou­voir par­ler autour d’une table, quand on a le ventre plein, et pas d’inquiétudes sur sa propre vie ou celle de sa famille a court terme.

      Par contre pour­quoi ne pas avoir vou­lu ecrire les pro­pos de Soral ? C’est ridi­cule, les pro­pos visés sont les sui­vants :  » On a vu le petit Elka­bach, c’est mon ana­lyse un peu plus raciale-com­mu­nau­taire, qui est le petit sémite sépha­rade, se sou­mettre comme une femme à quel­qu’un qui repré­sente encore la viri­li­té… aryenne, je dirais, même si elle est slave. Vous voyez, ça, c’est la juste hié­rar­chie tra­di­tion­nelle, vous voyez… Quand Pou­tine ouvre sa gueule, un Elka­bach la ferme. Et c’est comme ça que se conçoit un monde qui fonc­tionne bien. Parce qu’il y en a un qui incarne l’au­to­ri­té légi­time et la viri­li­té, et l’autre qui incarne la place qu’il aurait du gar­der depuis tou­jours, la place d’in­ter­mé­diaire, de cour­ti­san et au mieux de diplomate… »

      C’était donc ca la chose « impos­sible a écrire tel­le­ment ça dégoute » ?
      Rien de vrai­ment cho­quant dans cette décla­ra­tion, main­te­nant , on y lis ce qu’on veut. Je n’y lis en tout cas aucun appel au meurtre ou a la dépor­ta­tion, puisque c’est évi­de­ment ça dont on le suspecte.
      Donc oui, pas vrai­ment cha­peau la pour le coup, on aura déjà vu Chouard fai­sant preuve de net­te­ment plus de probité.

      Un der­nier conseil ? per­sonne n’aime ceux qui baissent leur froc au pre­mier cla­que­ment de doigt

      Réponse
    • Ana Sailland

      « Les rela­tions humaines sont régies par des rap­ports de force que ce soit entre hommes et femmes, entre diri­geant et diri­gés, entre parents et enfants. » »»>

      Il y a du vrai mais c’est négli­ger l’autre face de l’hu­main, qui trouve plai­sir dans le sou­rire de l’autre et prend son pied dans l’acte contributif.

      Mais admet­tons que le pire l’emporte.
      Alors ce serait bien pour cela qu’il fau­drait de bonnes ins­ti­tu­tions, qui pro­tègent de ces rap­ports de force.
      Et ce ne sont de toutes pas les ins­ti­tu­tions pré­sentes qui pro­tègent. Bien au contraire.

      En outre

      Les expé­riences démo­cra­tiques qui ont jalon­né l’His­toire ont toutes démon­tré que dans un cadre sain l’Homme est sain.

      Les affir­ma­tions selon les­quelles l’Homme est un gros méchant loup ne peuvent certes pas être reje­tées comme nulles, mais il faut bien com­prendre qu’on l’aide à être cela. Et en par­ti­cu­lier la socié­té capi­ta­liste, fon­dée sur la com­pé­ti­tion, inhibe dras­ti­que­ment tout esprit contributif.

      A pro­pos : ce matin à Prin­gy, gra­ti­fé­ria ( grand ras­sem­ble­ment orien­té vers le don )
      Mais c’est vrai que l’i­dée ne vient pas de la pré­fec­ture ( qui avant hier a fait déman­te­ler un camp de sans logis)

      Réponse
  81. richard30

    Grand mer­ci Etienne pour ces expli­ca­tions qui deve­naient indispensables.
    L’ab­cès étant per­cé et les expli­ca­tions ayant été écrites, plus rien ne s’op­pose, dans l’es­prit des « scep­tiques », à avan­cer tous ensemble, sur le che­min de l’é­la­bo­ra­tion de notre nou­velle Consti­tu­tion citoyenne.
    Respect.
    Richard

    Réponse
  82. Charles Abécassis

    Etienne,
    Je te remer­cie pour ces expli­ca­tions qui te font honneur.
    Même si j’ai tou­jours été convain­cu de ta bonne foi, ta « rela­tion » avec Soral nui­sait gran­de­ment à la dif­fu­sion de tes idées et pro­jets humanistes.
    Il reste tout de même un point pour moi qui mérite encore éclair­cis­se­ment. Com­ment as-tu pu te lais­ser ber­ner par Soral quand il t’a dit ne pas être anti-sémite alors qu’il pro­clame haut et fort par­tout être judéophobe ?
    J’es­père donc que tu affir­me­ras encore ton oppo­si­tion à toute forme de racisme, afin qu’il n’y ait plus de doute pour personne.
    Et je te suis tota­le­ment dans tes posi­tions sur le sio­nisme, depuis qu’il ne s’a­git plus seule­ment du retour des juifs en Israël, mais qu’il est deve­nu un ins­tru­ment abjecte de racisme et de ségré­ga­tion vis-à-vis du peuple palestinien.

    Réponse
  83. Merome

    @Etienne : et si on repar­lait de Mul­lins main­te­nant ? 🙂 Nous avions une dis­cus­sion en cours dans un autre fil. Je serais heu­reux qu’on la termine…

    Réponse
  84. Gabriel

    Vous avez tout mon sou­tien, Mon­sieur Chouard. Des « com­mis­saires poli­tiques » réclament de vous une auto­cri­tique digne de l’U­nion Sovié­tique, une « remise en cause appro­fon­die ». Vous leur avez don­né don­né une réponse digne et rai­son­née, dans laquelle vous reven­di­quez le droit de trai­ter les gens comme des êtres humains adultes. Bravo !
    Par ailleurs, ce que dit Soral dans le pas­sage que vous signa­lez est indé­fen­dable : évi­dem­ment sexiste et raciste. Com­ment ce mon­sieur peut-il en séduire cer­tains, cela m« échappe. Il manie l’im­pré­ca­tion et l’u­sage de concepts nébu­leux (comme la « viri­li­té intel­lec­tuelle et morale »), il est tout sauf intel­lec­tuel­le­ment hon­nête. Le contraire de vous. Enfin, s’il a pu vous éclai­rer à un moment don­né, il aura fait, à son insu, au moins une bonne chose. Cela ne vous rend en rien rede­vable à son égard.
    Il va fal­loir main­te­nant main­te­nir le cap, sans céder à aucun des deux camps qui tentent l’intimidation.
    En fait, je sens que, grâce à cet épi­sode, je vais deve­nir un GV constituant.
    Démo­cra­ti­que­ment vôtre.
    Gabriel

    Réponse
  85. Sarah

    Ce n’est pas parce que le chan­tage à l’an­ti­sé­mi­tisme existe que l’an­ti­sé­mi­tisme n’existe pas!! Ce n’est pas parce que l’on a démon­tré l’ar­naque de l’an­ti­ra­cisme, que le racisme n’existe pas!! J’ai plu­sieurs fois été cen­su­rée sur ER lorsque j’es­sayais de rap­pe­ler ces simples vérités…Il suf­fit de lire les com­men­taires des sui­veurs de Soral sur ER, pour se rendre compte que la dérive raciste et vio­lente n’est pas loin…moi j’y croyais sin­cè­re­ment à la Récon­ci­lia­tion, j’ai même adhé­ré à ER, en fai­sant comme vous la sourde oreilles.…après tout, ces mili­tants racistes qui venaient com­men­ter, n’a­vaient rien com­pris au mes­sage de Soral. ..Je me suis ren­du compte de ma méprise en vision­nant le même pas­sage qui vous a cho­qué, c’é­tait limpide…Mr Soral est anti­sé­mite!!! Je suis lit­té­ra­le­ment dégou­tée. Com­ment peut on prô­ner la Récon­ci­lia­tion ? Soral au pou­voir, c’est un bain de sang qui nous attend. Je pré­fère lar­ge­ment l’é­tat-dic­ta­ture dans lequel nous vivons, au-moins nous béné­fi­cions encore d’un peu d’ordre et de justice…

    Réponse
  86. etiennelecouard

    moi a la place de chouard j’au­rais sim­ple­ment expli­qué que mal­gré son talent d’o­ra­teur et ses idées nova­trices ou dis­si­dentes, soral était mal­hon­nete intel­lec­tuel­le­ment et humai­ne­ment arro­gant et pré­ten­cieux donc dans ce cas je me dis­tan­ciais de ce per­son­nage politiquement .
    et voi­la la messe était dite.
    alors que s’en­ter­rer sur le sup­po­sé ou avé­ré anti­sé­mi­tisme de alain soral est vrai­ment ridicule !

    Réponse
  87. etiennelecouard

    c’est dailleurs ce qu’on fait marine lepen et chau­prade a l’ex­treme droite. ils ont vu que sora­lé­tait un bou­let et ils l’ont déga­gé lol

    Réponse
  88. zut

    Vous êtes dans la bien­veillance, ils sont encore dans la vio­lence, les choses changent, lentement.

    « Quand le grand archi­tecte à crée le temps, il en a fait assez »

    Pre­nez le votre, pre­nez soins de vous, vous avez Anna pour amie.

    Réponse
  89. Loic JOURNET

    Mer­ci Etienne.
    Je trouve ce texte émou­vant et pro­fon­dé­ment humain.

    Réponse
  90. Lantuti

    Il y a vrai­ment des amis dont on se pas­se­rait mais bon, soyons démocrates.

    Réponse
  91. zut

    Je fai­sait allu­sion a Ana Sailland, y voyez vous à redire ?

    Mili­tant militaire.

    Réponse
    • Ana Sailland

      ça me touche mais Etienne a des mil­liers d’amis 🙂

      Réponse
  92. Méchant Virus

    Pas de quoi en chier une galette.

    La « théo­rie » de Soral est fan­tai­siste. Dans la théo­rie de la race aryenne, les slaves sont consi­dé­rés comme des sous hommes. Au même titre que les arabes (les séfa­rades sont des arabes pour ceux qui seraient pas­sés à côté). En fait tout le monde sont des sous hommes sauf les ger­ma­niques et les nordiques.

    Du coup on est tous dans le même panier (sauf si vous êtes ger­ma­niques ou nor­diques auquel cas vous êtes la crème de la crème et vous avez le droit de régner sur le monde avec un super espace vital et tout le tralala).

    Y com­pris Soral qui est savoyard croi­sé suisse, croi­sé fox à poil ras. Comme théo­ri­cien de la race aryenne, ça se pose là.

    Allez on se fait des bisous entre sous hommes (et sous femmes bien sûr, qu’on aille pas me soup­çon­ner de sexisme).

    Réponse
    • Méchant Virus

      Ou alors :

      Il faut édi­ter la théo­rie de la race sora­lienne dans laquelle ceux qui mangent de grandes quan­ti­tés de fro­mage fon­du et boivent du vin blanc atroce doivent régner sur le monde en fai­sant du ski avec du lips­tick fluo­res­cent jaune, rose ou turquoise.

      Réponse
  93. Nom avec un astérisque

    La tri­ni­té d’une extrême droite réac dra­pée dans de l’hu­ma­nisme de cani­veau est incar­née par Dieu­don­né dont l’hu­mour s’est four­voyé, Laurent Louis, l’i­diot utile et Soral le fou dangereux.

    Je ne peux que vous conseiller de vision­ner quelques-unes de leurs videos pour votre édification.

    Réponse
  94. DOUAT

    Bra­vo cher Etienne de ce beau plai­doyer qui montre la sin­cé­ri­té de votre rai­son­ne­ment intel­lec­tuel. Vous avez rai­son de dire que pour réflé­chir, il faut écou­ter les opi­nions des autres ! Tout est utile dans une démarche intel­lec­tuelle. Je ne suis pas encore convain­cu par la per­ti­nence du tirage au sort. Mais l’i­dée déve­lop­pée par Etien­ne­se­lon laquelle le texte consti­tu­tion­nel ne doit pas et réécrit par les futurs uti­sa­teurs est un prin­cipe consti­tu­tion­nel de pre­mier rang qui figure dans la DDHC à l’ar­ticle 16 : « Toute socié­té dans laquelle la garan­tie des droits n’est pas assu­rée ni lase­pa­ra­tiô des pou­voirs déter­mi­née, n’a point de Consti­tu­tion ». À rap­pro­cher de l’ar­ticle 3 :  » Le prin­cipe detoute sou­ve­rai­ne­té réside essen­tiel­le­ment dans la Nation. Nul corps, nul indi­vi­du ne peut exer­cer d’au­to­ri­té qui n’en émane expres­sé­ment ». Ce texte de 17 article était très bien écrit. Il a conduit à des abus, mais il convient de tou­jours y reve­nir en rai­son de son fon­de­ment hyper démo­cra­tique. Étienne, vous êtes un homme de bien et je vous sui­vrai car vous cher­chez non pas votre inté­rêt mais celui de la socié­té toute entière. Depuis 2005, je suis votre ami et je le res­te­rai car je sais que votre démarche est la bonne.

    Réponse
  95. Lantuti

    Mon­sieur Chouard, je pro­pose une dis­so­lu­tion de votre article pour reve­nir à la situa­tion obs­cure (pour les aya­tol­lah de gauche et les médias fans des Lumières) telle qu’elle était avant.

    En atten­dant que l’eau coule sous les ponts et fina­le­ment de rire de votre choix dis­cu­table, je vous conseille de regar­der le début du spec­tacle « mes excuses » de Dieu­don­né, écrit juste après son fameux sketch anti­sé­mite et colo­no­phobe. Il raconte les mois qui ont sui­vi son mini-crime contre l’Hu­ma­ni­té, quand il avait toute la fine équipe aux fesses.

    Réponse
  96. etiennelecouard

    mechant­vi­rus t’es idiot ou quoi ? pou­tine est slave pas aryen. aryen fai­sait refe­rence a l’i­dée de race au sens pre­mier éty­mo­lo­gi­que­ment par­lant. c’est a dire sang noble et viri­li­té est syno­nyme d’a­ris­to­cra­tie guer­riere. Mais bon quand on a étu­dié la grece, on sait tout ca hein. ca fait par­tie du bagage mini­mum quan­don étu­die les civi­li­sa­tions antiques.
    ca c’est pour ta culture
    enfin par ailleurs vous connais­sez pas grand chose aux arabes. les arabes sont ori­gi­nel­le­ment des sémites pas des sépha­rades!!! reste a savoir ce qu’ils sont racio­lo­gi­que­ment. et ce qu’on en sait des arabes. per­son­ne­le­ment ils sont pas des magh­ré­bins et des ber­bères c’est certain. 

    j’a­joute , votre vision de la race est bio­lo­gique , comme cer­tains nazis scien­ti­fiques en somme !!! on recon­naît bien la l’eu­ge­niste et le maté­ria­liste qui réside en vous!!!
    bon j’i­ma­gine que sachant que etienne chouard est consi­dé­ré comme un grand intel­lec­tuel hon­nete, qu’il tien­dra compte des mes remarques et sera a meme de remettre en cause ses choix !!
    mais bizar­re­ment je crois que ce grand intel­lec­tuel ne pren­dra meme pas la peine de me lire car évi­dem­ment cet homme n’ets pas de ce monde et vit dans les hautes sphères que nous … le peuple
    cest ce qui dif­fe­ren­cie en géné­ral les intél­lo de gauche et soral. soral lui ‘na pas peur de trou­ver la consi­de­ra­tion avec ses propres enne­mis ou de dis­cu­ter avec des contra­dic­teurs. alors que etienne chouard n’ac­cepte pas la moindre cri­tique aus­si juste soit elle. cest le maitre d’é­cole qui pense déte­nir le vrai.
    Der­niere chose : les slaves étaient infé­rieurs pour Hit­ler en culture et ce que Hit­ler mépri­sait plus que tout cest le metis­sage des races et non la pure­té raciale !

    Réponse
    • Méchant Virus

      « mechant­vi­rus t’es idiot ou quoi ? pou­tine est slave pas aryen. »

      C’est exac­te­ment ce que je dis. Du coup on se demande qui est l’idiot.

      « ca c’est pour ta culture »

      Cool, mer­ci.

      « enfin par ailleurs vous connais­sez pas grand chose aux arabes. les arabes sont ori­gi­nel­le­ment des sémites pas des sépharades ! »

      Oh je suis tom­bé sur un cham­pion. Essaie de lire len­te­ment de gauche à droite pour voir. Tu peux mettre ton doigt sur l’é­cran si tu as peur de pas­ser d’une ligne à l’autre sans faire exprès.

      « j’ajoute , votre vision de la race est bio­lo­gique , comme cer­tains nazis scien­ti­fiques en somme !!! on recon­naît bien la l’eugeniste et le maté­ria­liste qui réside en vous!!! »

      Peut être qu’il faut prendre tout ça au deuxième degré ?

      Ton pro­gramme : apprendre à lire ce qui est écrit pour ne pas tout com­prendre à l’en­vers. Arrê­ter de débla­té­rer des sor­nettes. Faire un petit effort d’or­tho­graphe et de gram­maire. Arra­cher la touche Caps­Lock de ton clavier.

      Adieu mon­sieur CQFD !

      Réponse
  97. etiennelecouard

    Nom avec un asté­risque | 29 novembre 2014 at 14:36 | Répondre 

    La tri­ni­té d’une extrême droite réac dra­pée dans de l’humanisme de cani­veau est incar­née par Dieu­don­né dont l’humour s’est four­voyé, Laurent Louis, l’idiot utile et Soral le fou dangereux.

    Je ne peux que vous conseiller de vision­ner quelques-unes de leurs videos pour votre édification.
    =====
    bon ca com­mecn a bien faire bor­del de merde
    Dieu­don­né est issu de la gauche ecologiste
    soral est un ancien com­mu­niste qui nous fait sa recon­ci­lia­tion natio­nale avec les beurs les noirs etc..
    soral n’ets donc pas raciste.
    soral veut fair ela récon­ci­lia­tion natio­nale ave cles juifs mais en com­bat­tant les juifs du lob­by et les juifs racistes (vous savez ceux qui mal­traitent les arabes en pales­tine ou ceux qui ont trai­té les noirs comme de des negres)
    la haine des jufis se retrouve éga­le­ment chez les communistes
    moua­lek est elga­le­ment issu de la gauche etc

    bref soral est de gauche point final et ce que la gauche n’ac­cepte pas cest son rejet de l’im­mi­gra­tion et de l’ho­mo­sexua­li­té avec la défense de la famille
    MAIS BANDE DE CLOWN BOBOIDE VOUS AVEZ PAS COMPRIS A GAUCHE QUE TOUS LES PEUPLES SONT CONTRE L4HOMOSEXUALITE ET TOUS LES PEUPLES IMMIGRES SOUTIENNENT QUE L IMMIGRATION PARTICIPE A LEXPLOITATION ET LA DESSTRUCTION DES PEUPLES
    EN SOMME CEST UNE FORME DE COLONISATION CAR ON VIDE L4AFRIQUE ET LES AUTRES PAYS D ASIE DE LEURS ELITES 

    BREF soral est de gauche mais la gauche réelle et non la GAu che bobo de hol­lande a melen­chon en pans­sant par mamere. 

    CQFD

    Réponse
  98. etiennelecouard

    SORAL EST UN HOMME DE GAUCHE QUI LUTTE CONTRE LA GAUCHE/ LIBERAL SIONISTE ET DEFEND LA GAUCHE SOCIALE ANTISIONISTE
    ET QUE VOUS LE VOULIEZ OU NON LA GAUCHE LIBERAL A UNE TRES GROSSE RESPONSABILIT2 SUR LETAT DU MONDE DAUJOURDHUI
    EN SOMME ACCUS2 SORAL DANTISEMITISME CEST LE REPROCHE DES SIONISTES A SORAL A CAUSE DE SON ANTISIONISmE !!!!!!!!

    Réponse
    • AirOne

      @ etien­ne­le­couard,
      Avant d’at­tendre qu’on vous réponde sur le fond, chan­gez donc de pseu­do, vous n’a­vez pas le dixième du cou­rage de celui que vous bro­car­dez et n’a­vez pas abat­tu le mil­lième de ce qu’il a fait.
      Il est d’ailleurs si « couard » que mal­gré le carac­tère insul­tant de votre pseu­do, vous n’êtes pas cen­su­ré et pou­vez déver­ser votre vinaigre à loisir.
      Cri­ti­quer ses posi­tions, oui, atta­quer l’homme qui plus est dés­in­té­res­sé, non.
      Vous devriez avoir honte de votre « trou­vaille ». Le lâche c’est vous.

      Réponse
  99. etiennelecouard

    a chaque fois l’a­bru­ti vous insul­te­ra et ne fera pas l’ef­fort de com­prendre et de se remet­treen ques­tion. il ne cher­che­ra pas le débat et l’é­change alors que l’in­tel­lec­tuel fera s’il avait jamais rien enten­du car il se croit supérieur.
    Essayez vous verrez.

    Réponse
    • J-Stéphane

      Tu fais une très bonne des­crip­tion de ta per­sonne, c’est un grand pas vers la gué­ri­son, main­te­nant, il te faut consul­ter un pro­fes­sion­nel, car même s’il y en a un ici, le secret médi­cale fait qui ne peut rien pour toi ici. Alors passe ton che­min, et reviens quand ça ira mieux, on sera ravi de dis­cu­ter avec toi quand tu aura trou­vé la vraie rai­son de tes souffrances.

      Réponse
    • Méchant Virus

      Quand on com­mence par trai­ter les gens d’i­diots parce qu’on est pas fou­tu de lire cor­rec­te­ment ce qu’ils écrivent, il ne faut pas s’é­ton­ner de se faire envoyer promener.

      Réponse
  100. Yanick Toutain

    Je découvre votre déra­page, votre naï­ve­té, votre obs­ti­na­tion stu­pide à ne pas écou­ter ceux qui vous expli­quaient que Soral était un fas­ciste, en même temps que je découvre votre ten­ta­tive de rédemption.
    Seule­ment voilà.…
    Vous n’êtes TOUJOURS PAS mon allié.
    Je lutte CONTRE la démocratie !
    je lutte CONTRE les élections
    Je lutte CONTRE les urnes
    Je lutte CONTRE les constitutions

    Vous pré­ten­dez incar­ner une QUATRIEME VOIE.…

    mais vous ne vous pro­non­cez pas pour
    LE SALAIRE UNIQUE MONDIAL (1000€ $1300 pour tous adultes et ados + 500€ $650 par enfant)
    POUR L’ABOLITION TOTALE DU CREDIT ET DES BANQUES
    Et donc pour l’in­ves­tis­se­ment du peuple 300€ $400/ mois
    (sans pro­fit, divi­dende ni aucun retour personnel)
    en com­men­çant par 1€/jour quand l’en­fant sait lire
    Vous ne vous pro­non­cez pas pour des CDR de base au Bur­ki­na Faso
    Vous ne récla­mez pas le pou­voir pour des DELEGUES DE BASE choi­sis libre­ment par chaque groupe de 25
    Vous ne récla­mez pas des DELEGUES DE CONSEIL (1÷625) choi­sis et contrô­lés par des conseils de 25 délé­gués de base
    Vous ne récla­mez pas des DELEGUES DEPUTES (1÷15625 = 253)
    Délé­gués dépu­tés révo­cables par des conseils de 25 délé­gués de conseils
    Vous ne récla­mez pas le pou­voir pour des DELEGUES NATIONAUX cha­cun révo­cable par un conseil de 25 délé­gués députés !

    VOUS NE LUTTEZ PAS POUR L’HUMANOCRATIEE mais ce stu­pide TIRAGE AU SORT ESCLAVAGISTE.…
    Vous par­lez de DEMO­cra­tie encore…
    Mais la démo­cra­tie athé­nienne, ce sont 21 000 pro­prié­taires d’es­claves (le DEMOS) qui COMMANDENT 400 000 esclaves...

    Si vous vou­lez FAIRE REDEMPTION et vous net­toyez de VOS IDIOTIES ANTERIEURES (qui ont AIDE LE FASCISTE SORAL à se BANALISER et à S’INFILTRER DANS LA GAUCHE EN REBELLION.… un DESASTRE par­mi les jeunes dont vous por­tez une PARTIE DE RESPONSABILITE…)
    .… VOUS NE POUVEZ RIEN FAIRE D’AUTRE QUE REJOINDRE LE CAMP de l’ EGALITARISME REVOLUTIONNAIRE…
    Ce camp que le Cas­to­ria­dis des années 50 frô­lait en ten­tant de concep­tua­li­ser les erreurs de Marx sur le tra­vail com­plexe .… mais sans aller jus­qu’à pro­duire le concept de FORMOISIE, classe exploi­teuse des déten­teurs du capi­tal for­ma­tion, une CLASSE à ABOLIR tout autant qu’il faut abo­lir les CAPITALISTES…

    Si vous res­tez entre deux eaux, avec votre ABSURDE CONSTITUTION ECRITE PAR DES INCONNUS TIRES AU SORT (et sous les pres­sions géantes des mani­pu­la­teurs.…. sans avoir le secours de délé­ga­teurs).…. votre sanc­tion sera méritée.…
    Vous avez joué à Mickey l’ap­pren­ti sor­cier, les anti­fas­cistes vous crachent à la figure.….
    POUR NETTOYER VOS BOURDES.… VOUS N’AVEZ PLUS D’AUTRES SOLUTIONS QUE DE GLISSER A GAUCHE TOUTE…
    EN ALLANT PLUS A GAUCHE QUE LES « ANTIFAS  » de la FORMOISIE…
    EN ALLANT TELLEMENT A GAUCHE QUE VOTRE ex PROTEGE SORAL… NE POURRA PLUS VOUS SUIVRE.… mal­gré vos « BOURDES » scandaleuses
    +++++++++++++++++++

    SIC L’EXPRESS Le dis­cours trouble d’E­tienne Chouard contre les « 1% qui se gavent »
    Par Adrien Séné­cat, publié le 17/11/2014 à 07:23, mis à jour le 21/11/2014 à 10:21

    Et de pour­suivre : « Pour moi, Alain Soral est à gauche parce qu’il se bat contre les pri­vi­lèges. C’est un résis­tant. Alors oui, il dit aus­si des choses qui me déplaisent, par exemples sur les pédés, mais ça me paraît secon­daire. Ca ne vous étonne pas qu’un chef de bande comme lui, trai­té par tout le monde d’an­ti-démo­cra­tique, soit à la tête du mou­ve­ment qui défend peut-être le plus ma thèse démocratique ? »
    En savoir plus sur http://​www​.lex​press​.fr/​a​c​t​u​a​l​i​t​e​/​p​o​l​i​t​i​q​u​e​/​l​e​-​d​i​s​c​o​u​r​s​-​t​r​o​u​b​l​e​-​d​-​e​t​i​e​n​n​e​-​c​h​o​u​a​r​d​-​c​o​n​t​r​e​-​l​e​s​-​1​-​q​u​i​-​s​e​-​g​a​v​e​n​t​_​1​6​2​2​0​4​3​.​h​t​m​l​#​A​o​b​E​A​G​r​X​y​D​j​3​g​5​D​6​.99
    ++++++++++++++++++++

    ETUDIEZ LE POSTMARXISME… APPRENEZ LA MODESTIE, ROMPEZ AVEC LA CLASSE FORMOISE (abo­li­tion des DIPLOMES)
    ROMPEZ avec la CLASSE BOURGEOISIE
    (abo­li­tion des actions et de la pro­prié­té immo­bi­lière, comme du capi­tal machine)
    ROMPEZ avec l’IN­NO­VOI­SIE
    (abo­li­tion des droits d’auteurs)
    ET DEVENEZ CHERCHEUR POSTMARXISTE pour CLARIFIER LA LUTTE DES STRATES.

    SINON.…
    Vous serez broyés par la lutte des classes et ses agents.….

    Yanick Tou­tain

    Réponse
  101. Marie

    Par­fai­te­ment ! on s’en tape de Soral, cha­cun peut et doit faire la part des choses.
    Point besoin de s’a­ge­nouiller devant ce chan­tage oligarque.
    Ce qui fait votre dif­fé­rence et votre ver­tu, c’est jus­te­ment votre ouver­ture d’es­prit et le fait que vous poin­tiez l’essentiel.
    Res­tez vous-même, c’est que comme ça qu’on gagne contre des attaques malveillantes.
    Soyons tous unis pour notre vic­toire com­mune pour la liber­té de chacun.
    Mer­ci pour tout
    Bisous
    Marie

    Réponse
  102. J-Stéphane

    C’est vous qui vous gar­ga­ri­sez à la merde à lon­gueur de jour­née. Si ça vous est à ce point si désa­gréable, pour­quoi ne buvez-vous pas d’autres paroles ?

    Réponse
  103. Méchant Virus

    « APPRENEZ LA MODESTIE »

    Je vous ren­voie la politesse.

    « SINON….
    Vous serez broyés par la lutte des classes et ses agents »

    Dit Jean-Kévin, 14 ans qui vient de décou­vrir pépé Marx et qui aime écrire tout en majus­cule pour uti­li­ser cette fameuse touche Caps­Lock qu’il faut bien ren­ta­bi­li­ser d’une manière ou d’une autre.

    Vous racon­ter tel­le­ment de conne­ries que ça fait mal aux yeux même en réglant la lumi­no­si­té de son écran au mini.

    Réponse
  104. Didier

    Ce qui est le plus éton­nant, c’est que vous ayez mis tant de temps à vous rendre compte que de la vraie nature de Soral. Enfin, il suf­fit de vision­ner dix minutes de n’im­porte laquelle de ses vidéo !
    Et déjà la 1ère erreur : avoir cru que Soral était un intellectuel ! 

    https://​www​.face​book​.com/​p​a​g​e​s​/​A​l​a​i​n​-​S​o​r​a​l​-​l​e​-​B​H​L​-​d​e​-​l​a​-​s​o​c​i​o​l​o​g​i​e​/​1​4​8​8​4​0​4​0​9​4​7​2​6​497

    Réponse
  105. Théo

    Je com­prend pas ce délire de trai­ter le socia­lisme de « capi­ta­lisme d’E­tat », et ain­si balayer toute alter­na­tive réelle.

    Mes res­pects.

    Réponse
  106. huckle

    Et voi­là, la scis­sion continue :
    http://www.arretsurimages.net/articles/2014–11-29/M6R-Chouard-et-Soral-troublent-le-mouvement-de-Melenchon-id7265
    Nous allons perdre sur tous les plans. Il fau­dra désor­mais être de « gôche » pour par­ler de consti­tuante et de TAS, les par­tis ont gagné. On assis­te­ra à de beaux débats entre Lor­don, Lepage et Chouard invi­tés chez Daniel Mer­met et qui par­le­ront à des convain­cus. On fini­ra par dire que le peuple est un peu abru­ti puisque tout le monde n’est pas de « gôche » et que c’est pas plus mal qu’il y ait quand même une élite. Et peut-être qu’au final on intro­dui­ra le tirage au sort à la fin des mee­tings du PS, pour don­ner une chance à tout le monde de poser une ques­tion au lea­der, mais pas plus. Quant aux autres, apo­li­tiques, anars, droi­teux, ils ron­ge­ront leur frein, vote­ront pour l’UMP et le FN ou se mar­gi­na­li­se­ront avec la poten­tielle vio­lence que cela implique. On fera remar­quer à Chouard qu’on avait bien rai­son, qu’il a bien fait de se démar­quer de ces nigauds (pro­phé­tie auto-réalisatrice).
    Voi­là, c’est la vic­toire des défenses immu­ni­taires du Sys­tème contre les Gen­tils Virus.

    Réponse
    • Ana Sailland

      Mais arrê­tez d’être défai­tistes crénondenon.
      Le ter­rain des virus, c’est pas les médias, c’est la foule, la vraie, de chair, le bis­trot, le bou­lot, la rue. C’est là que naissent les idées neuves, pas à la téloche.

      Réponse
      • huckle

        Ana, il ne faut pas négli­ger le fait qu’un grand nombre de per­sonnes (une majo­ri­té?) n’a peu ou plus de conscience poli­tique et citoyenne et se laisse faci­le­ment influen­cer par les médias. Nous n’en serions pas là sinon, vous ne croyez pas ? Ce sont aus­si voire sur­tout à ces gens là qu’il faut appor­ter l’i­dée, or selon moi la com­mu­ni­ca­tion est très fra­gile ; nous sommes dans le règne de la pen­sée binaire et de l’é­ti­que­tage (droite, gauche, ds quel camp es-tu, etc.), et mal­heu­reu­se­ment je crois qu’un grand nombre de per­sonnes n’é­cou­te­ront pas Chouard si celui-ci est caté­go­ri­sé de « gauche » car c’est bien vers là qu’on l’en­traîne. Une idée qui ras­semble ne doit pas tom­ber dans les mains d’un par­ti, c’est en tout cas ce que je pen­sais avoir com­pris du message.
        Bon et si on rap­por­tait tous ici nos conver­sa­tions de bou­lot ou de bis­trot, soyons hon­nête, ce serait la déprime assu­rée. Tout le monde est capable de sor­tir de la lobo­to­mi­sa­tion de masse et Étienne a rai­son de dire que les gens font bien les choses quand on leur fait confiance ; mais avant ça il y a tout de même un cap à fran­chir, qui dépend de la fra­gile com­mu­ni­ca­tion que j’é­voque plus haut… Donc effec­ti­ve­ment oui je suis défai­tiste sur ce coup là. Nous ver­rons com­ment évo­luent les choses ces pro­chains jours.

        Réponse
        • Ana Sailland

          « Ana, il ne faut pas négli­ger le fait qu’un grand nombre de per­sonnes (une majo­ri­té?) n’a peu ou plus de conscience poli­tique  » »»»» Quelle grande décou­verte ! C’est jus­te­ment de ça qu’on s’occupe.

          Quant à la déprime, tu peux te la gar­der : hier matin au café j’ai encore éveillé deux types. Mais c’est sûr que si on n’y croit pas, on fait pas. Ça c’est OK ; et en tel cas, le génie, c’est de par­tir à la pêche ; par contre scier le moral des troupes, c’est de la nui­sance, plai­sir obs­cur que j’ose ne pas croire volontaire.

          Réponse
          • huckle

            Ana, je ne fais par­tie d’au­cune « troupe » et vous non plus j’ose croire – nous sommes plu­tôt un agré­gat d’in­di­vi­dus libres -, je pense donc encore Dieu mer­ci avoir la pos­si­bi­li­té de dire ce que je crois sur cette his­toire et ses poten­tielles évolutions.

          • Ana Sailland

            Ce droit n’est pas nié, et c’est toute la richesse de l’échange 😉

            (j’ai été agres­sive et en demande pardon)

            ;;;;;

            La nature humaine existe-t-elle comme élé­ment déter­mi­nant et lui même définitif ?

            De l’é­tat de conscience de la socié­té„ et des ins­ti­tu­tions ou usages„ lequel des deux induit l’autre ?
            Ou bien y a‑t-il une influence mutuelle continue.

            Où peut on agir ?
            Et quels sont les cri­tères de l’action ?
            Défi­nis sans notre assen­ti­ment dans l’illu­sion du libre arbitre, ou bien au contraire conscientisés ?

            Notre échange me semble proche de ces questions.

            Pour ma part, je ne crois abso­lu­ment pas à un mal géné­ti­que­ment programmé.
            Qui ren­drait vaine notre ambi­tion démo­crate, comme ce fut écrit plus haut, ça me ferait mal aux dents 😉

            Nos pul­sions sont anta­go­nistes, tout comme deux groupes mus­cu­laires orien­tés à l’ins­tant t vers la sai­sie d’un objet, et l’un des aspects de la liber­té consiste à don­ner la pré­fé­rence à cer­taines plus qu’à d’autres (?)

  107. Arnaud

    Bon­jour,
    Cette polé­mique sur Soral est fati­gante. Soral lui-même est fati­gant aus­si, d’ailleurs, ne fut-ce que par l’ar­ro­gance de son ton et ses éga­re­ments de toutes natures qui créent plus de confu­sion qu’autre chose. Oui, il dit à l’oc­ca­sion des choses sen­sées et il y a fort à parier qu’il est sin­cère même lors­qu’il n’en dit pas. De toutes façons, il convient de ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain même quand ce bain tend à prendre une teinte facho. La ques­tion n’est cepen­dant pas là. Elle est que nous sommes les uns et les autres en un lieu don­né, à une période don­née dans un contexte don­né et qu’il s’a­git de savoir rapi­de­ment com­ment deve­nir opé­ra­tion­nels dans une socié­té capi­ta­liste qui, face à la satu­ra­tion des mar­chés ne peut main­te­nir les pro­fits qui lui sont vitaux qu’en dévo­rant ceux qui la font vivre, en nous pré­ci­pi­tant en pre­mier lieu vers une socié­té tota­li­taire et de manière ultime vers l’a­nar­chie libé­rale et la guerre. La machine que nous avons devant nous est énorme et ten­ta­cu­laire, sa stra­té­gie est éla­bo­rée et elle dis­pose de moyens des­truc­teurs incon­ce­vables dont elle est toute dis­po­sée à user pour repous­ser son déclin et sa fin. Voi­là aujourd’­hui l’ad­ver­saire le plus dan­ge­reux. Il nous expose ici et main­te­nant à de tita­nesques convul­sions dont nous sen­tons déjà les pré­mices. Face à cela, ce n’est cer­tai­ne­ment pas le moment de s’a­ban­don­ner aux faux débats, aux détour­ne­ments en tous genres et à la confu­sion. Non, ce n’est vrai­ment pas le moment de débattre sur le sexe des anges…

    Réponse
  108. Rolland71

    Rien à redire sur la pro­fonde hon­nê­te­té qui se dégage de cette prose, longue, mais néces­saire, car tout mot peut prendre diverses valeurs selon l’œil qui le lit, par­fois dia­mé­tra­le­ment oppo­sé à un autre pour le même mot ! Il s’a­git donc d’être le plus clair et pré­cis possible !
    Néces­saire aus­si ce mea culpa, autre preuve de la pro­bi­té réelle et assu­mée de son auteur, que bien-sûr, les caciques du pou­voir ne man­que­ront pas de vili­pen­der avec une moue de mépris à la com­mis­sure des lèvres, tel cer­tains Atta­li bruts ou en deve­nir. Je pense qu’il devient de plus en plus urgent de tra­vailler désor­mais sur les véri­tables moyens concrets et tech­niques pour réa­li­ser cette œuvre, deve­nue main­te­nant vitale à la sur­vie de notre beau pays de France.. Je pro­pose de s’ins­pi­rer des moyens tech­nique sur inter­net déve­lop­pés pour que le contri­buable lamb­da puisse consul­ter et cor­res­pondre avec le fisc, qui me paraît être une solu­tion fiable de consul­ta­tion popu­laire, afin de faire par­ti­ci­per le peuple (tra­vaillant et agis­sant réel­le­ment à la richesse natio­nale ‑contrai­re­ment à ces mil­lions de para­sites poli­ti­ciens, hauts fonc­tion­naires, conseillers, etc.-) à don­ner son avis sur les diverses déci­sions à prendre s’a­gis­sant des choix futurs concer­nant divers niveaux local, régio­nal, natio­nal, inter­na­tio­nal, ain­si que les per­sonnes char­gées d’ap­pli­quer ‑ou faire appli­quer- ces choix selon un pro­to­cole éta­bli et accep­té par tous, contrai­re­ment encore à ces magouilles per­ma­nentes de fli­bus­tiers employées par cette oli­gar­chie, nos « élites » cor­rom­pues et incom­pé­tentes mais tou­jours régnantes sur un peuple qui ne sait plus où il va…

    Réponse
    • Katharina

      oui, il cite là-dedans les mots d’une dame israé­lienne, il montre aus­si la vidéo de sa phrase si je me sou­viens bien – j’ai pas cher­ché à trou­ver la vidéo.
      Par contre j’ai­me­rais vous citer une ava­lanche de trucs énormes de la bouche de Manuel Valls, dans sa fonc­tion de ministre de l’in­té­rieur et puis de pre­mier ministre, des choses inouies, abo­mi­nables, exe­crables, dif­fa­ma­toires, arbi­traires, men­son­gères et ce n’est qu’un de ces poli­tiques du genre.

      La dif­fé­rence : Soral fait ce qu’il veut et on peut très bien suivre beau­coup d’a­na­lyses utiles et ne pas être d’ac­cord sur le reste, tan­dis que Manuel Valls « dirige » la France. Donc : qui c’est à votre avis, le dan­ger ? Non, please, ne me dites pas que c’est Soral…

      Ce que dénonce Soral c’est le pou­voir de Gold­man Sachs, JP Mor­gan, Roth­schild sur les gou­ver­ne­ments et l’é­co­no­mie. Et il n’est pas seul à le faire. Il n’y dénonce pas le fait d’être juif, mais le fait de l’u­sure du pou­voir pour oppri­mer des peuples et des nations entiers à l’aide de la mani­pu­la­tion et d’empêcher son déman­tè­le­ment en clouant la bouche les cri­tiques avec la shoah.
      Le truc est jus­te­ment qu’ en France de nom­breux fran­cais juifs ont été sau­vés, aidés, sou­te­nus, libé­rés dans l’oc­cu­pa­tion. Bien plus que l’in­verse. En plus beau­coup de gens qui se sont enfuis de tous les pays d’Eu­rope, qui pou­vaient vivre en France, même sous l’oc­cu­pa­tion, qui y ont été accueillis, aidés, sau­vés. Mais les gens qui ont été ain­si sau­vés n’é­taient pas du tout des gens de l’é­lite moné­taire . Et c’est jus­te­ment ces gens-là – de l’é­lite moné­taire – n’ayant jamais eu quelque chose à craindre, qui vont main­te­nant dénon­cer des gens d’être des anti­sé­mites. Ils se mettent ain­si en fausse soli­da­ri­té avec les vic­times de la shoah, mais non pas par empa­thie retar­dée mais par cal­cul. Mais ce fait-là, est la chose à dénon­cer non pas l’in­verse. Vous allez me mettre main­te­nant dans le saut « anti­sé­mite » et vous vous tromperiez.

      Réponse
  109. Le fond ou la forme?

    Je pense que ce qui dérange chez Soral c’est que à la base c’est un punk, et meme si, au fil des années il s’est for­gé une culture et une com­pré­hen­sion du monde indé­niable il reste encore et tou­jours un punk.

    Son dis­cours est donc sou­vent inat­ta­quable sur le fond mais il le délivre avec une forme directe et bru­tale. Il ne va jamais macher ses mots et c’est ça qui va déran­ger les gens.

    Pour moi, l’im­por­tant est TOUJOURS le fond et non la forme, et une des rai­sons pour les­quelles j’ap­pré­cie Soral mal­gré ses défauts de « forme » c’est jus­te­ment qu’il me per­met de fil­trer les gens qui n’ar­rivent pas à dif­fé­ren­cier ces deux choses.

    L’in­verse abso­lu d’un Soral pour moi c’est le poli­ti­cien lamb­da : une forme très belle, très poli­ti­que­ment cor­recte etc et en somme le fond tout sim­ple­ment inexis­tant et fait de mensonges.

    Je pense que n’im­porte quelle per­sonne hon­nete et un mini­mum intel­li­gente com­prend ça. Au contraire, je pense que les per­sonnes qui n’ap­prouvent pas Soral sont où alors des naifs intel­lec­tuel­le­ment, ou alors des men­teurs, ou alors ils ne connaissent pas assez le per­son­nage pour faire la dif­fé­rence entre quand il est sérieux et à moitié-sérieux..

    Car oui en effet la der­nière chose que je vou­drais dire à son sujet c’est que pour un bon tiers de son dis­cours il ne parle qu’au second degré, ce qui fait qu’é­vi­dem­ment il est très facile de prendre une phrase de lui et de le sor­tir de son contexte pour le diaboliser.

    Donc évi­dem­ment per­sonne ne doit etre à l’a­bris de la cri­tique et il faut cri­ti­quer Soral. Mais si on veut que la véri­té triomphe du men­songe il faut don­ner l’im­por­tance qu’au fond et pas à la forme. Et sur ce point là, si l’on prend le per­son­nage et sa pen­sée dans sa glo­ba­li­té, il me semble que Soral est par­mi les intel­lec­tuels (dont Etienne fait par­tie) les plus per­ti­nent de notre période historique..

    Réponse
    • Phaeton

      La meilleure preuve de votre sou­tien aveugle et mani­chéen pour Soral réside dans le fait que vous ne vous êtes même pas don­né la peine de lire le com­mu­ni­qué d’Etienne…

      Vous osez com­men­cer avec « Son dis­cours (Soral) est donc sou­vent inat­ta­quable sur le fond mais il le délivre avec une forme directe et brutale »
      Or Etienne donne le lien direct d’une vidéo ou Soral exprime avec élo­quence tout le racisme qui lui est repro­ché. Un racisme de fond donc, et non pas un simple déra­page dans la forme.

      Nous en reve­nons donc à votre thème. Et je vous répond que lorsque que l’on aspire à une cause aus­si impor­tante qu’un chan­ge­ment poli­tique pro­fond et réel­le­ment démo­cra­tique, on n’a pas le droit de se lais­ser dis­cré­di­ter par une expo­si­tion hasardeuse.

      Fond et forme peuvent aus­si se confondre, quand Etienne Chouard ignore la lubie juive d’Eus­tace Mul­lins qui pré­cède l’ou­vrage sur la Fed, on peut par­ler aus­si d’un pro­blème dans la méthodologie…

      Bref, mes encou­ra­ge­ments à Etienne

      Réponse
      • Le fond ou la forme?

        « La meilleure preuve de votre sou­tien aveugle et mani­chéen pour Soral réside dans le fait que vous ne vous êtes même pas don­né la peine de lire le com­mu­ni­qué d’Etienne… »

        Votre « meilleure preuve » est fausse donc, c’est bien par­ti pour le reste de votre argu­men­taire.. xD

        Sinon pour en venir à l’ex­trait cité par Etienne et vous-meme, je pense qu’il s’a­git là d’un des fameux (et nom­breux) pas­sages de Soral qu’il faut prendre au second degré…je ne pense pas par exemple que si on lui deman­dait son avis sur Jacob Cohen il dise la meme chose..

        « Nous en reve­nons donc à votre thème. Et je vous répond que lorsque que l’on aspire à une cause aus­si impor­tante qu’un chan­ge­ment poli­tique pro­fond et réel­le­ment démo­cra­tique, on n’a pas le droit de se lais­ser dis­cré­di­ter par une expo­si­tion hasardeuse. »

        Vous met­tez le doigt sur le pro­blème cen­tral concer­nant Soral : a‑ton besoin de la forme ou le fond suf­fit-il ? Cha­cun aura sa réponse mais selon moi la rai­son exige que seule­ment le fond ne soit considéré…c’est per­son­nel­le­ment ce que je fait..

        Réponse
        • Phaeton

          Que vous n’ayez pas lu Etienne était pour moi la solu­tion la moins pire, celle ou votre capa­ci­té de com­pré­hen­sion n’é­tait pas remise en cause…
          Parce que la vidéo en ques­tion est axiale dans l’ex­pli­ca­tion d’Etienne.

          Second degré, vous plai­san­tez ? Cet ali­bi du bon juif ne tient pas, Soral le dit lui-même, il sym­bo­lise la sou­mis­sion d’El­ka­bache à Pou­tine comme étant celle qui devrait pré­va­loir pour tous les « sémites séfa­rades » face aux « aryens » , où hypo­cri­te­ment les juifs.

          Il le dit clai­re­ment, cette sou­mis­sion cor­res­pond à une hié­rar­chie qui n’au­rait jamais du ces­ser d’exis­ter, comme par le pas­sé en France.

          Je vois tou­jours de l’a­veu­gle­ment chez vous…

          Réponse
      • huckle

        Pour ne pas qu’on vous mette dans le seau « anti­sé­mite », je me per­mets d’ap­puyer vos pro­pos par deux auteurs juifs, Emma­nuel Todd (sur le nombre de juifs sau­vés en France pdt la 2ème guerre ; la vidéo se trouve faci­le­ment sur le net), et Nor­man Fin­kel­stein (sur l’ins­tru­men­ta­li­sa­tion de la Shoah par les élites).

        Réponse
        • Katharina

          mer­ci ! j’ai trou­vé ! Voi­là c#est ce que j’al­lais dire…

          Réponse
      • huckle

        Je veux pas défendre Soral à tout prix mais bon il fau­drait peut-être nuan­cer : Phae­ton, que pen­sez vous de cette vidéo ?
        https://​you​tu​.be/​P​l​B​B​Z​m​L​Y​Tp4
        Sa défi­ni­tion du peuple juif est plu­tôt flat­teuse non ? Pour­quoi n’a-t-on pas droit dans les médias à des tar­tines du type : « exclu­sif, Alain Soral est philosémite ! »
        Je pour­rais aus­si retrou­ver le pas­sage où Soral cri­tique le concept aryen du nazisme, en rap­pe­lant que le « gau­lois » n’a pas vrai­ment une bonne place dans la hié­rar­chie nazie, et que par consé­quent un fran­çais qui admire Hit­ler c’est absurde…
        Soral dit d’ailleurs régu­liè­re­ment qu’il a les iden­ti­taires blanc sur le dos…
        Bref on peut sor­tir un cer­tain nombre de cita­tions de Soral dans ses vidéos et mon­trer qu’il a une cer­taine admi­ra­tion pour une élite intel­lec­tuelle juive (Marx, Simone Weil…), ce qui serait l’an­ti­thèse de l’ar­ticle de Chouard.
        Conclu­sion : ce que nous sommes en train de juger c’est l’ar­rière pen­sée de Soral, de la même manière que les cen­seurs jugent d’é­ven­tuelles arrière-pen­sées de Chouard. Ce type de juge­ment me parait tout à consti­tu­tif d’une dictature.
        Lisez Mein Kampf : les vrais dic­ta­teurs appellent direc­te­ment à la guerre, pas au dia­logue ; il n’y a pas besoin de ter­gi­ver­ser sur des arrières-pen­sées. Et regar­dez qui (les atlan­tistes, les par­tis dit « demo­crates »…) et où se font les guerres aujourd’­hui, Soral vous paraî­tra sans doute beau­coup moins impor­tant que vous ne le pensez.

        Réponse
        • Phaeton

          Soral a tou­jours tenu des dis­cours contra­dic­toires, quand il ne change tout sim­ple­ment pas dia­mé­tra­le­ment d’idéologie.

          N’est-ce pas lui qui vante une récon­ci­lia­tion Natio­nale en admet­tant être à la fois contre le com­mu­nau­ta­risme et le metis­sage ? (réfle­chis­sez bien à la coha­bi­ta­tion des trois idées)

          Je vais vous don­nez les clefs pour com­prendre la dif­fé­rence entre Mein Kampf et Soral : La cen­sure contem­po­raine ambiante et l’hy­po­cri­sie voire la mytho­ma­nie de Soral.

          Aujourd’­hui les anti­sé­mites n’ont plus de tri­bune ouverte, il n’ont pas dis­pa­ru pour autant, sim­ple­ment ils ont déci­dé de pour­rir la cause pro-pales­ti­nienne en se don­nant un alibi…Soral est de ceux là.

          Donc pour vous répondre, je me moque de ce qu’a dit de posi­tif Soral une fois sur les juifs, si l’es­sen­tiel de sa lutte contre eux est ouver­te­ment raciste comme sur la vidéo (que je n’ai pas atten­du du reste pour me faire une opi­nion sur lui).

          Et vous, que pen­sez vous du mes­sage de Soral, cette vision « tra­di­tion­nelle » et hié­rar­chique des juifs en France ?

          Réponse
          • huckle

            Phae­ton,
            Je ne vois pas ce qu’il y a de contra­dic­toire à être pour la récon­ci­lia­tion et contre le com­mu­nau­ta­risme et métissage.
            Déjà je rela­ti­vise le pro­pos : je ne crois pas que Soral soit contre le métis­sage mais contre la pro­mo­tion idéo­lo­gique du métis­sage (le « black blanc beur » de la coupe du monde, le « touche pas à mon pote »…); pour lui cette pro­mo­tion sert la grande des­truc­tion des nations, ou si vous n’ai­mez pas le mot « nation » on peut dire de grands groupes humains ayant leur culture propre, et donc au final sert le sys­tème éco­no­mique actuel. Ce que le capi­ta­lisme cherche à faire, et cela me parait assez évident, c’est un indi­vi­du-type, ayant une seule culture (la culture du shop­ping et du fric), l’in­di­vi­du par­fait pour une éco­no­mie ratio­na­li­sée. Le capi­ta­lisme ne connaît pas de fron­tière, se sou­cie peu des dif­fé­rences (j’en­tends « dif­fé­rences » dans un sens posi­tif) entre les gens, et gom­me­ra autant qu’il peut ce qui « dépasse » ; le capi­ta­lisme du métis­sage est un sale gosse qui prend des boules de pâte à mode­ler de toutes les cou­leurs pour les mélan­ger gros­siè­re­ment et les pétrir à sa manière…
            Le métis­sage sin­cère, par amour, est autre chose. Celui-ci conserve d’ailleurs en géné­ral un res­pect pour les deux cultures d’o­ri­gine. Dieu­don­né lui-même n’est-il pas métisse ? Cela semble-t-il gêner Soral ?

            Ensuite, le com­mu­nau­ta­risme est l’en­ne­mi de la répu­blique car celle-ci ne recon­nait pas de com­mu­nau­tés. Le com­mu­nau­ta­risme, c’est le repli sur soi, avec tous les désa­gré­ments que cela implique, sur­tout dans un contexte de misère sociale. Les com­mu­nau­tés finissent par se mon­ter les unes contre les autres, et ça se ter­mine très mal.

            Il est donc tout à fait logique d’être anti-com­mu­nau­taire et pour une récon­ci­lia­tion nationale.

            Concer­nant la com­pa­rai­son avec Hit­ler que j’ai sug­gé­rée et votre réponse sur l’an­ti­sé­mi­tisme dis­si­mu­lé. Un anti­sé­mite, même mytho­mane, ferait-il des confé­rences avec des juifs ? Dites-donc quelle vio­lence doit se faire Soral lors­qu’il débat avec Jacob Cohen et Gilad Atz­mon, ou encore Shlo­mo Sand… Mais admet­tons qu’il se far­cit des heures en com­pa­gnie de per­sonnes qu’il exècre : eux ne voient rien ? Ils doivent vrai­ment être stu­pides… Heu­reu­se­ment vous avez tout com­pris en regar­dant deux vidéos, peut-être devriez vous aller leur expliquer.

            Sur la « vision hié­rar­chique des juifs », Soral parle de hié­rar­chie cultu­relle – et non raciale, il le sou­ligne lui-même après. Il se plaît à démon­ter Elkab­bach – peut-être un peu trop, c’est un des trucs qui me gène avec lui, son impul­si­vi­té et son côté sans pitié dès qu’il cri­tique quel­qu’un – mais Elkab­bach je vous le rap­pelle est un véri­table escroc qui navigue pour­tant dans les sphères du pou­voir. Cela rejoint ses décla­ra­tions sur le fait que ceux qui repré­sentent l’é­lite juive aujourd’­hui sont des abru­tis, alors qu’au­pa­ra­vant la culture juive a pro­duit des gens très brillants. Je trouve ça assez juste, même si per­son­nel­le­ment je pense que la dégra­da­tion est cultu­relle est de toute façon glo­bale. Une Simone Weil aurait toute légi­mi­té à ouvrir sa gueule face à Pou­tine, mais un Elkab­bach cer­tai­ne­ment pas, voi­là com­ment je com­prends ce passage.

            Pour finir, je trouve vrai­ment étrange que cette polé­mique soit dûe à l’es­pèce de troll San­dy qui sévit sur ce blog (en vue selon moi de créer des scis­sions), qui est allé cher­cher un pas­sage de quelques secondes dans une vidéo d’1 heure pour mettre Chouard devant le « fait » accom­pli… Une dis­cus­sion ça se regarde en entier, ne serait-ce que pour com­prendre les réfé­rences faites dans le temps pré­cé­dent. Un ins­tant avant, quand Soral défend DSK et dit qu’il regrette presque qu’il n’ait pas été élu pré­sident car voir des cars de putes défi­ler à l’E­ly­sée ç’au­rait été rock’n’­roll, il faut en conclure quoi, que Soral est pour la traite des pros­ti­tuées, que fina­le­ment il est pro-libé­ral-liber­taire comme DSK ? Per­so pour com­prendre Soral je fais la syn­thèse de ce que j’ai pu voir et je ne reste pas sur des petites phrases pro­voc. C’est en tout cas ma vision des choses, je ne pré­tends pas comme vous être dans sa tête pour le juger.

  110. Spartakiste

    Mais Chouard n’a jamais lu Marx ou quoi ? J’ai l’im­pres­sion qu’il ignore com­plè­te­ment un siècle et demi de mar­xisme, comme si cette idéo­lo­gie n’a­vait don­né que le goulag…

    Réponse
  111. Rémi2

    Oh, Soral(et son com­por­te­ment) ce n’est même pas la ques­tion, cha­cun prend ses dis­tances et c’est nor­mal, le monde change, si il y a eu une conver­gence des pen­sées à un moment (cri­tique) ; aujourd’­hui la situa­tion est différente.

    On voit bien qu’on ne pour­ra jamais réunir tout le monde sur un pro­jet com­mun (unique)…et les fronts ou mener le com­bat sont nombreux…

    Main­te­nant que les medias alter­na­tifs sont plus ou moins deve­lop­pés, pas besoin de res­ter grou­pés, en plus c’est contre pro­duc­tif, les hommes ne sont pas infaillibles, et les accu­sa­tions par « asso­cia­tion » vont bon train.

    Comme le dit Chouard, le public sau­ra faire la part des choses, et prendre le meilleur de cha­cun, pas besoin de se sou­mettre à la vision du monde de untel ou untel…ou de se mettre sous une ban­nière et d’y rester.
    C’est un bon choix de M. Chouard,ce qui compte c’est les (bonnes) idées..pas les Hommes.

    Réponse
  112. Ours Paterno

    Je ne peu que saluer cette mise au clair. Le seul sou­ci est qu’elle vienne un peu tard à mon goût. Le chauve n’a pas atten­du 2014 pour tenir de tels pro­pos mal­gré ce que vous sem­blez pen­ser. Cet homme est clai­re­ment raciste et il souille, avec ses com­parses, les idées d’an­ti­sio­nismes et le com­bat légi­time du peuple Palestinien.

    Réponse
    • Ana Sailland

      « l’im­po­li­tesse de ne pas répondre à mes deux pré­cé­dents commentaires. »

      »>

      Quand on parle à 100000 per­sonnes ce n’est pas de l’im­po­li­tesse mais de la thermodynamique !

      Trou­vez moi un seul VIP qui donne autant d’éner­gie aux gens qui le sol­li­citent et je vous offri­rez un oeuf en cho­co­lat à Pâques ou à la trinité.

      Réponse
    • Ana Sailland

      « … mes deux pré­cé­dents com­men­taires. Ou l’in­com­pé­tence de ne pas en sai­sir l’im­por­tance historique » »>
      Bon­jour la modestie .….…

      Réponse
  113. Yanick Toutain
    • J-Stéphane

      Quand on a aucun pro­jet, on ne dénigre pas celui des autres, mais sur­tout, quand on a rien a dire, on se tait.

      Réponse
      • Yanick Toutain

        Le stade ultime de la rhétorique

        J Stéphane
        Quand on a aucun pro­jet, on ne dénigre pas celui des autres, mais sur­tout, quand on a rien a dire, on se tait. 

        En somme, selon, son inca­pa­ci­té à LIRE les PROPOSITIONS de l’HU­MA­NO­CRA­TIE, des DELEGUES DE BASE révo­cables (1÷25 1936), de délé­gués de conseils révo­cables 1625 1905, de délé­gués dépu­tés 1÷253 et de délé­gués natio­naux 1400 00, est équi­va­lente à une ABSENCE de propositions.
        Un tel degré de rhé­to­rique solip­siste a rare­ment dû être atteint.
        Pour J. Sté­phane, il suf­fit qu’il ferme les yeux pour que les gens n’aient plus exis­tence sur Terre !

        Si tous les par­ti­sans de Etienne Chouard sont du même aca­bit, on peut com­prendre que per­dure cette âne­rie de tirage au sort.… Dès qu’un a une pro­pos­tion oppo­sée, tous ferment les yeux et … l’op­po­sant n’existe plus !
        JOURNAL INTIME CONVICTION est suf­fi­sam­ment solipsiste !
        Le titre est bon !
        http://​jste​phane​.word​press​.com/

        Réponse
        • J-Stéphane

          Mon pauvre gar­çon, je ne suis le par­ti­san que de Moi même, auto­no­mie intel­lec­tuelle que tu es loin de pou­voir conce­voir. Aus­si, sauf si tu pense à haute voix, fais l’ef­fort d’être cohé­rent dans tes pro­pos, même mon petit fils de 2 ans s’ex­prime mieux. Qu’est-ce tu fais là si ça ne te plait pas, t’es maso, passe ton che­min, tu choi­sis tou­jours ce qui ne te plait pas pour t’oc­cu­per ? Et oui, même les yeux ouverts tu n’existe pas pour moi, tu n’es qu’un bug sur mon écran.

          Réponse
    • Ana Sailland

      « Vous ne REPONDEZ RIEN  » »> Bien enten­du. C’est un choix.

      Réponse
  114. Alain49

    Mer­ci pour cette ana­lyse, « errare huma­num est ».
    Bra­vo Etienne et longue vie à la démo­cra­tie, la vraie !
    A quand votre venue sur Angers ?

    Réponse
  115. Manuel

    Bra­vo et mer­ci pour cette clarification !
    Cou­rage, nous tenons le bon bout !

    Réponse
  116. LDPF

    Vous avez cédé aux pres­sions, et je pense que c’est une erreur.
    Soral a par­lé de « hié­rar­chie des cultures », pas des races bien-sûr. Il l’ a même pré­ci­sé. Entre la « culture de la pleur­niche » et la « culture de la viri­li­té », il y a une hié­rar­chie, que vous le vou­liez ou non.
    La socié­té démo­cra­tique que vous appe­lez de vos vœux(et moi avec vous) devra être capable de se pro­té­ger n’est-ce pas ? A votre avis vaut-il mieux un esprit pleur­ni­chard ou esprit viril pour ce faire.
    Bien à vous.

    Réponse
  117. Zut

    « hié­rar­chie des cultures »
    Un nou­veau concept, comme le nou­vel Omo qui lave plus blanc que blanc…?
    Remarque venant de Mr propre…
    __________________________
    esprit pleur­ni­chard ou esprit viril
    Vous faites allui­sion au mâle Alpha ?
    Il est vrai que cer­tain pour seduire envoient des poêmes, d’autres des sel­fies de leur zizi.

    Ceci dit pas mal de petites nénettes ont fait pleur­ni­cher des grand costauds.

    Kama­rade

    Réponse
  118. Michel Decollogne

    Bon­jour Étienne Chouard,
    Je suis très proche de votre manière de pen­ser et je suis à la recherche du rai­son­ne­ment qui per­met­trait à nos conci­toyens de se réap­pro­proer leur sort, leurs ins­ti­tu­tions, leur destin.
    Nous nous sommes déjà croi­sé sur la toile, nous avons déjà échan­gé et j’ai décro­ché lorsque vous creu­siez deux axes impor­tants mais dont je pense avoir fait le tour pour ne pas recom­men­cer à l’époque.
    Vous étiez dans la démo­cra­tie athé­nienne et le réfé­ren­dum d’i­ni­tia­tive citoyenne (RIC).
    Ces deux élé­ments sont effec­ti­ve­ment impor­tants pour ne pas repro­duire les écueils de cette pre­mière démo­cra­tie connue et remettre Pla­ton à sa place. Par­mi ces écueils, cette démo­cra­tie fut per­ver­tie par les mar­chands lors­qu’ils obtinrent le droit d’u­ti­li­ser des « avo­cats ou habiles par­leurs » (payés par eux, donc cir­con­ve­nus) pour for­mu­ler ce qu’ils n’ar­ri­vaient pas à expri­mer, ces mar­chands qui tra­hirent Phi­lippe de Macé­doine. Puis Pla­ton, ce per­son­nage qui fut l’é­lève et le dis­ciple de Socrate, se per­ver­tit par la suite en aban­don­nant le fac­tuel pour le pathos et ain­si séduire les foules sans rien pro­mettre de tan­gible. Nos per­son­nages poli­tiques actuels reprennent ce sys­tème et c’est une des rai­sons qui font que nous avons une orga­ni­sa­tion socié­tale qui ne répond plus aux aspi­ra­tions des pères de notre République.
    Le réfé­ren­dum d’i­ni­tia­tive citoyenne est une voie mais il fau­dra mettre en place des pro­cé­dures qui évi­te­ront les mou­ve­ments de foule, de masse, les mou­ve­ments popu­listes des­truc­teurs car enga­gés en réac­tion et non dans une action rai­son­née et construc­tive de l’a­ve­nir. De plus le RIC ne per­met pas de légi­fé­rer, ce n’est qu’un outil « garde-fou » néces­saire à une démo­cra­tie plus évoluée.

    J’ai eu l’oc­ca­sion de faire le tour des idées de cer­tains per­son­nages dont d’A­lain Soral dans les années 1990, et je sais que faire réfé­rence à des pro­pos de per­sonnes qui par ailleurs ont des idées incom­pa­tibles avec les fon­da­men­taux répu­bli­cain est dan­ge­reux et l’on a cher­ché à vous en faire payer le prix.
    C’est la même chose avec les idées du Front Natio­nal, pout dix idées bonnes il y en a deux ou trois qui sont inhu­maines et anti-répu­bli­caines. Se refer­mer sur nous-même, c’est cher­cher à construire un châ­teau fort à l’é­chelle du pays.
    Com­bien de châ­teau forts sont sou­ve­rains aujourd’hui ?

    Nous construi­sons uti­le­ment que parce que nous nous aper­ce­vons de nos erreurs, des erreurs de nos aînés et que nous trou­vons de nou­velles for­mules qui nous emmènent plus loin.
    Je suis dans les mêmes dis­po­si­tions que vous, je ne cherche pas le pou­voir, je cherche à faire en sorte que tous se prennent en main pour construire notre socié­té de demain. Nous avons une culture de l’homme pro­vi­den­tiel qui remonte à envi­ron 6 000 ans et il sera dif­fi­cile de nous en défaire. Les poli­tiques de l’a­près guerre ont exa­cer­bé une culture de l’in­di­vi­dua­lisme et de la consom­ma­tion qui sont des freins à cette évolution.
    Je ne vais pas m’at­tar­der plus pour saluer votre tra­vail et vous encou­ra­ger à continuer.
    Bien cordialement,
    Michel Decollogne

    Réponse
    • Yanick Toutain

      @Michel Decol­logne
      Cher monsieur
      Il m’est inha­bi­tuel sur ce mur de par­ler à un non por­teur de cagoule ano­nyme muni d’un pré­nom et , rare­té, d’un nom de famille.
      Je serai donc conci­liant dans mon ton.
      Mal­gré mon effarement

      Vous étiez dans la démo­cra­tie athé­nienne et le réfé­ren­dum d’initiative citoyenne (RIC).
      Ces deux élé­ments sont effec­ti­ve­ment impor­tants pour ne pas repro­duire les écueils de cette pre­mière démo­cra­tie connue et remettre Pla­ton à sa place.

      Vous sem­blez perdre de vue que vous par­ler du club des 21000 pro­prié­taires de 400 000 esclaves.
      Vous sem­blez oublier que le prin­ci­pal « talent » de ses gens était de pos­sé­der 20 esclaves chacune.
      Moyenne.
      Leur capa­ci­té à dia­lo­guer les uns avec les autres est du même aca­bit que la capa­ci­té de dia­logue dans une mafia ou par­mi les pirates que com­bat­tit Caesar.

      Par­mi ces écueils, cette démo­cra­tie fut per­ver­tie par les mar­chands lorsqu’ils obtinrent le droit d’utiliser des « avo­cats ou habiles par­leurs » (payés par eux, donc cir­con­ve­nus) pour for­mu­ler ce qu’ils n’arrivaient pas à expri­mer, ces mar­chands qui tra­hirent Phi­lippe de Macé­doine. Puis Pla­ton, ce per­son­nage qui fut l’élève et le dis­ciple de Socrate, se per­ver­tit par la suite en aban­don­nant le fac­tuel pour le pathos et ain­si séduire les foules sans rien pro­mettre de tangible. 

      Là je perds lit­té­ra­le­ment pied.
      Pla­to mort en ‑347 ou ‑346,
      Ché­ro­née 8 ans plus tard…

      En août 338, les armées de Phi­lippe et de son fils Alexandre (à la tête de la cava­le­rie) battent les troupes grecques com­man­dées par Thèbes et Athènes, à la bataille de Ché­ro­née. Cette vic­toire lui assure l’hé­gé­mo­nie en Grèce.

      Je ne com­prends à cette chro­no­lo­gie des marchands..
      D’au­tant plus que vous camou­flez la prin­ci­pale dicho­to­mie phi­lo­so­phique de l’é­poque : celle qui sépare les maté­ria­listes quan­tiques (Putha­go­ras, Phi­lo­laos, Leu­kip­pos, Demo­cri­tos) des enne­mis des ato­mOs et du vide.
      Une cas­sure qui dure encore : les posi­ti­vistes enne­mis de l’exis­tence en soi de la réa­li­té, enne­mis du vide et des dépla­ce­ments dans le vide, enne­mis de la simul­ta­néi­té, enne­mis de la recherche pour quan­ti­fier les pho­tons en tant que somme de mil­liards d’a­to­mOs etc.…. ont tou­jours le pou­voir qu’ils volèrent à l’é­poque d’Aristotélès.
      Bon pour les rhé­teurs, vous avez rai­son.… Socra­tès avait rai­son de leur foutre dans la gueule.…

      Pour conclure sur le club des 21000 pro­prié­taires de 400 000 esclaves… leur tech­nique de tirage au sort est une ruse par­mi d’autres.
      Quant aux 5000 qui com­man­daient les 21000 qui com­man­daient les 400 000 .…. si j’a­vais été un Spar­ta­kos contre un Chouar­dos, j’au­rais appe­lé les 431 000 à dési­gner des délé­gués de base
      431 000 = 400 000 + 10 000 métèques + 21 esclavagistes
      .… en for­mant 17240 groupes de 25
      dési­gnant 17240 délé­gués de base
      qui auraient for­mé 689 conseils pour dési­gner 689 délé­gués de conseils
      PUIS donc 27 délé­gués députés
      qui auraient choi­si UN DELEGUE NATIONAL

      Tous ayant le pou­voir sous réserve de la révo­ca­bi­li­té per­ma­nente conser­vée par les 431 000 délégateurs
      On est loin de la farce démo­cra­tique esclavagiste…

      Moi, l’es­cla­vage ça me fout les boulê !

      Réponse
  119. kely

    Votre tra­vail est impor­tant et si per­ti­nent conti­nuez ce que vous faites mais svp res­tez vous meme ne cédez pas aux pres­sions. Votre retro pede­lage par rap­port à Soral est la consé­quence de toutes les pres­sions. Per­sonne n’est dupe. Vous etes tres intel­li­gent vous ne pou­vez pas nous faire croire que sou­dai­ne­ment vous avez decou­vert que Soral a eu des pro­pos qui vous ont cho­qués ! Soral parle avec ses tripes, ce n’est pas nou­veau d’ailleurs à l’e­poque avant qu’il attaque réel­le­ment le sys­tème, les medias l’in­vi­tait parce qu’il ne mâchait pas ses mots ! Votre reac­tion est com­pre­hen­sive, Soral est une cible aujourd’­hui parce qu’il frappe fort et denonce tel­le­ment de choses qui’il est deve­nu tres dan­ge­reux pour le sys­tème ! Donc que vous vous éloi­gnez de lui, c’est plus « secure« pour vous et c’est humain, on ne peut pas vous en vou­loir ! Comme vous le savez, depuis l’an­ti­qui­té jus­qu’à nos jours, tous les pam­phlé­taires ont eu de gros ennuis avec le pou­voir et aujourd’­hui il est ban­caire, poli­tique et media­tique et s’y oppo­ser est deve­nu extrê­me­ment dan­ge­reux!! Soral mal­gré tous ses défauts dit des verites qui ne sont pas bonnes à dif­fu­ser pour le sys­tème. Vous venez d’en subir les consé­quences vous recon­nais­sez vous memes les pres­sions et le lyn­chage d’où une cer­taine sou­mis­sion et encore une fois c’est humain, on ne peut pas vous le repro­cher. Soral lui refuse de se sou­mettre, à tort ou à raison!!!!

    Réponse
    • 222

      Qu’A­LA­DIN soit (un tant soit peu) cré­dible on pu non, ÉTIENNE, ce com­men­taire de KELY laisse réflé­chir, cette pos­si­bi­li­té ou à juste titre… quoi qu’il en soit, lais­sez Soral et concen­trez-vous sur l’es­sen­tiel, tout en pre­nant le temps ode souf­fler et de pro­fi­ter un peu tout autre­ment de la vie et de ces tré­sors de conscience en nous.

      EFFAB

      Réponse
  120. Cell

    Il y a tout de même une ques­tion de sources qui jus­ti­fie les reproches (mais pas la croi­sade) dont vous avez été l’objet :
    En ren­voyant vers des liens d’Egalité&Réconciliation vous avez vali­dé ce site comme étant une source d’in­for­ma­tion à suivre. Peu importe la mise en garde que vous auriez pu écrire à côté du lien. Si vous savez faire un tra­vail remar­quable en véri­fi­ca­tion d’in­for­ma­tion (grâce à votre intel­li­gence, vos connais­sances et le temps que vous sacri­fiez à cela), ce n’est ni le rôle, ni à la por­tée de tout le monde d’en faire de même.
    Votre tra­vail a jus­te­ment per­mis aux nou­velles géné­ra­tions de s’ar­mer de façon remar­quable face à la pro­pa­gande, au bara­tin média­tique, à l’es­prit mani­pu­la­teur des « élites ». C’est être cruel­le­ment contre-pro­duc­tif que de les diri­ger main­te­nant vers des sources d’in­for­ma­tion véro­lées (car il faut l’ad­mettre, Soral est incon­tes­ta­ble­ment de mau­vaise foi sur tous les sujets impor­tants) qui n’au­ront pour effet que d’aug­men­ter leur tra­vail de véri­fi­ca­tion de sources (et les inter­nautes sont quand même répu­tés pour ne pas être très assi­dus à cette tache) sans réduire le votre.
    Réci­pro­que­ment, si vous savez une infor­ma­tion vraie, vous l’a­vez véri­fiée, alors pour­quoi pas­ser par ER ? Ren­voyer vers un article d’ER n’ap­porte rien à la cré­di­bi­li­té d’une infor­ma­tion puisque ER n’est PAS une source fiable. Au contraire, cela décré­di­bi­lise l’in­for­ma­tion en question. 

    Sur ce, je com­pa­tis, et je vous fais même des excuses. En tant qu’é­tu­diant en jour­na­lisme qui, dans ce cadre, a pu notam­ment côtoyer de très près la rédac­tion du Diplo, je déplore qu’ils ne vous aient jamais relayé et me sens vrai­ment concer­né par votre situa­tion. En dix ans, effec­ti­ve­ment, vous avez effec­tué un tra­vail remar­quable sans lequel notre vie à tous serait bien pire qu’elle ne l’est aujourd’­hui. Je pense qu’il est impor­tant de tenir bon, les nou­velles géné­ra­tions vous le ren­dront, et ne gâchez rien en tom­bant dans la faci­li­té (bien plus facile à dire qu’à faire, j’en ai conscience), ce serait comme abandonner.

    Bien à vous

    Réponse
    • 222

      Mer­ci, Citoyen pour cette ana­lyse et ce soutien ^^

      EFFAB

      Réponse
  121. bigbrotherfucker

    salut cell, dans ton empres­se­ment , tu as confon­du site d’ac­tua­li­té (presse en ligne), d’in­for­ma­tion et site politique.
    ER n’est pas un jour­nal ni une source d’in­for­ma­tion en tant que telle c’est une asso­cia­tion sora­lienne mais bon en pas­sant, tout ce cir­cule sur sur inter­net n’est pas fiable tu devrais le savoir toi le jour­na­liste ! et d’ailleurs le blog de etienne chouard, l’est il fiable ? j’en doute. enfin autant que tes affirmations.
    La ques­tion de la fia­bi­li­té l’est encore davan­tage pour les sites dits offi­ciels que tu penses fiable a savoir les grands médias qui sont capables de car­ré­ment inven­ter des his­toires qui n’ont jamais exis­té. et enfin leur ana­lyse manque sou­vent cruel­le­ment dob­jec­ti­vi­té. C’est a dire qu’ils sont tres orien­tées idéo­lo­gi­que­ment. ca n’en­leve rien a leur qua­li­té intrin­seque ou leur tra­vail mais il faut juste avoir un peu de recul et d’es­prit cri­tique sur ce que vous lisez sur internet.
    or vous sem­blez en man­quer. Vous etes mur pour tra­vailler a libé a mon avis !

    Réponse
    • 222

      Dis-moi, Citoyen, tu es une sorte de TROLL ou tu manie la contra­dic­tion à lon­gueur de phrases ? En tout cas, si le blog d’E­tienne CHOUARD n’est pas fiable, comme tu dis et tu doutes, m’est avis que tu n’en as pas lu grand chose ou pas com­pris… grand chose ^^ bref, prends le temps du recul et tu pour­ras peut-être par­ler en connais­sance de Cause. Mais ce n’est peut-être là qu’un mal­heu­reux qui­pro­quos de ma part, en ce cas, ne doutes pas tant toi-même ou n’in­ter­prète spams les choses à ta seule conve­nance, là nous serons quitte et pour­rons construire un monde plus à l’é­coute et autre­ment plus inspiré.

      EFFAB

      Réponse
  122. Philippe

    Je suis extrê­me­ment déçu par ce billet.

    Céder à la pres­sion et aux injonc­tions des plus racistes me parait être un très mau­vais com­por­te­ment (je ne dis pas que j’au­rais fait mieux à votre place, ça reste humain). C’est mettre un doigt dans l’engrenage.

    Le pou­voir ne sera pas gen­ti­ment don­né par la clique UMP- PS – jour­na­listes-etc, il fau­dra se battre sérieu­se­ment pour l’ob­te­nir, pas cri­ti­quer des gens dont les enne­mis sont les mêmes. Cela pro­fite au final aux pires.

    Si vous arri­vez à une popu­la­ri­té suf­fi­sante, vous serez aus­si, EVIDEMMENT, dia­bo­li­sé. Il ne faut pas se leur­rer. Les jour­na­listes iront cher­cher des dos­siers par­tout et mon­te­ront en épingle des cita­tions. Et s’il n’y a aucun fait, ils seront inven­tés. Ren­trer dans le jeu de la dia­bo­li­sa­tion de dési­gna­tion de « méchants » ne sert au final qu’à cacher les véri­tables « méchants ».

    Réponse
    • 222

      Excel­lem­ment dit, Philippe…

      … CHOUAR­Dament vôtre !

      Réponse
  123. carrelli

    Mon cher Etienne,
    Je suis tres deçu de cet article, enfin pas le début mais la fin.
    Com­ment un homme aus­si sub­til et intel­li­gent que vous peut se lais­ser avoir par les calom­nie contre A Soral…
    Qu a t il dit de mal dans cette faeuse videos???? Rien du tout ou alors c est que vous l avez tres mal interpreter.
    Tout comme A Soral je suis (et cer­tai­ne­ment même plus que lui) judéo cri­tique, cad que je condanne non seule­ment le sionsme (cela devrait être evident pour tout le monde) mais ega­le­ment le fon­de­ment même du judaisme en par­ti­cluer sa ver­sion tal­mu­dique qui est à l’o­ri­gine du nazisme, du comu­nisme et du sio­nisme, pour s en convaincre lire » la contro­verse de sion » de Dou­las Reed, « la guerre occulte », les ouvrages de Gilad Alts­mon etc.…
    Les his­toire pri­vé ne m inter­esse pas sur­tout d l’in­te­ressn a fait que se defendre (preuves à l appuis) et bien non A Soral n est pas sexiste (ou alors tous les hommes – et moi le pre­mier- le sont), par contre nous defen­dons notre viri­li­té, notre hon­neur, notre dif­fe­rence… Chose qui enerve au plus haut point la grande bour­geoi­sie en par­ti­cu­lier bobo/gaucho/homo, donc vos « ennenis »…
    Enfin A Soral cri­tique sur­tout la Banque des banques tout comme vous.
    Il par­tage vos valeurs de demo­cra­tie et de tirage au sorts, il suf­fit de regar­der ses vidéos.
    En conclu­sion le mieux à faire est de remettre le lien avec ER : http://www.egalitéetreconciliation.fr
    On y parle de vous avec beau­coup de gentillesse.
    La dis­si­dence a besoin d etre unis d’A­lain Soral à Etienne Chouard en pas­sant par Mathias Car­det, Serge Ayoub, Pierre Hilard, F Asse­li­neau etc.…
    Au plai­sirs de vous voir tous en confe­rence et reu­nis dans le par­ti de la dis­si­dence  » Recon­ci­lia­tion Nationnal »
    Bonne soirée !

    Réponse
    • 222

      Joli témoi­gnage de ‘récon­ci­lia­tion’… Mer­ci Citoyen !

      EFFAB – Garde rapprochée

      Réponse
      • Zut

        Il se peut que l’on fasse un « Bus sup­plé­men­taire », tout le monde ne par­tant pas du même point.

        Réponse
  124. Alain Guillou

    Nous sommes pié­gés dans la logique « natu­relle » du capi­tal qui « cho­si­fie » ‚éti­quette puis vend à seule fin de se reproduire…
    La« chose Chouard » est un « pro­duit » …uti­li­sé mal­gré lui-même comme les par­tis… et les medias le vendent pareil, pour empê­cher les citoyens de s’émanciper…du système…lequel a deja uti­lise le peuple Alle­mand comme une « chose » jus­qu’à tuer le poten­tiel que ce peuple avait …idem pour « nous » , un col­lec­tif aspi­rant à une vraie demo­cra­tie, mais que la per­ver­sion capi­ta­liste hege­mo­nique cho­si­fie en « popu­lisme », chose des­ti­née a nous neutraliser…Donc cette « chose » qui est une arme contre notre « sou­ve­rai­nete ideo­lo­gique », retour­non-la en lui redo­nant une figure humaine, car il n’y a pas d’es­clave dont la voca­tion ne soit pas de deve­nir le maître d’une eman­ci­pa­tion generale.
    Etienne en res­tant humble est un « maitre ».
    Mer­ci à lui.

    Réponse
  125. claude

    j’ai un pro­fond res­pect pour Etienne, mais, tout ce cirque me semble être des gami­ne­ries qui nous detournent tous des véri­tables sujets. Au lieu de se regar­der le trou du c*l les uns les autres comme le fait éga­le­ment LLP, res­tont unis, soli­daires. De fait, nous ne par­ta­geons pas tous les mêmes opi­nions, regar­dons donc ce qui nous ras­semble au lieu de ce qui nous divise. Mon avis sur les assem­blées consti­tuantes : du temps de per­du. Croyez vous vrai­ment que ceux d’en face nous lais­se­ront le pou­voir de déci­der par nous mêmes ? bien naif celui qui pour­rait le croire.

    Réponse
    • 222
  126. rémi

    Bon­soir ,

    L’ob­jet du litige : Pou­tine vs Elkabach .
    La Rus­sie a obte­nu 82 médailles au JO de Londres 2012 . Israël a obte­nu zéro médailles à cette même com­pé­ti­tion . On balaye cette ques­tion du revers de la main en criant à l’antisémitisme ou on se dit putain quand même c’est bizarre !
    Et si on élar­gis­sait ce com­pa­ra­tif à d’autres domaines ? trou­ve­rait on d’autres inégalité ?

    Réponse
  127. Jean-Charles

    Bon­jour Etienne,
    fin 2004, alors que je me sen­tais un peu seul lorsque j’ex­pli­quais mes réti­cences envers le TCE, un ami m’a fait pas­ser ton ana­lyse et je me suis dit « je ne suis pas seul ». Depuis je me suis un peu éloi­gné, tout en res­tant atten­tif à tout ce que tu as déve­lop­pé. Je pense que tu es sur la bonne voie, que tu com­mences à inquié­ter un cer­tain nombre de per­sonnes et du coup tu deviens un gêneur. Ton inter­ven­tion chez Tad­déï, avec le calme qui te carac­té­rise, à peut-être été le déclen­cheur. A par­tir de là, il faut à tout prix te décon­si­dé­rer et pour cela tout est per­mis. Il devient impé­ra­tif pour cer­taines per­sonnes de « pol­luer » ce que tu pro­meut au sein des ate­liers consti­tuants en fai­sant l’a­mal­game avec des per­sonnes qui expriment des opi­nions « par­ti­cu­lières ». Ça leur fait peur, cette pos­si­bi­li­té que les citoyens reprennent le pou­voir qu’ils leur ont aban­don­né. Il te fau­dra désor­mais faire un peu plus atten­tion, mais sur­tout ne te décou­rage pas.
    Tu as toute mon ami­tié et ma sympathie.

    Réponse
    • 222

      Grand mer­ci, Citoyen !

      EFFAB

      Réponse
  128. Michael Nourry

    Bon­jour Étienne, 

    Je suis d’une autre opi­nion démo­cra­tique que la votre mais je vous trouve fan­tas­tique. Vous êtes réel­le­ment un homme de bonne volon­té, une cel­lule de ce corps qui a son impor­tance et vous vous trom­pez, ce neu­rone impor­tant du cer­veau que vous êtes reste, il fait même par­tie du groupe de neu­rones de la conscience qui per­met au cer­veau d’al­ler vers bon­heur. Vos idées sont belles, vous par­lez sim­ple­ment avec amour et avec humilité. 

    Pour ce qui est de Soral, je suis d’ac­cord avec vous. C’est un homme qui a des idées, et toute idée est inté­res­sante et mérite d’être écou­tée… pas for­cé­ment sui­vie. C’est pareil dans le corps humain, chaque cel­lule écoute les besoins et les envies des autres, mais ce sont les neu­rones qui ont le der­nier mot… avec amour et bien­veillance et non avec autorité. 

    Dans ce sens, je vous par­tage ma vision poli­tique. Pour reprendre l’i­mage de la cel­lule, l’a­nus dit-il au cer­veau ce qu’il doit faire ? Non, nous sommes d’ac­cord. L’hu­ma­ni­té est for­mée pareille. Cer­taines per­sonnes sont faites pour diri­ger l’hu­ma­ni­té (avec amour, res­pect, de bonne volon­té comme vous, et tota­le­ment mis au ser­vice de l’hu­ma­ni­té toute entière parce qu’ils aiment pro­fon­dé­ment cette huma­ni­té) . Mal­heu­reu­se­ment, aujourd’­hui nous sommes diri­gées par les cel­lules de l’a­nus ou du pied. Chaque être humain a son uti­li­té et sa fonc­tion sur cette pla­nète et pour l’ins­tant on se rend bien compte que les hommes poli­tiques de main­te­nant se sont trom­pé de fonc­tions. Nous avons eu droit aux rois, aux chefs de guerre, aux dic­ta­teurs, aux pré­si­dents égo­cen­triques voir mani­pu­lés, aux oli­garques, des riches, des gens de classes popu­laires, mais il manque à l’ap­pel une autre classe qui a œuvré pour l’hu­ma­ni­té, qui a créé le monde d’au­jourd’­hui, non en embuches des pre­miers cités : Je parle ici des artistes, des scien­ti­fiques (toutes sciences confon­dues) qui, si libé­rés des diri­geants actuels, feront de ce monde un para­dis sur Terre. Ils n’au­ront pas le pou­voir, mais seront à notre ser­vice, pour nous don­ner encore plus selon NOS besoins et NOS demandes, comme ils ont été ten­tés de le faire durant ces der­nier mil­lé­naire (la roue, le des­sin, le chant, la poé­sie, la voi­ture, les avions, la danse, l’élec­tri­ci­té, le chauf­fage, l’a­bon­dance nour­ri­cière, le vac­cin, la pein­ture, la musique…). Oui, sans eux, nous serions mort, et ils l’ont fait… on se sou­vient à peine de leur nom, mais eux, ils l’ont fait pour l’a­mour des autres, pour le plai­sir de don­ner aux autres. 

    C’est peut-être uto­piste ou fou pour cer­tains. La folie, c’est aujourd’­hui, l’u­to­pie (Pro­jet impos­sible et ima­gi­naire) c’est aus­si aujourd’hui. 

    Vous êtes un lec­teur, je vous conseille un livre inti­tu­lé : La Génio­cra­tie, il est gra­tuit. Et comme toute idée et bonne à prendre je vous invite à le consul­ter. Dif­fi­cile de résu­mer sans défor­mer ou sans écrire de pos­sible mau­vaise inter­pré­ta­tion, lisez par vous-même. 

    Paix et Amour

    Réponse
    • Ana Sailland

      « Cer­taines per­sonnes sont faites pour diri­ger l’humanité » ?!?

      Réponse
    • 222
  129. Etienne

    Res­pect à l’homme, Etienne Chouard, et bra­vo pour son action, son indé­pen­dance et son courage.

    Réponse
  130. Ana Sailland

    Ma démo­cra­tie sans mes enne­mis, c’est ma dictature.

    Je peux ne pas leur répondre
    Je peux ne pas leur faire de publicité
    Je peux ne leur répondre qu’une fois

    Mais les inter­dire, c’est pour le corps civique une mutilation.

    Réponse
  131. Ana Sailland

    Fausse démo­cra­tie => peur de l’i­dée adverse
    Vraie démo­cra­tie => plu­ra­li­té des points de vue

    La peur de l’a­vis contraire, cette peur va jus­qu’à l’ex­clu­sion cas­tra­trice, tient pour grande part au fait que nous ne sommes pas en démo­cra­tie et que, si habile, une fac­tion peut léga­le­ment accé­der au pou­voir absolu.
    Nous le res­sen­tons intui­ti­ve­ment et c’est peu dit.
    Mais il est clair qu’un situa­tion d’an­goisse et de crise assor­tie de cam­pagnes habiles peut por­ter au fir­ma­ment des hié­rar­chies une fac­tion nui­sible, voire malé­fique, et ce sont nos ins­ti­tu­tions qui le permettent.
    Dans ces condi­tions, il est logique que cer­tains s’en­flamment et menés par la peur du pire se com­portent en imi­tant ce qu’ils craignent et au final en lui don­nant vie.
    Triste para­doxe du gar­dien qui opère un hold up.

    Mais en réelle démo­cra­tie, quand les règles du pou­voir inter­di­raient le hié­rar­chisme, il serait impos­sible à une fac­tion de grim­per en hié­rar­chie pour la simple rai­son que les bar­reaux de l’é­chelle seraient sciés. Pour autant bien sûr que la peuple soit atten­tif à main­te­nir les ins­ti­tu­tions siennes qui le protégeraient.
    La peur de l’a­vis contraire en serait dras­ti­que­ment réduite, au point j’ose le croire que l’a­vis contraire pour­rait non seule­ment être enten­du mais encore apprécié.
    Plus encore, ne se sen­tant pas exclu, l’ac­tuel paria pour­rait s’a­men­der, … ain­si que le non paria ! … et par­ta­geant leurs dési­rs ou angoisses enri­chir le débat.

    Qui plus est, la classe poli­tique actuelle pré­sente un tro­pisme à l’en­tê­te­ment qui condamne l’é­vo­lu­tion à se faire par la vio­lence, au moins sou­vent, car ce qui est déci­dé l’est pour long­temps et acquiert la dure­té du marbre, alors que la codé­li­bé­ra­tion et la codé­ci­sion uni­ver­selle ne sont pas sus­cep­tibles de pré­sen­ter le même entê­te­ment que les égos d’une oligarchie.
    La plas­ti­ci­té de la déci­sion serait un remède contre l’an­goisse alors que la sta­bi­li­té des dogmes qui imprègnent la hié­rar­chie par­ti­cipe à la crainte de voir la pire des idées l’emporter.

    Réponse
    • 222

      Très bien expli­ci­té, et il n’y a là rien d’u­to­pique quand l’in­té­rêt géné­ral, le bien com­mun ren­voient à part égale et par sub­si­dia­ri­té (et non plus hié­rar­chie ni conflits d’in­té­rêt qui soient) l’in­té­rêt indi­vi­duel, l’in­di­vi­du maître de son des­tin et non plus déci­deur exclu­sif ou esclave obli­gé et docile, ou le pire sinon faute de mieux.

      Réponse
      • Ana Sailland

        (J’é­cri­vais en pen­sant aux causes de la cen­sure autre qu’étatique)

        Réponse
  132. bourdieusien

    Cher Etienne,
    vous etes dans le vrai… bien evi­dem­ment … sauf que .…
    il est temps, grand temps de ne plus rien espe­rer des media dominants .…
    Ne plus espe­rer que tel ou tel media pseu­do-alter­na­tifs vous donne la parole …
    La parole vous l’a­vez prise depuis long­temps .… et ca, ils ne le sup­portent pas .… Vous avez les moyens de chan­ger les regles du jeu …
    Fini la TV, fini le Monde/Libe de mes couilles…

    Vous n’a­vez plus besoin d’eux pour exis­ter… c’est le le contraire.…

    Réponse
  133. kevin

    Ne vous inquié­tez pas, car la dis­trac­tion d’ironisé des indi­vi­dus plus qu’honnête à coup d’étiquette stan­dar­di­sé, tourne plus qu’en rond. Tout comme eux et l’entretien de leur pseu­do-poli­tique exer­cé à coup d’abonnement et d’inaction. Ils tirent par­ti de cet avan­tage à vous ridi­cu­li­sez cela deviens rébar­ba­tif et votre tra­vaille sert d’é­veil mais leur peur et de perdre ceux qu’ils peuvent encore endoc­tri­ner à coup de dis­cours et cela les fais réagir d’une façon peu convain­cante. C’est incon­tes­table qu’ils nous observent, vu qu’ils n’ont que cela à foutre et donc de ce fait empreinte notre vision et la modi­fie dans leur sens afin de cho­per des élec­teurs en cours de route, tou­jours endor­mis par leur confiance sur un par­tis quel qu’elle soit tout en payant leur ser­vi­li­té. Leurs désir est de domi­né tout en com­blant leur clan, par­ti ou chef de par­ti afin d’accéder au trône tout en convain­cant les per­sonnes qui ne veulent plus de ce sys­tème pyra­mi­dal et dont l’argent et le réel pou­voir mais sont hélas trop aveugle et faible et croient encore à la liber­té, éga­li­té et fra­ter­ni­té à coup de loi crée par ce pou­voir en place qu’ils défendent avec fer­veur pour s’apercevoir à la fin qu’ils sont de réel otage. Un monde d’évolution et d’humanisation doit voir le jour pour notre futur si tel seraient leur cas, ils nous rejoin­draient sans toutes ses parades offi­cielles et cette mas­ca­rade de consti­tu­tion en leur faveur.

    Réponse
  134. Ben L'Anar

    J’ai envie de die que ce n’est pas trop tôt de votre part, ça fait quand même un moment qu’on vous a signa­lé que Soral n’a­vait rien de fré­quen­table… Enfin, mieux vaut tard que jamais.

    Par contre, je trouve un peu iro­nique dans votre réponse : « à mon avis, tous ces reproches sont mon­tés en épingle de mau­vaise foi par les pro­fes­sion­nels de la poli­tique pour entre­te­nir une CONFUSION entre les vrais démo­crates et « l’extrême droite » ; confu­sion qui leur per­met de se débar­ras­ser des vrais démo­crates à bon compte, sans avoir à argumenter. »

    Je ne suis pas un pro­fes­sion­nel de la poli­tique, je me borne sim­ple­ment à com­battre le confu­sion­nisme quand je le vois appa­raître, et c’est vous qui entre­te­niez une confu­sion entre vos pro­pos de « résis­tants », d’émancipation, etc., et les pro­pos d’un Soral… Et pour ça, je ne vous féli­cite pas, car ça a fait et ça fait encore beau­coup de mal.

    Réponse
    • 222

      Oui, c’est ça aus­si poli­tique, ÉTIENNE, affir­mer clai­re­ment ses posi­tions quand besoin et non trop se vou­loir diplo­mate, conci­liant… évi­dem­ment, les ‘vrais poli­ti­ciens’ auront tou­jours loi­sir de reve­nir sur leurs pro­pos eux qui n’en sont pas à un par­jure ou une tra­hi­son prêts.
      Bien vu, BEN !

      Ce franc-par­ler et ces encou­ra­ge­ments de BOURDIEUSIEN et KEVIN, mer­ci Gentlemen !

      EFFAB

      Réponse
  135. merlet

    Bon­jour Etienne,
    Je vou­drais par ce post vous dire tout mon sou­tien dans cette tem­pête média­tique… Ah les chiens de garde montrent les crocs… Vous êtes dans le vrai et ils le sentent. Moi je vous sou­tiens sur toute la ligne : « que celui qui n’a jamais péché me lance la pre­mière pierre ».
    Mer­ci pour votre com­bat mer­ci pour m’a­voir ouvert les yeux sur les des­sous des poli­tiques « libé­rales », enfin une voix dif­fé­rente : la vôtre, la démo­cra­tie la vraie je ne sais pas si nous la méri­tons. Conti­nuons le combat !
    JSM

    Réponse
    • 222

      Faute d’être méri­tant, soyons au moins dignes et consé­quents dans nos dési­rs et nos choix de socié­té, ce sera déjà pas si mal ^^

      CHOUAR­Dament !

      Réponse
  136. Steven

    La crise (chô­mage) est vou­lu par ce sys­tème pour réa­li­ser leur scé­na­rio catas­trophe afin d’installer leur gou­ver­nance mon­dial car ce chaos dans le monde n’est que pour jus­ti­fier le besoin de cette gou­ver­nance. Si les petites entre­prises font faillites alors qu’ils n’ont même pas com­men­cé et que les entre­pre­neurs n’arrivent pas à mon­ter leur boite, c’est que cela est pres­crit. Ils asphyxient à coup de taxes, charges etc… et le chô­mage explosent et à votre avis, ceux aux chô­mages qui ne com­prennent rien à l’armée mais vois plu­tôt en l’armée une entre­prise qui embauche faci­le­ment et hop un sou­mis de plus pour le garde à vous. Voi­là pour­quoi le chô­mage est recom­man­dé, c’est juste pour avoir de la main d’œuvre dis­po­nible (des sou­mis) pour par­tir en guerre sans réflé­chir car ils n’ont pas le temps, il n’y a que sur le ter­rain que les mili­taires observent qu’ils font n’importe quoi mais trop tard. Main­te­nant que l’on connaît leur plan, créer notre propre vision du monde que nous sou­hai­tons pour les géné­ra­tions futures car le cau­che­mar com­mence et la sou­mis­sion seras extrême au final si l’on conti­nue à obser­ver. Ne plus se faire avoir et se sou­mettre doit être ancré dans les mémoires car les pièges et ten­ta­tions sont abon­dantes dans ce monde.

    Réponse
  137. Daniel Monségu

    Mémo­lang : Consti­tu­tion auto-ins­ti­tuer huma­no­cra­tie : Lien solidaire :

    Voyez le Lien « Mémo­lang » ci-après vers ce docu­ment-ci, à la page :
    http://​www​.sur​vie​.fr​.memo​lang​.eu/​M​e​m​o​/​M​e​m​o​.​p​h​p​?​o​u​t​s​e​a​r​c​h​e​d​=​y​e​s​&​_​v​_​i​d​_​b​l​o​c​k​=​2​204

    [ Cette ‘Mémo­lang’ « Sur­vie » entre dans la Dia­lec­tique par l’opposition :
    – du Mani­feste « Uto­piste », lequel se défi­nit par une ten­ta­tive de défi­ni­tion des prin­cipes et de la pra­tique de l’  »Huma­no­cra­tie » (fon­dés sur ‘l’Hu­main’) au lien [dans un autre onglet] :
    http://​www​.sur​vie​.fr​.memo​lang​.eu/​M​e​m​o​/​M​e​m​o​.​p​h​p​?​o​u​t​s​e​a​r​c​h​e​d​=​y​e​s​&​s​e​t​=​p​a​r​t​h​u​m​a​&​i​t​e​m​=31
    au :
    – Mani­feste « Hié­rar­chiste » (fon­dé sur la ‘Hié­rar­chie’) au lien [dans un autre onglet] :
    http://​www​.sur​vie​.fr​.memo​lang​.eu/​M​e​m​o​/​M​e​m​o​.​p​h​p​?​o​u​t​s​e​a​r​c​h​e​d​=​y​e​s​&​s​e​t​=​g​u​e​r​p​a​u​v​&​i​t​e​m=1
    ]

    Réflexion à pour­suivre (?) [ici et/ou sur Mémolang]

    Bon Noël

    Réponse
  138. SweetBarbarian

    Cher M. Chouard,

    Par rap­port au pas­sage incri­mi­né (la vidéo de Soral sur la « hié­rar­chie » entre Elkab­bach et Pou­tine), il faut avoir beau­coup lu et enten­du Soral pour com­prendre qu’il parle bien de rap­ports his­to­riques de civi­li­sa­tion, et non de « races ».

    Il accuse en sub­stance les juifs Séfa­rades de pro­fi­ter du « suc­cès » des Ash­ké­nazes dans le dérou­le­ment de leur pro­jet de domi­na­tion, en tirant par­ti du fait qu’eux aus­si sont juifs, pour jouer les « supé­rieurs » face aux Fran­çais blancs catholiques.

    Ce fai­sant, ils oublient que pour les Ash­ké­nazes eux-mêmes, les Séfa­rades sont des hommes de sous-main, conver­tis au judaïsme sur le tard et sans lien eth­nique avec eux, et Soral remet un peu les choses à l’é­qui­libre en balan­çant une bonne grosse vanne bien grasse dans le sens inverse en les pre­nant à leur propre jeu, leur rap­pe­lant que s’il y a hié­rar­chie, comme les amis de M. Elkab­bach aiment à le pen­ser, alors ils ne sont pas au som­met de celle-ci.

    Soral, en tant que vieux bour­lin­gueur de 58 ans, s’est lais­sé aller à par­ler deux minutes sur le ton de l’hu­mour façon Fluide Gla­cial, humour « pour adultes » reve­nus de leurs grandes illu­sions roman­tiques sur l’es­pèce humaine, et non aux ados post-pubères prudes et plein d’es­pé­rance, il faut le lui pardonner…

    Le châ­tier pour cela, ou lui en tenir rigueur, c’est un peu jouer sa grande bour­geoise scan­da­li­sée de voir de la terre sur ses sou­liers quand elle doit des­cendre de son car­rosse car l’un de ses por­teurs s’est pété la jambe.

    M. Chouard, vous avez donc peut-être subi des pres­sions, mais peut-être aus­si êtes-vous « sin­cère » dans votre rejet de Soral suite à ces pro­pos. Auquel cas, nous vous lais­sons retour­ner à votre lutte démo­cra­tique de salon auprès de gens qui pré­tendent tous ne se vou­loir que du bien.

    Réponse
    • Jacques

      « […] Il accuse en sub­stance les juifs Séfa­rades de pro­fi­ter du « suc­cès » des Ash­ké­nazes dans le dérou­le­ment de leur pro­jet de domi­na­tion, en tirant par­ti du fait qu’eux aus­si sont juifs, pour jouer les « supé­rieurs » face aux Fran­çais blancs catholiques.
      Ce fai­sant, ils oublient que pour les Ash­ké­nazes eux-mêmes, les Séfa­rades sont des hommes de sous-main, conver­tis au judaïsme sur le tard et sans lien eth­nique avec eux […] »

      https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9farade#Diaspora

      « Contraints par le décret de l’Alhambra signé par la reine Isa­belle la Catho­lique en 1492 de quit­ter l’Espagne, les Séfarades […] »

      Réponse
    • Jacques

      il y avait les sweat chop, il y a main­te­nant le sweat barde aryien (les cdi de nos jours…!)

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. De l’art de jeter le bébé avec l’eau du bain | 6ème République - […] et constitution, entretien avec Etienne Chouard », UN Special n°727, avril 2013 5 « Pour que les choses soient claires », Blog,…
  2. FRANCE : Etienne Chouard rejette l’idéologie d’Alain Soral | Street Télé Virtuelle - […] Étienne Chouard, 28 novembre 2014. source : chouard.org […]
  3. Etienne Chouard | Pearltrees - […] Pour que les choses soient claires. De grands médias et des politiciens de métier sont en train d’essayer de…
  4. Réponse d'Etienne Chouard accusé ... - […] De grands médias et des politiciens de métier sont en train d’essayer de faire de moi un « Soralien…
  5. Message d’Étienne Chouard : "... - […] « De grands médias et des politiciens de métier sont en train d’essayer de faire de moi un «…
  6. Judith Bernard lâche Etienne Chouard - Agence Info Libre - […] le site Égalité et Réconciliation présent sur son site. Si Étienne Chouard avait d’abord accepté de retirer le lien,…
  7. Alain Soral : qui sème la haine récolte la discorde - […] à Alain Soral et à son association Egalité & Réconciliation (E&R). Contrairement à Etienne Chouard (et à Judith Bernard…
  8. Médias et chasses aux sorcières - News360x News360x - […] médias mainstream. Un brin de naïveté ? Sans doute, et l’intéressé vient de publier une mise au pointconcernant Soral…
  9. La sorcière s'est rétractée - Cercle des Volontaires - […] je tairai le nom pour l’instant, mais les plus futés devineront de qui il s’agit), l’hérétique avait craqué, il…
  10. Penser | Pearltrees - […] Pour que les choses soient claires. De grands médias et des politiciens de métier sont en train d’essayer de…
  11. DISSIDENCE : Alain Soral, qui sème la haine récolte la discorde | Street Télé Virtuelle - […] à Alain Soral et à son association Egalité & Réconciliation (E&R). Contrairement à Etienne Chouard (et à Judith Bernard…
  12. Ce que tout antifasciste devrait comprendre | La souveraineté appartient au peuple — Qu'il l'exerce ! - […] que la position d’Étienne envers « les autres » – et de laquelle la pression subie l’a fait douter…
  13. Pour que les choses soient claires | RevActu su... - […] De grands médias et des politiciens de métier sont en train d'essayer de faire de moi un « Soralien…
  14. Pourquoi je suis optimiste ? | ID-CLIK.COM - […] dirait Étienne Chouard, on devrait vraiment se concentrer sur la vraie cause et arrêter de perdre notre temps sur…
  15. [Vidéo] Ceux qui font le monde d’après : en défense d’Étienne Chouard | Arrêt sur Info - […] les médias mainstream. Un brin de naïveté ? Sans doute, et l’intéressé vient de publier une mise au point concernant Soral…
  16. Pour que les choses soient claires | etienne ch... - […] De grands médias et des politiciens de métier sont en train d'essayer de faire de moi un « Soralien…
  17. Campagne présidentielle américaine : les électeurs américains sont très chanceux ! – ANTI-MONDIALISATION - […] est ostracisé par une certaine gauche qui ne supporterait pas la concurrence citoyenne, voici sa réponse à la fausse…
  18. Ce que tout antifasciste devrait (enfin) comprendre | Pour que la souveraineté appartienne au peuple — Qu'il s'en saisisse ! - […] que la position d’Étienne envers « les autres » – et de laquelle la pression subie l’a fait douter…
  19. [RIC POUR LES GILETS JAUNES (et les autres)] Les mœurs des « journalistes » en France, en 2018, avec les vrais opposants, c’est 2 qui tiennent et 3 qui cognent… et un bâillon pour qu’il se taise… Je demande le droit de nous d - […] maintenant, ci-dessous, la copie du billet (important) que j’ai publié ici le 28 novembre 2014 (il y a déjà…
  20. [RIC POUR LES GILETS JAUNES (et les autres)] Les mœurs des « journalistes » en France, en 2018, avec les vrais opposants, c’est 2 qui tiennent et 3 qui cognent… et un bâillon pour qu’il se taise… Je demande le droit de nous d - […] Publié le 28 novembre 2014 | 286 commentaires […]
  21. Les deux visages d’Etienne Chouard, chantre du référendum d’initiative citoyenne – StrikeStock - […] parmi d’autres qui lui a valu de nombreuses critiques, l’amenant à se déjuger en partie dans un article sur…
  22. Etienne Chouard et le RIC inquiètent les élites sur France 5 – FRANCE FREXIT - […] “l’icône des gilets jaunes”. Où l’on nous rappelle, pour la énième fois, ses liens passés, pourtant fort ténus, avec l’idéologue…
  23. [Mise au point] Ce qui m'anime : NOTRE CAUSE COMMUNE : apprendre à instituer nous-mêmes la puissance politique qui nous manque | Blog du Plan C - […] si je fréquentais ou soutenais ce personnage déclaré par tous « infréquentable », alors que j’ai écrit le 28 novembre 2014,…

Laisser un commentaire

Derniers articles